jeudi 30 avril 2015

photos anciennes de Saint-Martin-en-Coailleux

clocher église

 

 

photos anciennes de Saint-Martin-en-Coailleux

 

 

avant 1914

 

Saint-Martin-en-Coaillieux vielles maisons XIIIe siècle
Saint-Martin-en-Coailleux, "vieilles maisons du XIIIe siècle"

 

Saint-Martin-en-Coallieux fenaison
Saint-Martin-en-Coailleux, fenaison

 

église (1)
l'église de Saint-Martin-en-Coailleux (carte ayant voyagée en 1905)

 

avenue Richard et usine Berger
avenue Richard et usine Berger

 

rue du Pilat et rue de la Gare
rue du Pilat (à gauche) et rue de la Gare (auj. avenue de la Paix)

 

place de la Valette enfants (1)
groupe d'enfants sur la place de la Valette, début du XXe siècle

 

place de la Valette enfants (2)
groupe d'enfants sur la place de la Valette, début du XXe siècle

 

enfants place de la Valette
groupe d'enfants sur la place de la Valette, début du XXe siècle

 

place Valette banc et enfants
place de la Valette, début du XXe siècle ; à gauche, le buraliste Gonon ; à droite, la statue

 

place Valette banc et personnages
place de la Valette, hommes et enfants autour de la statue (carte ayant voyagée en 1907)

 

place Valette banc et personnages (2)
place de la Valette, hommes et enfants autour de la statue

 

 

années 1950 à 1970

 

café de la Mairie
Café de la Mairie et place, années 1950/1960

 

années 1970
l'église de Saint-Martin-en-Coailleux, années 1970

 

 

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


mardi 28 avril 2015

route de Langonand

route de Langonand
route de Langonand à Saint-Chamond

 

 

route de Langonand

 

route de Langonand (2)
route de Langonand à Saint-Chamond

 

route de Langonand (3)
route de Langonand à Saint-Chamond

 

 

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 20 avril 2015

signification du nom des rues de Saint-Chamond

vue générale (1)

 

 

origine du nom des rues de Saint-Chamond

 

travail en cours

 

- Abattoir (place de l') :

- Alsace-Lorraine (rue de l') :

- Ardaillon (rue) : Jacques Marie Ardaillon, né le 7 mars 1895 à Boulieu-les-Annonay (Ardèche), fut maire de Saint-Chamond sous la Monarchie de Juillet et durant les premiers mois de la IIe République (septembre 1830 - juin 1848). Ardaillon fut également député libéral de la Loire de 1831 à 1842. Il était maître de forges et habitait le quartier des Palermes.

 

demeure Ardaillon
demeure de Jacques Marie Ardaillon, rue des Palermes à Saint-Chamond

 

- Asile (rue de l') :

- Asile-Alamagny (rue de l') :

- Asile-Fournas (rue de l') : asile fondé par Marie Fournas en 1850.

- Barra (rue) :

- Béal (rue du) : ancienne ruelle qui longeait le bief (petit canal) amenant l'eau au moulin de Saint-Pierre : le mot "béal" vient de l’occitan besal/bial  qui signifie "canal de dérivation, bief de moulin".

- Berbelot (rue) :

- Boucherie (rue de la) : souvenir de la puissante corporation des bouchers qui siégeait à Saint-Ennemond en 1592.

- Brosse (rue de la ) : on retrouverait ce nom dans des actes de 1266 (la Broci), selon Stéphane Bertholon.

- Capucins (rue des) : voie desservant le couvent des Capucins fondé en 1601 par Jacques Mitte, seigneur de Saint-Chamond.

- Caure (rue de la) : d'après Stéphane Bertholon, s'appelait déjà ainsi au XVIIe siècle ; dans l'Est de la France, ce toponyme renvoie au coudrier ou noisetier ; mais ici, cela pourrait venir du latin caudere (tomber), la rue qui tombe, qui descend.

- Cellieu (route de) :

- Champ-du Geai (rue du) : primitivement, "Champ-du-Gué" car c'était le lieu du franchissement du Janon, d'après Éric Perrin. Autre signification, selon Stéphane Bertholon : nom d'une ancienne propriété du XVe siècle, la prairie et le bachat du Champ du Geai.

- Charité (rue de la) : appelée ainsi depuis 1882 pour remplacer l'ancienne rue Saint-Catherine.

- Château (rue du)

- Chatelard (rue du) : allusion à un châtean ancien et secondaire ; diminutif de château majeur.

- Chavanne (chemin de) :

- Croix-Gauthier (rue de la ) : Gauthier est le nom d'une ancienne famille qui avait fait ériger une croix à cet endroit.

- Croupisson :

- Deux-Maisons (rue des) : aujourd'hui, rue Jean-Baptiste Tamet.

 

rue des Deux-Maisons rue JB Tamet 13 mai 2008 (1)
rue des Deux-Maisons, auj. rue J.B. Tamet (13 mai 2008)

 

rue des Deux-Maisons rue JB Tamet 13 mai 2008 (2)
ancienne rue des Deux-Maisons, auj. rue J.B. Tamet (13 mai 2008)

 

- Dorian (place) : Pierre-Frédéric Dorian (Montbéliard, 1814 - Paris, 1873) fut maître de forges à Unieux, maire de cette ville en 1860, conseiller général puis député du département de la Loire en 1863 ; ministre des travaux publics du gouvernement de Défense Nationale en 1871.

 

Dorian portrait
Pierre-Frédéric Dorian (1814-1873)

 

- Dugas-Montbel (rue) : savant helléniste, né à Saint-Chamond le 11 mars 1776 et mort en novembre 1834. Après avoir servi dans les armées de la République, il avait recommencé ses études manquées. À vingt ans il se passionna pour le latin et les langues vivantes, à trente ans il fut pris d'amour pour le grec. En 1815 il fit paraître sa traduction de l'Iliade, en 1818 celle de l'Odyssée. En juillet 1830, il fut élu député du Rhône par le collège des 570 électeurs du département. Il monta à la tribune pour réclamer l'abolition de la peine de mort. Il défendit aussi les intérêts de la fabrique de soie de Lyon lors du débat sur les droits de douane le 26 mars 1832.

 

Dugas-Montbel portrait
Dugas-Montbel (1776-1834)

 

- Égalité (place de l') :

- Éternité (rue de l') :

- Étroits (rue des) :

- Fenderie (rue de la) : en métallurgie, une fenderie est un atelier où l'on fend le fer en barres ; à Saint-Chamond, les premières fenderies furent celles de Moras (1692) puis de Neyrand en 1788.

- Ferréol (rue) :

- Fontaine (rue de la) :

- Forges (Grande rue des) :

- Fort (quai du) : entre la rue Montdragon et la rivière du Gier se trouve la quartier du Fort, rappelant les anciennes fortifications du château ; Stéphane Bertholon précise que le "grand Fort" donnait sur le Gier, et le "petit Fort" sur le Janon.

- Fort (quartier du) :

- Fours-Banaux (rue des) :

- Fraternité (place de la) :

- Froide (rue) :

- Gambetta (rue) : dédicace non saint-chamonaise ; honneur à l'homme politique républicain (1838-1882).

- Garat (rue du) : selon Stéphane Bertholon, garat signifie "terrain vague", "taillis" ; il explique : "lorsque Mathieu Palerne fit construire, en 1480, la chapelle Sainte-Barbe qui devait plus tard devenir Saint-Pierre, la rue qui la reliait à celle de la Réclusière fut prise sur "les garats" qui existaient alors en ce lieu" et en conserva le nom.

- Gare (avenue de la) : voie débouchant sur la gare de Saint-Chamond

- Germain-Morel (rue) : porte le nom de l'un des fondateurs des Forges et Aciéries de la Marine. Né en 1820 et mort en 1853.

 

Germain Morel portrait
Germain Morel (1820-1853)

 

- Halle (place de la) : appelée aussi place de la Grenette pour "le marché aux grains qui se tenait sous une halle à dix piliers, construite par le seigneur Christophe de Saint-Chamond" (Stéphane Bertholon).

- Hôpital (rue de l') :

- Hôtel-de-Ville (avenue de l') :

- Hôtel-de-Ville (place de l') :

- Hôtel-de-Ville (rue de l') :

- Izieux (cours d') :

- Janon (quai) :

- Janon (rue du) :

- Jardiniers (rue des) :

- Jarez (rue du) : ouverte en 1879 ; son nom évoque la maison seigneuriale du Jarez qui régna sur Saint-Chamond pendant cent cinquant-neuf ans.

- Jeanne-d'Arc (rue) : ancienne rue des Religieuses qui rappelait le couvent des Ursulines ; d'après Stéphane Bertholon, "autrefois, on appelait tout ce quartier «derrière les mères»".

- Jules-Duclos (rue) : ancienne rue "Vignette" ; Jules Duclos fut maire de mai 1871 à décembre 1874.

- Lavieu (chemin de) :

- Lavieu (rue de) : nom de la première famille seigneuriale qui posséda Saint-Chamond.

- Lavieu (quartier de) : nom de la première famille seigneuriale qui posséda Saint-Chamond.

- Liberté (place de la) :

- Marc-Seguin (rue) : créateur du chemin de fer et de la première locomotive à vapeur pourvue d'une chaudière tubulaire.

- Montdragon (rue) : Montdragon fut le dernier seigneur de Saint-Chamond ; son fils donna les bâtiments de la Grand'Grange pour y installer les religieux qui tenaient les écoles communales.

- Nationale (place) :

- Oie (rue l') : vieille rue de la colline Saint-Ennemond.

- Palermes (rue des) : référence à la famille des Palernes, écrivains et industriels ; le nom a évolué en "Palermes".

- Parterre (le) :

- Pichelière (rue) : très ancienne, elle était appelée "Pichalière" en 1645, selon Stéphane Bertholon qui ajoute : "de cette rue, part une montée de cent escaliers, divisés par paliers de dix, et allant aboutir à l'ancien couvent des Capucins".

- Pilat (rue du) : tire son nom de sa situation géographique conduisant vers la montagne du Pilat.

- Plaisance (petit chemin) : nom provenant de la vue "plaisante" qui s'offrait de cet endroit.

- Plaisance (rue de) : le nom vient de la vue agréable que le lieu offrait.

- Pont-des-Écoles (rue du) :

- Pont-des-Planches (rue du) : tire son nom de sa situation.

- Pont-Fournas (rue du) :

- Pont-Fourvieux (rue du) :

- Pont-Saint-Pierre (rue du) :

- Port-Sec (rue du) :

- Pré-Château (rue du) :

- Presbytère (rue du) :

- Quartier-Neuf (rue du) :

- Réclusière (rue de la) : située à l'ancienne porte de Saint-Chamond ; elle rappelle les récluseries qui s'y trouvaient abritant des personnes enfermées volontairement ou vivant à l'écart du monde.

- République (rue de la) : nouveau nom de la Grande-Rue ou rue principale de la ville.

- Richard-Chambovet (rue) : en souvenir du fondateur de l'industrie du lacet à Saint-Chamond.

- Rigoudin (chemin) :

- Rivage (rue du) : appellation qui date du XVIIe siècle lors de sa création par Melchior Mitte de Chevrières (1586-1649) ; cette voie doit son nom au fait qu'elle menait de l'église Notre-Dame à la rive du Gier (alors non couvert), juste après l'ancienne place Saint-Antoine.

 

rue du Rivage plan 1895
tracé de la rue du Rivage à Saint-Chamond, entre l'église Notre-Dame et le cours du Gier

 

- Rive (rue de la) : située le long de la rivière Gier.

- Sabotin (rue) : un ancien faubourg portait ce nom ; d'après Stéphane Bertholon, on y trouvait le fameux bouge appelé "Hôtel des poux volants".

- Sadi-Carnot (rue) : Marie François Sadi-Carnot (1837-1894), nom du président de la République (3 décembre 1887 - 25 juin 1894), mortellement blessé à Lyon le 24 juin 1897 par l'anarchiste italien Sante Geronimo Caserio. Un monument portant son buste sculpté est élevé dans le Jardin public de Saint-Chamond.

- Saint-Charles (rue) :

- Saint-Christo (route de) :

- Saint-Claude (rue) :

- Saint-Ennemond (Grande rue) :

- Saint-Étienne (rue de) :

- Saint-Hippolyte (rue) :

- Saint-Jules (rue) :

- Sainte-Marie (rue) :

- Sibert (rue) : en mémoire d'un ancien curé de Notre-Dame fandateur d'un prix de vertu décerné tous les deux ans à une jeune fille de la paroisse ; rue tracée en 1882.

- Thomas-Dubouchet (rue) :

- Tramway (rue du) :

- Treyve (place de) :

- Trois-frères (rue des) : en mémoire des trois religieux qui organisèrent en 1806 les écoles de Saint-Chamond.

- Ventefol (rue) : d'après Stéphane Bertholon, cette voie portait ce nom dès 1543 ; d'une manière générale, "ventefol" désigne un lieu venteux.

- Victor-Hugo (rue) : dédicace non saint-chamonaise ; honneur au grand écrivain (1802-1885).

- Vignette (rue) :

- Waldeck-Rousseau (boulevard) : dédicace non saint-chamonaise ; Pierre Waldeck-Rousseau (1846-1904) fut un homme politique républicain Président du Conseil des ministres de juin 1899 à juin 1902.

- William-Neyrand (rue) :

 

 

vue générale (3)
Saint-Chamond, les rues étroites du quartier de Saint-Ennemond

 

* sources

  • archives municipales de Saint-Chamond
  • Histoires de Saint-Chamond, Stéphane Bertholon (1927), réédité par les Amis du Vieux Saint-Chamond, 1989, impr. Reboul, Saint-Étienne. Stéphane (de son vrai prénom : Étienne) Bertholon est né en 1862 à Saint-Chamond et mort en 1931.

 

Hist St-Cham Bertholon couv

 

  • Mémoire en images. Saint-Chamond, Éric Perrin, éd. Alan Sutton, 2002.
  • recherches personnelles.

 

vue générale (2)
Saint-Chamond ; au milieu, l'édifice du théâtre aujourd'hui disparu

 

vue générale (4)
Saint-Chamond, la densité urbaine des quartiers populaires

 

____________________

 

à propos du nom des rues de Saint-Chamond

 

L'appellation récente du Jardin public de Saint-Chamond par le nom de Nelson Mandela a souvent suscité de l'étonnement et de l'indifférence.
Avec tout le respect que l'on peut observer pour ce personnage, appeler à Saint-Chamond un jardin public "Nelson Mandela" n'a aucun sens. Rien ne rattache particulièrement la population de cette ville au combat mené par Nelson Mandela.

On aurait pu appeler le parc du nom de "Joseph Menu", jeune et brillant saint-chamonais, étudiant architecte, grand prix des Beaux-Arts de Paris, mort pour la France à l'âge de 22 ans, le 30 septembre 1914 (voir la liste des 405 Saint-Chamonais morts pour la France pendant la Première Guerre mondiale).

On peut comprendre la volonté de souscrire à l'universalisme de grandes causes humaines. Mais est-il judicieux d'attribuer ces références à des rues de la commune ? L'espace local plonge dans une antériorité qu'il est bon de rappeler et qui lie entre elles les générations. Cela contribue à forger une identité d'appartenance locale.

La réflexion avait déjà été formulée par l'historien Stéphane Bertholon (Histoires de Saint-Chamond, 1927) dans son évocation du nom des rues de la cité :

- "...mais ce bel ensemble est malheureusement gâté par des noms très disparates et aussi peu saint-chamonais que possible : rues Gambetta, Victor-Hugo, Jaurès, etc.
Et ces noms sont donnés précisément aux plus importantes rues de la partie neuve de la ville, qui devraient logiquement recevoir des noms bien locaux qu'il serait d'honorer, tel celui du fameux Melchior Mitte, auquel Saint-Chamond doit tous ses monuments et qui, en dehors de cela, fut une célébrité européenne ; de Gayotti, père de l'industrie du moulinage qui fit durant plusieurs siècles la fortune de notre pays ; du premier historien local, Ennemond Richard ; des Dugas, des Bancel, des Flachat, des James Condamin, tous célèbres à divers titres.
Et surtout, on ne devrait pas, comme on l'a fait à deux ou trois reprises, dépabtiser des rues à noms historiques ou rappelant des souvenirs locaux ; cela est du pur "vandalisme" et devrait être interdit au même titre que la défense de toucher aux monuments historiques placés sous la protection du ministère des Beaux-Arts, qui devrait bien aussi étendre sa sollicitude aux anciens souvenirs de nos vieilles cités" (p. 125).

L'obstacle, aujourd'hui, c'est que la municipalité - sous la mandature de Philippe Kizirian (2008-2014) - s'est dessaisie de son pouvoir d'attribution (elle a conservé celui d'arbitrage) du nom des rues au profit des "conseils de quartier". Et que l'inculture des fantomatiques participants à ces "conseils" ne permet plus de maintenir le lien avec le passé.

Michel Renard
professeur d'histoire
29 avril 2015

 

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 18:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Philippe SCHITTER, L’Arbre à Saint-Chamond

arbre place Saint-Pierre 21 avril 2015
place Saint-Pierre, mardi 21 avril 2015

 

 

une recherche de Philippe Schitter :

L’arbre à Saint-Chamond (2005)

 

Philippe Schitter est l'auteur d'une recherche effectuée dans le cadre d'un Master de géographie à l'université de Saint-Étienne en 2005. Elle répondait à un projet du Service de l'urbanisme de la ville de Saint-Chamond.

Il s'agissait de recenser les arbres remarquables de la ville afin de les protéger. Ce souci s'inscrit dans le cadre juridique des Espaces Boisés Classés (E.B.C.) intégrée dans le P.O.S. (plan d'occupation des sols) de Saint-Chamond.

Une partie de cette recherche est consacrée à la place de l'arbre dans le paysage urbain de Saint-Chamond au XIXe siècle, à partir du cadastre de 1886. Ce dernier présentant la caractéristique de représenter les espaces boisés de l'époque.

Philippe Schitter note que : "D'après le cadastre de 1886, les arbres d'alignement étaient déjà très présents à cette époque. Les axes bordés d'arbre, d'aujourd'hui, correspondent en majorité à ceux de l’époque, sauf le Boulevard Waldeck Rousseau."

Voici l'exemple de l'avenue de la Libération :

 

Schitter exemple 1
sur le cadastre de 1886, l'avenue de la Gare (auj. Libération) et les espaces boisés

 

Schitter exemple 2
les espaces boisés de l'avenue de la Libération en 2005

 

Ce poids du passé dans la réalité urbaine présente doit nous faire réfléchir.

D'abord, il n'y a de vivant que ce qui est hérité. Nous habitons une ville qui, certes a évolué (toute structure vivante connaît, heureusement, une dynamique), mais qui est inscrite dans un legs des générations passées. D'où la légitimité du souci de connaître cette histoire.

Ensuite, dans des temps de mutations accélérées, il importe de garder des repères avec ce qui nous a précédé pour vivre une identité de territoire qui nous inscrit dans une continuité. L'aménagement de la ville doit réaliser un équilibre entre les exigences présentes et ce qui fait l'intensité d'un espace ancien et des marques qu'il a laissées.

Michel Renard
professeur d'histoire

 

____________

 

Ce-dessous la conclusion du travail de Phlippe Schitter :

 

L’objectif de cette étude a été l’inventaire des Espaces Boisés Urbains et son analyse comparée avec notamment les Espaces Boisés Classés (E.B.C.) afin d’observer les points forts ainsi que les points faibles de la stratégie environnementale de la ville de Saint-Chamond. Une seconde analyse comparative a été réalisée toujours entre l’inventaire des Espaces Boisés Urbains avec cette fois le cadastre de la Ville de Saint-Chamond en 1886.

Ce cadastre était très novateur pour l’époque étant donné qu’en plus des éléments administratifs, tels que le bâti et les parcelles, il recensait déjà les Espaces Boisés Urbains de la Ville de Saint-Chamond. Cela signifie le même recensement que celui de la présente étude mais 119 ans plus tôt, ce qui a permis de suivre une réelle évolution.

L’anecdote suivante va montrer l’un des nombreux avantages de ce recensement des Espaces Boisés Classés. Sur certaines parcelles assez naturelles du Centre-Ville,notamment à l’aide d’une pelouse et de chemins champêtres, il a été possible de reconstituer un immense domaine, aujourd’hui multiparcellaire. Il s’agit de la parcelle de l’actuel Hôpital, de la parcelle du parc du château du Jarez, et de la parcelle de l’ex-Clos Finaz (et peut-être aussi mais sans certitude de la parcelle de l’ex-Remblai en exécution) qui ne devaient former qu’une seule et unique parcelle c'est-à-dire très certainement un grand Clos.

Avec le rappel de cette anecdote évoquée dans la deuxième partie de l’étude on s’aperçoit qu’il est possible de recréer le maillage administratif et urbain simplement avec des données d’Espaces Boisés Urbains. Cela leur ajoute une seconde utilité après l’utilité écologique d’introduction du monde organique dans un fief minéral.

Il est à présent indispensable d’évoquer la grande particularité de cette étude à savoir l’utilisation des Systèmes d’Information Géographique (S.I.G.) nous ayant permis de géoréférencer le cadastre de 1886 sur l’orthophotoplan utilisé comme référentiel de base.

Ce géoréférencement permet d’observer les différences cadastrales entre 1886 et le cadastre actuel de juillet 2003 mais surtout il permet de superposer et donc de comparer les espaces Boisés Urbains recensés en 1886 et ceux recensés durant le premier semestre 2005. Ce géoréférencement permet également de superposer et donc de comparer les Espaces Boisés Classés (E.B.C.) de la Ville de Saint-Chamond et les Espaces Boisés Urbains recensés au premier semestre 2005, par cette étude.

Les Systèmes d’Information Géographique revêtent, dans ces cas précis et précédemment cités, toutes leurs dimensions d’outil d’aide à la décision.

En ce qui concerne le bilan de l’inventaire des Espaces Boisés Urbains recensés par cette étude, au premier semestre 2005, il apparaît, comme la sous-partie 2.2.2 le montre très clairement, qu’une très faible partie de ces Espaces Boisés Urbains soit commune avec les E.B.C. de la ville qui se concentrent essentiellement dans la partie rurale du territoire communal de Saint-Chamond. Un rééquilibrage dans la partie urbaine du territoire communal s’impose dans un futur proche.

En effet, l’avenir de ce pays du Val du Gier ne réside plus dans les domaines d’activités du secteur secondaire mais dans le secteur tertiaire et notamment dans le tourisme, la part du tourisme ne cessant de croître dans nos économies tertiarisées de la moitié méridionale de l’Europe, y compris la France, comme cela a été explicité dans la sous-partie 2.2.3.3.

Certes le tourisme vert s’organisera dans la partie rurale du territoire communal de Saint-Chamond, avec notamment une multiplication des gîtes ruraux, mais il ne pourra pas faire abstraction de la partie urbanisée du territoire communal et en particulier du Centre-Ville.

Le touriste, issu des grands centres urbains, et qui cherchera le repos dans la partie saint-chamonaise des Monts du Lyonnais ou du massif du Pilat aura de temps en temps besoin de retrouver ses repaires dans un Centre-Ville animé mais aussi végétalisé, et ce pour ne pas replonger dans la folie des monstres urbains qu’il a fuie pendant ses vacances.

 

* tout le travail de Philippe Schitter est accessible en ligne :

https://philippeschitter.files.wordpress.com/2013/06/memoire_ville-de-saint-chamond_2005.pdf

 

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 15 avril 2015

liste des rues de Saint-Chamond en 1911

rue de Saint-Étienne entrée de la ville
Saint-Chamond, rue de Saint-Étienne, entrée de la ville

 

liste des rues de Saint-Chamond en 1911

 

- Abattoir (place de l')

- Alsace-Lorraine (rue de l')

- Ardaillon (rue)

- Asile (rue de l')

- Asile-Alamagny (rue de l')

- Asile-Fournas (rue de l')

- Barra (rue)

- Béal (rue du)

- Berbelot (rue)

- Boucherie (rue de la)

- Brosse (rue de la )

- Capucins (rue des)

- Caure (rue de la)

- Cellieu (route de)

- Champ-du-Geai (rue du)

- Charité (rue de la)

- Château (rue du)

- Chatelard (rue du)

- Chavanne (chemin de)

- Croix-Gauthier (ue)

- Croupisson

- Dorian (place)

- Dugas-Montbel (rue)

- Égalité (place de l')

- Éternité (rue de l')

- Étroits (rue des)

- Fenderie (rue de la)

- Ferréol (rue)

- Fontaine (rue de la)

- Forges (Grande rue des)

- Fort (quai du)

- Fort (quartier du)

- Fours-Banaux (rue des)

- Fraternité (place de la)

- Froide (rue)

- Gambetta (rue)

- Garat (rue du)

- Gare (avenue de la)

- Germain-Morel (rue)

- Halle (place de la)

- Hôpital (rue de l')

- Hôtel-de-Ville (avenue de l')

- Hôtel-de-Ville (place de l')

- Hôtel-de-Ville (rue de l')

- Izieux (cours d')

- Janon (quai)

- Janon (rue du)

- Jardiniers (rue des)

- Jarez (rue du)

- Jeanne-d'Arc (rue)

- Jules-Duclos (rue)

- Lavieu (chemin de)

- Lavieu (rue de)

- Lavieu (quartier de)

- Liberté (place de la)

- Montdragon (rue)

- Nationale (place)

- Oie (rue l')

- Palermes (rue des)

- Parterre (le)

- Pichelière (rue)

- Pilat (rue du)

- Plaisance (petit chemin)

- Plaisance (rue de)

- Pont-des-Écoles (rue du)

- Pont-des-Planches (rue du)

- Pont-Fournas (rue du)

- Pont-Fourvieux (rue du)

- Pont-Saint-Pierre (rue du)

- Port-Sec (rue du)

- Pré-Château (rue du)

- Presbytère (rue du)

- Quartier-Neuf (rue du)

- Réclusière (rue de la)

- République (rue de la)

- Richard-Chambovet (rue)

- Rigoudin (chemin)

- Rivage (rue du)

- Rive (rue de la)

- Sabotin (rue)

- Sadi-Carnot (rue)

- Saint-Charles (rue)

- Saint-Christo (route de)

- Saint-Claude (rue)

- Saint-Ennemond (Grande rue)

- Saint-Étienne (rue de)

- Saint-Hippolyte (rue)

- Saint-Jules (rue)

- Sainte-Marie (rue)

- Sibert (rue)

- Thomas-Dubouchet (rue)

- Tramway (rue du)

- Treyve (place de)

- Trois-frères (rue des)

- Ventefol (rue)

- Victor-Hugo (rue)

- Vignette (rue)

- Waldeck-Rousseau (boulevard)

- William-Neyrand (rue)

 

page couv recensement 1911
 couverture du registre du recensement de 1911

 

rue de l'Hôpital
Saint-Chamond, rue de l'Hôpital

 

rue du Rivage
Saint-Chamond, rue du Rivage

 

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


mardi 14 avril 2015

plan de Saint-Chamond en 1935

école Lamartine années 1930
l'école Lamartine, quelques années après sa création en 1932

 

 

Saint-Chamond en 1935

carte-plan

 

plan Saint-Chamond 1935
plan de Saint-Chamond en 1935 (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

 

Ce plan de la Ville de Saint-Chamond a été édité en 1935 (imprimerie Demichel-Ploquin).

Source : Bibliothèque nationale de France, département Cartes et plans, GE C-5846

lien : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53066797n/f1.item.r=%22Ville%20de%20Saint-Chamond%22.

 

Les quartiers et lieux principaux mentionnés sont :

- Bertholet

- le Château

- le Clos Finaz

- le Confluent

- Croupisson

- l'Hôtel de Ville

- Lavieu

- Notre-Dame

- les Palermes

- les Portes

- le Puits Saint-Luc

- la Réclusière

- Saint-Pierre

- les Ursulines

 

Sur le territoire des communes limitrophes, sont mentionnés :

- les Cariasses (Saint-Martin-en-Coailleux)

- les Charmilles (Saint-Martin-en-Coailleux)

- le Chatelard (Izieux)

- la Grange Pourrat (Saint-Julien-en-Jarez)

 

Michel Renard
professeur d'histoire

Michel retour lycée 3 oct 2012

 

 

 

 

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 12 avril 2015

incendie en décembre 1910, rue Petin-Gaudet

Le Stéphanois 1910 titre

Le Stéphanois, en 1910

 

 

incendie du 5 décembre 1910, rue Petin-Gaudet

près du Pont-Noir d'Izieux

 

 

Le Stéphanois mercredi 7 déc 1910 incendie
Le Stéphanois, mercredi 7 décembre 1910

 

Le Stéphanois, mercredi 7 décembre 1910 - Saint-Chamond : incendie d'un fagottier

Lundi soir vers 10 h 1/2, le clairon des pompiers sonnait soudain par nos rues et places, le tambour résonnait lugubrement annonçant qu'un sinistre venait d'éclater.

Rue Petin-Gaudet près le pont noir d'Izieux, est établi un sieur Minaire qui tient une pâtisserie, c'est dans la cour de l'immeuble près de son laboratoire, dans un fagottier, que probablement quelques étincelles transportées par le vent violent qui soufflait sur la vallée mirent le feu au bois sec entassé dans la cour.

L'émotion fut vive aux alentours car, activité par le vent, le sinistre pouvait prendre de grandes proportions. C'est grâce à la promptitude des secours que l'on put calmer la terreur bien légitime des voisins et arrêter les progrès de l'incendie.

Les pompiers de Saint-Chamond s'étaient rendus sur les lieux ainsi que la police et la gendarmerie.

Les dégâts peu importants se bornent à la destruction du fagottier, environ 300 francs.

______________

 

Pont Noir rue Pétin-Gaudet 2008
le Pont-Noir, rue Petin-Gaudet en juillet 2008 (Google Maps Street View)

 

Michel Renard
professeur d'histoire

Michel retour lycée 3 oct 2012

 

 

 

 

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 11 avril 2015

commerçants et industriels en 1908 à Saint-Chamond

Annuaire 1908 (00)

 

 

annuaire des commerçants et industriels

de Saint-Chamond en 1908

transcription, iconographie, analyse : Michel RENARD

 

L'Annuaire administratif, commercial, industriel, statistique du département de la Loire et indicateur de Saint-Étienne, dans sa livraison de 1908, recense 1020 commerçants et industriels (doublons, assez nombreux, non pris en compte) à Saint-Chamond, répartis en 136 rubriques professionnelles.

Le nombre d'habitants est connu pour l'année 1911 : 14 658 personnes. Il y en avait un peu moins en 1908... Mais, rapportée à cette population, la part des commerçants et industriels, en 1908, représente 7% ou un peu plus. Ce qui relève une densité beaucoup plus importante que de nos jours.

Aujourd'hui, en effet, pour une population de 35 419 habitants (2011), on recense 925 artisans, commerçants et chefs d'entreprises, ce qui donne un ratio de 2,5% environ. Soit trois fois moins qu'il y a un siècle.

Notons que cet annuaire ne semble pas complet et que quelques erreurs peuvent s'y être glissées, notamment dans l'orthographe des noms propres. Il reste, cependant, une utile base de données pour l'histoire sociale de Saint-Chamond avant 1914 et pour les recherches généalogiques.

- source (p. 994 et suiv.).

 

rue Alsace-Lorraine (1)
rue Alsace-Lorraine avant 1907

 

Accoucheuses

- Mme Chavanne, rue de la République.

- Mme Odin, cours d'Izieux, 23.

- Mme Bonjour, cours d'Izieux, 45.

- Mme Martz, rue Gambetta, 11.

- Melle Gillier, cours d'Izieux.

- Mme Gessant, cours d'Izieux, 45.

 

Afficheurs publics

- Chauffournier, place Dorian. [transféré place de la Liberté en 1914]

 

affichage Chauffournier (1)
agence de publicité Chauffournier, établie à Saint-Chamond depuis 1847

 

affichage Chauffournier (2)
agence de publicité Chauffournier, établie à Saint-Chamond depuis 1847

 

affichage Chauffournier (3)
Chauffournier, directeur de l'agence de publicité à Saint-Chamond, en 1908

 

Agents d'affaires

- Comte P., rue de la République, 97.

- Dervieux, place de la Halle, 10.

- Léger B., rue Jules-Duclos.

- Mazenod fils, rue du Presbytère.

 

Agents d'assurances

- Métropole (incendie), C. Retornaz, avenue de l'Hôtel-de-Ville.

- Métropole (incendie), J.-B. Virieux, rue du Champ-du-Geai, 23.

- Abeille (l') (incendie, vie, accidents), P. Rivat, rue William-Neyrand.

- Paternelle (la), Charrin, rue Richard-Chambovet.

- Confiance (la), Charpentier, à Fonsala, commune de Saint-Julien-en-Jarez.

- Gresham (le) (vie), Fouletier Marius, rue de la République, 40.

- Mutuelle de Valence (la) (incendie), Fouletier Marius, rue de la République, 40.

- Équitable des États-Unis (l'), Freydier, rue de la République, 77.

- Nord (le), Barbe, rue Gambetta.

- Phénix (le), Martin, rue Victor-Hugo.

- Mutual Life (la), A. Hugonnard, rue de la République, 46.

- Soleil (le) (incendie, vie et accidents), J. Rivat, quai du Fort, 11.

- Union (l'), Capus, rue des Trois-Frères.

 

Architectes

- Bernard, rue Victor-Hugo.

- Malécot, rue Gambetta, 1.

- Picaud, pl. de la Liberté.

- Rivat, rue William-Neyrand.

- Montmillon, rue République, 56.

 

Articles funéraires

- Pompes Funèbres de Saint-Chamond, Rulliat, directeur, rue du Rivage, 11.

- Chappé, rue Ventefol.

- Forissier, place de l'Hôtel-de-Ville.

 

Aubergistes

- Cancade, place de la Liberté.

- Danis, rue Trois-Frères, 14.

- Décousus, place de la Liberté. [voir aussi "restaurants"]

- Pension alimentaire, rue Germain-Morel.

- Schmitt, rue Sabotin.

- Vincent, rue d'Alsace-Lorraine.

 

restaurant Decousus (1)
note adressée au Maire par le restaurant Decousus le 25 avril 1910

 

restaurant Decousus (2)
entête d'une facture du restaurant Decousus, place de la Liberté à Saint-Chamond en 1910

 

Bains

- Darnon, avenue Carnot.

- Berthéas, rue du Pilat.

- Gagnière, rue du Pont-des-Planches, 17.

 

Balancier

- Rousset D., rue d'Alsace-Lorraine, 38.

 

Banquiers

- De Boissieu et Cie, rue de la République, 22.

- Crédit Lyonnais, rue de la République.

- Comptoir National d'Escompte, place Dorian.

- Société Générale, place Dorian.

- Raverol J., rue de la République, 44.

- Charrin et Beuser, rue République, 99.

 

Socie_te__Ge_ne_rale__1_
la Société Générale, place Dorian à Saint-Chamond, avant 1914
(la légende indiquant "rue Alsace-Lorraine" est fausse)

 

Comptoir national d'escompte (1)
le Comptoir National d'Escompte de Paris, place Dorian à Saint-Chamond, avant 1909

 

Bazars

- Bonnabry E., rue Alsace-Lorraine, 6.

- Miolanne A., rue de la République, 69.

- Pain Cl., rue de la République, 85.

 

bazar Miolanne
rue de la Républiqe : bazar Miolanne ?

 

Bières
(entrepôts de)

- Kierchevin, rue Gambetta, 2.

- Morel Michel, rue de la République, 41.

- Montagnon, rue du Janon.

- Ronchard, rue Dugas-Montbel.

 

bière Mosser de Saint-Étienne
Société des brasseries de la Loire, bière Mosser, à Saint-Étienne

 

Bois
(marchands de)

- Bonniaud, rue de Palermes.

- Ricoux, rue Victor-Hugo.

- Seignol A., rue Victor-Hugo.

 

commerce de bois à Firminy
commerce de bois à Firminy, avant 1914

 

Bouchers

- Beaucoup J., rue Alsace-Lorraine, 20.

- Besson (Vve L.-L.), place Dorian, 5.

- Besson F., rue Pont-Saint-Pierre, 3.

- Boiron L., rue de la Caure, 12.

- Boiron jeune, rue Victor-Hugo, 2.

- Bourrin F., rue des Trois-Frères, 4.

- Bourrin F., rue Croix-Gauthier, 24.

- Colomban V., rue de la République, 45.

- Colomban, place de la Liberté, 13.

- Courbon A., rue du Pilat, 1.

- Fournel A., rue Jules-Duclos, 4.

- Gonin B., cours d'Izieux, 19.

- Javelle J., rue de la Boucherie, 28.

- Laval A., rue Jules-Duclos, 4.

- Laval P. (Vve), place des Fours-Banaux, 2.

- Loubet Cl., cours d'Izieux, 4.

- Morellon J.-B., rue Ventefol, 3.

- Meillier J., rue Alsace-Lorraine, 27.

- Rive, place du Treyve.

- Thevenon J., rue Réclusière, 34.

- Thibaud fils, rue de la République, 97.

 

boucherie Thibaud sur cpa
à droite de la rue de la République, la boucherie Thibaud

 

Diapositive1
l'enseigne drapeau de la boucherie Thibaud au n° 97 de la rue de la République à Saint-Chamond

 

boucherie à Izieux
carte-photo de la boucherie Jean B. Bert à Izieux

 

Boulangers

- Albert J., place de la Liberté, 30.

- Alix (Vve), rue Ventefol, 6.

- Bernaud H., rue Alsace-Lorraine, 28.

- Berne, rue de la Républiqure, 54.

- Boudarel (gérant de la Boulangerie coopérative), rue William-Neyrand.

- Chortier Louis, rue du Champ-du-Geai, 30.

- Couchoud, avenue de la Gare.

- Croze J-B. [Jean], rue Alsace-Lorraine, 13.

- Gandin J., rue de la République, 63.

- Gilbert X., rue Croix-Gauthier, 12.

- Goutarel L., rue Pichelière, 3.

- Ladavière, rue du Quartier-Neuf, 7.

- Marquet B., rue Alsace-Lorraine, 34.

- Massardier (Vve), rue Vignette, 51.

- Oriol, rue du Rivage, 3.

- Oriol B., rue de la Charité, 13.

- Palandre A., cours d'Izieux, 12.

- Perret, rue Alsace-Lorraine, 44.

- Petiot (Vve), rue Pont-des-Planches, 10.

- Verrier Élie, rue Alsace-Lorraine, 48.

- Vergeat, rue Jules-Duclos, 35.

 

boulangerie coopérative en 2008
l'ancienne "Boulangerie coopérative" de la rue William-Neyrand à Saint-Chamond en février 2008
(la façade a été refaite en 2014, et l'enseigne a disparu) source Michel Renard

 

boulangerie place Dorian
boulangerie, place Dorian, avant 1910

 

Bourres de soies
(marchands de)

- Boiron, fils, avenue de la Gare.

- Carrot F., rue de la Charité, 11.

- Marandon, rue d'Alsace-Lorraine.

 

Bourreliers

- Augagneur, de l'Hôtel-de-Ville.

- Dupasquier, rue de la République , 37.

- Picq, rue de la République, 67.

- Thollot A., rue Gambetta, 15.

 

bourrelier à Boën
bourrelier à Boën (Loire) et non à Saint-Chamond... (avant 1910)

 

 Buanderies

- Archer, rue du Champ-du-Geai, 8.

- Berthéas, rue du Pilat.

- Bony, rue de la Chance, 15.

- Darnon, rue William-Neyrand.

- Flacher, rue de la République, 54.

- Joannès, quartier du Parterre.

- Mounier, quai du Fort, 19.

- Peillon, rue Jules-Duclos, 28.

 

buanderie Valfleury
buanderie des soeurs de Saint-Vincent-de-Paul à Valfleury (Loire)

 

Cafés

- Babut, place de la Liberté.

- Barge J.-B., rue Saint-Étienne.

- Barreton Antoine, café du Phénix, rue Ventefol, 12.

- Bazin, place de la Liberté, 26.

- Bernard H., rue des Trois-Frères.

- Bernard M., place Nationale, 9.

- Berne A., place de la Liberté, 2.

- Lemartinet, avenue de l'Hôtel-de-Ville.

- Bonnet, place de la Liberté, 1.

- Borde, avenue de la Gare.

- Brayet J.-F., rue du Champ-du-Geai, 11.

- Brinjeau, rue de la République, 59.

- Bruyas, à Croupisson, quartier de Saint-Ennemond.

- Burlanchon, place Nationale, 4.

- Café Central, rue de la République, 60 ; Dumaine, propriétaire.

- Café Neuf, rue Gambetta, 14 ; Rolland (Melle), propriétaire.

- Café de la Gare, avenue de la Gare ; Thoully, propriétaire.

- Cancade J.-P., place de la Liberté, 24.

- Chabat, rue Réclusière, 9.

- Chatagnon Cl., place Nationale, 8.

- Charles, avenue Hôtel-de-Ville.

- Cluzet P., rue Gambetta, 11.

- Courtine, rue Pichelière, 14.

- Cuilleron, route de Lyon.

- Danis, rue des Trois-Frères, 14.

- Dercle H., Café Continental, avenue de la Gare.

- Doutre, rue Saint-Claude, 12.

- Farat, rue Gambetta, 19.

- Ferrand, avenue de la Gare, 27.

- Fléchet A., rue Fourvieux, 4 (maison de société).

- Frontera, rue d'Alsace-Lorraine.

- Gerbod, rue Gambetta, 18.

- Gisclon, place de l'Hôtel-de-Ville.

- Granger, place de la Liberté, 6.

- Guétat, place Nationale, 1.

- Hauteville, rue Gambetta, 18.

- Joassard, place du Treyve.

- Labat (Vve), cours d'Izieux, 9.

- Lachaud J.-C., cours d'Izieux, 11 bis.

- Laval J., place Nationale, 9.

- Léger, rue de la République, 26.

- Lemartinet, avenue de l'Hôtel-de-Ville.

- Malaure (Vve), rue du Champ-du-Geai, 67.

- Mandon, rue du Champ-du-Geai, 5.

- Marcoux, café principal, rue de la République, 88 (téléphone).

- Mathevon J.-M., place de la Liberté, 7.

- Meley P., rue de la République, 41.

- Miolanne, rue Gambetta, 20.

- Moleysson, cours d'Izieux, 45.

- Muller Cl., cours d'Izieux, 47.

- Ollagnier, cours d'Izieux, 47.

- Omaly, place de la Liberté, 29.

- Osterberger, rue Victor-Hugo, 9.

- Pauze B., place de la Liberté, 34.

- Perrachon, place Nationale, 5.

- Placide-Valette, brasserie du P.-L.-M., rue Dugas-Montbel.

- Planet, cours d'Izieux, 33.

- Plumot, rue de la République, 2.

- Poinat J., quartier du Parterre.

- Poncet, rue du Champ-du-Geai, 2.

- Rey, rue Alsace-Lorraine, 39.

- Rivoire, place du Treyve.

- Roche, rue des Trois-Frères.

- Ronchard J.-M., place Dorian, 8.

- Roure Joseph, rue Victor-Hugo, 5.

- Sabot, rue Saint-Étienne.

- Sugier, rue Jules-Duclos, 8.

- Tauveron, rue Gambetta, 13 bis ?

- Thevenon, rue de Saint-Étienne, 6.

- Thibaud, cours d'Izieux, 31.

- Thizy, rue Victor-Hugo, 7.

- Thizy M., rue d'Alsace-Lorraine, 62.

- Vacher, grande rue Saint-Ennemond, 27.

- Vacher (Vve), place de la Liberté, 9.

- Vérots, avenue de la Gare, 9.

 

Café de Paris (1)
Café de la Paix, place de la Liberté à Saint-Chamond

 

Café de Paris (2)
Café de la Paix, place de la Liberté à Saint-Chamond

 

café Thizy
Café Thizy, place Dorian à Saint-Chamond

 

café Thizy (2)
café Thizy, boulevard Waldeck-Rousseau à Saint-Chamond

 

café Mandon café Poncet
café Mandon et café Poncet, rue du Champ-du-Geai à Saint-Chamond

 

café Pagaud café Martin
café Pagaud et café Martin, place de la Fraternité à Saint-Chamond, avant 1914

 

café comptoir cours d'Izieux
café comptoir, cours d'Izieux à Saint-Chamond

 

café Continental
Café Continental à Saint-Chamond, avant 1914

 

café du XIXe siècle (1)
Café du XIXe siècle, place de Plaisance

 

café du XIXe siècle (2)
Café du XIXe siècle, place de Plaisance

 

café des négociant (1)
Café des Négociants, place de Plaisance

 

Grand café neuf (1)
Grand Café nouveau, place de Plaisance

 

Carriers

- Boissy R., chemin de Lavieux.

- Menu, à Croupisson.

- Meunier, à Lavieu.

- Montmérat, au Parterre.

- Ronchard B., à Croupisson.

 

Carrossiers

- Chantelot P., rue de la République, 4.

- Cluzel, rue Gambetta.

- Perret fils, avenue de la Gare.

 

carrossier Chantelot
carrossier Chantelot, rue de la République à Saint-Chamond,
lettre du 3 mai 1904 à Monsieur Valentin

 

Cartons
(fabricants de)

- Barrelon (Vve), rue Victor-Hugo, 4.

- Chavanne, rue Réclusière, 10.

- Font (Melle), rue Victor-Hugo, 7.

- Guilhon E., rue Asile-Alamagny, 8.

- Matricon (Vve), rue de la Caure, 1.

- Michaud, rue du Pont-des-Écoles.

- Monnier Joseph, place de la Liberté, 18.

- Ravachol, rue Gambetta, 3.

- François et Plénet, rue de la Caure.

 

Chapelleries

- Bonnet (Melle), rue de la République, 89.

- Chazeton, rue Croix-Gauthier.

- Fournier, rue de la République, 73.

- Goutelles (Melles), rue Alsace-Lorraine, 1.

- Magdinier, rue de la République, 51.

 

Nouveautés Moulin 49 rue République
chapellerie Magdinier où semble se rendre une élégante saint-chamonaise

 

chapellier Magdinier légendé
chapellerie Magdinier : 51, rue de la République à Saint-Chamond, avant 1914

 

chapellerie place Saint-Pierre
chapellerie, place Saint-Pierre, dans les années 1920

 

chapellerie Denis
chapellerie Pierre Denis à Saint-Chamond, facture de 1898

 

Charbons
(marchands de)

- Berlier, rue du Champ-du-Geai, 8.

- Bourrin, rue de la Boucherie.

- Chazal frères, quai du Fort, 9.

- Couturier, rue du Champ-du-Geai, 29.

- Descours A., rue Gambetta, 8.

- Faugeron A., rue de la République, 14.

- Jaboulay, rue du Champ-du-Geai, 23.

- Mugnerot, rue Asile-Fournas.

- Palasse, route de Saint-Étienne.

- Pascal, rue Saint-Claude.

- Pileyre, cours d'Izieux.

- Vérots (Vve), rue du Pilat, 1.

 

 

Charcutiers

- Caron, rue d'Alsace-Lorraine, 1.

- Four A., rue Vignette.

- Ginot, rue Croix-Gauthier, 22.

- Janet E., rue Jules-Duclos, 7.

- Marendon J.-B., rue Ventefol, 9.

- Meillier F. cours d'Izieux, 19.

- Micol, rue Pichelière.

- Quittard, rue de la République, 63.

- Raymond, rue Jules-Duclos, 19.

- Roméas H., rue de la République, 78.

 

Charpentiers

- Larroque, rue du Champ-du-Geai, 10.

- Lathuilière B., rue Saint-Claude, 5.

 

charpente menuiserie Vieillefond Guichard 1924
Charpente - Menuiserie Vieillefond & Guichard (source Bottin 1924)

 

Charrons

- Chantelot, rue Réclusière.

- Cluzel, rue Gambetta, 11.

- Ferret fils, avenue de la Gare.

- Garde, cours d'Izieux, 36.

 

Chaudronniers

- Lathuilière, rue Saint-Claude, 5.

- Martin A., route de Saint-Étienne.

- Renevier frères, rue Jeanne-d'Arc, 9.

 

Chaussures
(marchands de)

- Alirand J., rue de la République, 46.

- Andrieux, rue de la République, 54.

- Barrelon J.-F., rue Réclusière, 38.

- Billard-Badoil, rue de la République.

- Bonnard F., rue Alsace-Lorraine, 16.

- Chadebeck, rue d'Alsace-Lorraine, 35.

- Combajou L., rue de la Boucherie.

- Dauriol G., rue de Plaisance, 1.

- Dorel J.-M., rue du Pont-des-Planches, 8.

- Fara, rue Croix-Gauthier.

- Gery, rue de la République, 50.

- Micheloux, rue de la Boucherie.

- Nicolle J., cours d'Izieux.

- Nicolle, place du Treyve.

- Pinchaud [Joseph], rue Alsace-Lorraine, 13.

- Pitiot (Vve), place Dorian, 2.

- Rivoire L., rue Froide.

- Sabot J., rue Jules-Duclos, 8.

- Simon Cl., rue Alsace-Lorraine, 30.

- Targe A., rue de la Boucherie, 21.

- True, rue de la Boucherie.

 

chaussures À la Renommée
magasin de chaussures "À la Renommée" : 46, rue de la République à Saint-Chamond ; Joseph Allirand
probablement en photo devant son magasin

 

Chiffons et vieux métaux
(marchands de)

- Septier, rue Gambetta.

- Testard (Vve), rue Marc-Seguin, 5.

 

Cimentiers

- Fourgneaud R., rue de Plaisance.

- Vallot, rue Asile-Alamagny.

 

Clous
(fabricant de)

- Chazey, route de Lyon (octroi).

 

Coiffeurs

- Bonnard J., place Nationale, 1.

- Bonnet J.-B., place de la Liberté, 1.

- Bony J.-B., rue Pichelière, 5.

- Chazeton, rue Croix-Gauthier.

- Coignet J.-M., place de la Liberté, 28.

- Drivet J., place de la Liberté, 8.

- Drivet J., cours d'Izieux, 6.

- Dubanchet, place de la Halle.

- Ducreux, rue d'Alsace-Lorraine, 22.

- Lhermet B., rue des Trois-Frères, 10.

- Moulin, rue d'Alsace-Lorraine, 43.

- Poupon L., place Dorian, 2.

- Ronchard, place de la Halle.

- Signalet P.-M., place de la Liberté, 11 bis.

- Verpilleux L., grande rue de Saint-Ennemond.

- Verrier J.-P., cours d'Izieux, 11.

 

coiffeur place Dorian
un coiffeur, place Dorian à Saint-Chamond, avant 1910 (à droite sur la photo)

 

coiffeur Noally
coiffeur L. Noally, à Saint-Chamond (?)

 

Commissionnaires

- Cellard J., avenue de la Gare, 19.

- Châtre, rue Asile-Fournas.

- Duculty, place des Fours-Banaux.

- Marin, rue Alsace-Lorraine, 30.

- Pitaval, rue du Pont-des-Planches, 7 bis.

- Staron, place de la Fraternité.

 

Commissionnaires en soies, laines et cotons

- Boiron fils, avenue de la Gare, 17.

- Condamin et Prodon, rue de la République, 1.

- Marandon, rue Alsace-Lorraine.

 

Commissionnaires en lacets

- Boiron J.-B., rue de la République.

- Bouchacourt, rue William-Neyrand.

- Chantal Louis, route de Lyon.

 

 

Comptoirs-buvettes

- Allagnaud, cours d'Izieux, 22.

- Arnaud, rue du Pilat.

- Basson X., rue de la Rive, 9.

- Berlier J. grande rue Saint-Ennemond, 27.

- Berne, avenue de la Gare, 21.

- Berne, place de la Liberté, 3.

- Brayet, rue du Champ-du-Geai, 11.

- Bruyas J., à Croupisson.

- Cellard, rue de Plaisance, 15.

- Charles Louis, place Nationale, 4.

- Chortier J., rue Jules-Duclos, 25.

- Claret Joseph, rue Gambetta, 11.

- Ciancia, rue Froide, 4.

- Cognet, rue du Pont-des-Planches, 10.

- Couchoud J.-P., rue de la République, 21.

- Courtine, rue Pichelière, 11.

- Crapanne F., rue Jules-Duclos, 33.

- Dard, rue du Janon.

- Darteyre F., rue Jules-Duclos, 35.

- Depeyre, à Croupisson.

- Desmarest L., cours d'Izieux, 39.

- Desflassieux F., rue Froide, 3.

- Dupré (Mme), rue des Trois-Frères, 9.

- Fara, rue de Jarez.

- Faure F., rue Jules-Duclos, 39.

- Faure (Vve), rue de Plaisance, 19.

- Fayolle, place de la Liberté, 19.

- Fournel J., rue du Pont-des-Planches, 7.

- Gilardi, rue Alsace-Lorraine, 38.

- Goutarel (Vve), rue Sabotin, 3.

- Goutelle M., place Fourvieux, 6.

- Gouzet, rue des Trois-Frères, 11.

- Grisonnanche A., rue Jules-Duclos, 13.

- Guerrier, cours d'Izieux, 23.

- Haag, rue Gambetta.

- Lemée, quai de Janon (débit de maison de société).

- Magraner J., rue Croix-Gauthier, 19.

- Martin, quai du Fort, 19.

- Mathias, rue du Champ-du-geai, 61.

- Oriol, rue du Pont-aux-Planches, 4.

- Paccaud J.-C., place de la Fraternité.

- Palasse J., route de Saint-Étienne.

- Palasse (?), rue Fourvieux, 4.

- Pernette, rue Vignette, 37.

- Perrachon place Nationale, 5.

- Petitjean, place de l'Égalité, 5.

- Plumot, rue de la République, 2.

- Ponstolly F., rue de la Boucherie, 39.

- Prier, cours d'Izieux, 30.

- Ravachol, rue de la Boucherie, 41.

- Rebaud A., place du Treyve, 1.

- Réjany, rue Jules-Duclos, 55 [ou : 53 ?].

- Rey J., rue d'Alsace-Lorraine, 57.

- Rivollier P., quai du Fort, 10.

- Rizoud C., rue d'Alsace-Lorraine, 39.

- Roche A., rue Sabotin, 7.

- Ruard J., rue Victor-Hugo, 3.

- Sabot J.-B., route de Saint-Étienne.

- Salomoné, quartier du Fort, 2.

- Schmitt, rue Sabotin, 14.

- Vallet, route de Saint-Étienne, 6.

- Vanel, place de l'Égalité, 8.

- Vidal M., rue Jules-Duclos, 19.

- Vincent A., rue d'Alsace-Lorraine, 14.

 

buvette épicerie Bayle
buvette épicerie A. Bayle, à Saint-Chamond (?)

 

buvette
buvette de la place Fourvieux à Saint-Chamond (maison des Chanoines)

 

Confections

- Décombat, rue de la République, 92.

- Lardy, rue de la République, 51.

- Maison populaire, rue du Rivarge.

- Paris-Saint-Chamond, rue des Trois-Frères.

- Poméon Maria (Melle), rue de la République, 40.

- Tavelle (Mme), rue de la République, 103.

- Theissot, rue de la République, 87.

 

Confiseurs

- Granotier, rue d'Alsace-Lorraine, 1.

- Delavenay F. (Vve), rue de la République, 36.

- Grange, rue de la République.

- Janaud, rue Victor-Hugo, 13.

- Joyaux F., rue de la République, 43.

- Milliat, rue de Plaisance.

- Morel (Vve), rue d'Alsace-Lorraine.

- Pomeyrol, rue de la Caure.

- Pradelle [Pradel], place de la Liberté.

- Renevier, rue de la République, 57.

 

gâteaux Pradel, place de la Liberté
facture du confiseur J. Pradel à Saint-Chamond, le 1er février 1916

 

confiseur Delavenay rue République
le confiseur Delavenay (à gauche), rue de la République à Saint-Chamond, avant 1914

 

Constructeurs de métiers

- Girard, place Germain Morel.

- Merle frères, rue de Plaisance.

- Rafer, fils, frères, rue du Port-Sec.

 

Constructions
(marchands de matériaux de)

 

- Debard, avenue de la Gare.

- Faugeron, rue de la République, 14.

- Perret, rue du Champ-du-Geai.

 

Coquetiers

- Ginot Cl.-M., rue de la Boucherie, 12.

- Jacquier, rue Croix-Gauthier.

- Javelle, rue de la Boucherie, 29.

- Malaure, rue du Rivage.

- Poinat (Vve), quartier de Croupisson.

- Pont, rue Ventefol.

- Sabot, route de Saint-Étienne.

- Vincent, place Nationale.

 

Couturières à façon

- Blanchet (Vve), place Nationale, 7.

- Bertier (Melles), rue de la République, 59.

- Bruyère (Melle), rue de la République, 62.

- Cordon (Mme), rue de la République.

- Courbon (Melle), rue Froide.

- Bordron, avenue de la Gare, 11.

- Duchet (Melle), rue William-Neyrand.

- Girard (Melle), rue d'Alsace-Lorraine.

- Laurent (Melle), rue Dugas-Montbel.

- Peyrieux (Vve), avenue Sadi-Carnot.

- Poméon (Melle), rue de la République, 40.

- Porte (Melle), rue de la République, 76.

- Valadier (Melles), rue de la République, 89.

 

Coutelier

- Bechot, rue du Pont-des-Planches, 5.

 

Cuirs et crépins
(marchands de)

- Andrieux A., rue de la République, 54.

- Dorel L., rue du Pont-des-Planches, 8.

- Fouletier frères, rue de l'Hôpital.

- Simon C., rue Alsace-Lorraine, 30.

 

Dégraisseurs

- Bordron, rue Barra.

- Comtesse, rue du Rivage.

- Deschamp, rue d'Alsace-Lorraine.

- Courage, rue du Pont-des-Planches.

- Duplanil (Melle), rue des Trois-Frères.

- Prénat (Vve), rue de la République.

 

Distribution d'imprimés

- Chauffournier, place Doran. [voir Afficheur public]

 

Dentiste-chirurgien

- Laurençon, 20, rue Victor-Hugo.

 

Docteurs-médecins

- Barthomeuf F.-E., rue Gambetta, 7.

- Drevon, rue de la République, 38.

- Laurençon A., rue Victor-Hugo, 18.

- Magnin, rue de la République, 7.

- Mermet G.-L., avenue de la Gare, 1.

- Nicolas, place de la Liberté, 15.

- Rigod H., rue Gambetta, 15.

- Thévenon, rue de la République, 5.

 

Draperies-confections
(marchands de)

- Barnoud, rue du Rivage, 11.

- Bonnet, cours d'Izieux.

- Cognet, rue de la République, 69.

- David, rue de la République, 65.

- Descombat B., rue de la République, 86.

- Fournier J.-B., rue de la République, 37.

- Tavelle, place Dorian.

- Teyssot, rue de la République, 87.

 

Droguistes

- Fulchiron, rue de la République, 90.

- Garnier J., rue de la République, 42.

- Guerrier, cours d'Izieux, 23.

- Joly, rue de la République, 79.

- Rullières, rue Victor-Hugo, 1.

 

droguiste Joly (1)
droguerie Joly : 79, rue de la République (à droite) à Saint-Chamond

 

droguiste Joly (2)
droguerie Joly : 79, rue de la République (à droite) à Saint-Chamond

 

droguerie Rullière 1 rue Victor-Hugo (1)
droguerie Rullière, 1 rue Victor-Hugo (à gauche), à Saint-Chamond

 

droguerie Rullière 1 rue Victor-Hugo (2)
droguerie Rullière, 1 rue Victor-Hugo (à gauche), à Saint-Chamond

 

droguerie Rullière 1 rue Victor-Hugo (3)
droguerie Rullière, 1 rue Victor-Hugo (à gauche), à Saint-Chamond

 

droguerie Rullière 1 rue Victor-Hugo (4)
droguerie Rullière, 1 rue Victor-Hugo (à gauche), à Saint-Chamond

 

Dépôts d'eaux minérales et fabriques d'eaux gazeuses

- Brayet fils, rue du Champ-du-Geai.

- Giraudet, rue Marc-Seguin.

- Kierchevin J.-B., rue Gambetta, 2.

- Montagnon, rue Lamartine.

- Ronchard P., rue Dugas-Montbel.

 

Ébénistes

- Chazey Louis, rue de la République.

- Crapanne J.-Cl., rue de la République, 38.

- Delsongle, au Champ-du-Geai.

- Drouinaud, rue de la République, 21.

- Dubanchet, avenue de la Gare.

- Dutheil, rue Gambetta.

- Farce, à Croupisson, quartier Saint-Ennemond.

- Fond, rue du Rivage.

- Fond, rue de la République, 39.

- Fournier, place de la Halle.

- Gandin (Vve), rue Croix-Gauthier, 8.

- Giry, cours d'Izieux, 14.

- Granger Cl., rue de Plaisance, 17.

- Granjon, place Ferréol, 3.

- Magaud J.-P., rue des Trois-Frères.

- Rougeron, rue Victor-Hugo.

- Servaux P., rue du Garat, 10.

 

Chazey rue de la République (1)
Chazey, rue de la République, début du XXe siècle

 

Chazey rue de la République (2)
Chazey, rue de la République (carte postée en 1903)

 

ébéniste Gandin
ébénisterie et tapisserie Gandin-Blochet, rue Croix-Gauthier

 

ébéniste Gandin 1911
ébénisterie et tapisserie Gandin-Blochet, rue Croix-Gauthier

 

Électricité

- Fontvielle [Claudius], rue de la République, 61.

- Orsier, rue de la République, 42.

- Robin frères, rue Dugas-Montbel.

- Société d'éclairage électrique, rue du Pilat.

 

Entrepreneur
(condition des soies)

- Bertholon S., rue de la République, 16.

 

Épiciers

- Achard B., Boulevard, 3.

- Alimentation Stéphanoise (succursale), rue de la République, 41 et cours d'Izieux, 8.

- Alligier J., cours d'Izieux, 31.

- Berlier M., rue Pichelière, 9.

- Bertholat Cl., rue de la Boucherie, 9.

- Bouchu (Vve), rue de la Caure, 13.

- Boudard, rue Gambetta, 2.

- Brossy J.-A., chemin de Lavieu.

- Chazelet J., rue Alsace-Lorraine, 53.

- Clerjon Cl., rue Réclusière, 8.

- Courbon (Melle), rue Froide, 9.

- David (Vve), rue Alsace-Lorraine, 53.

- Despinasse (Vve), rue des Trois-Frères, 2.

- Drevet F., rue Plaisance.

- Duchesne, place Dorian, 6.

- Duplanil, rue du Champ-du-Geai, 26.

- Établissement économique du Casino (succur.), place de la Halle, 1.

- Faure (Vve), rue de Plaisance.

- Fayolle J.-F.,place de la Liberté, 19.

- Fillias J.-M., rue Jules-Duclos, 53.

- Fournel (Vve), rue du champ-du-Geai, 31.

- Françon, rue de la République, 49.

- Françon (Mlle), rue du Pont-Saint-Pierre, 4.

- Frécon J.-P., rue de Plaisance, 2.

- Fulchiron, rue de la République, 90.

- Galley J.-M., rue Jules-Duclos, 6.

- Garin Cl., rue Croix-Gauthier, 44 [?].

- Gauthier J., place Dorian, 4.

- Jacquier, rue du Pont-Saint-Pierre.

- Javelle F., rue de la Boucherie, 29.

- Joly A., rue de la République, 79.

- Laronze (Vve), rue Alsace-Lorraine, 26.

- Laval Cl.-M., rue Ventefol, 2.

- Meillier A., rue d'Alsace-Lorraine, 40.

- Melin B., avenue de l'Hôtel-de-Ville.

- Micol J.-P., rue du Garat, 2.

- Mourgues F., rue de la Boucherie, 2.

- Mure Cl., route de Saint-Étienne, 8.

- Paccalet, cours d'Izieux, 37.

- Pley (Vve), place de la Halle, 3.

- Poustolly F., rue de la Boucherie, 39.

- Preynat M. (Melle), rue de la Boucherie.

- Ravachol A., rue des Trois-Frères, 10.

- Ravot A., rue Ventefol, 9.

- Rivollier F., rue d'Alsace-Lorraine, 52.

- Rivoire, place du Treyve, 3.

- Ronchard, à Croupisson, quartier de Saint-Ennemond.

- Ronchard, place de la Halle, 9.

- Sabot A., rue de la Réclusière, 6.

- Séon F., rue du Champ-du-Geai, 57.

- Servaux G., rue du Garat, 6.

- Société Économique de Lyon, place du Treyve, 6.

- Tardy Cl., rue Montdragon, 10.

- Terrat J.-D., place Nationale, 18.

- Vouguier L., rue d'Alsace-Lorraine, 50.

 

Casino place de la Halle
les Établissements économiques du Casino (à gauche), place de la Halle à Saint-Chamond

 

Casino place de la Halle (2)
les Établissements économiques du Casino (à gauche), place de la Halle à Saint-Chamond

 

épicerie Gauthier place Dorian
épicier J. Gauthier, place Dorian à Saint-Chamond (en façade à gauche)

 

épicerie Gauthier place Dorian (2)
en gros plan : "Gde épicerie de Paris J. Gauthier"

 

Alimentation Stéphanoise rue République
"L'Alimentation Stéphanoise", rue de la République :
l'homme en tablier et la femme en noir s'appellent Boudard ; les autres, Darfeuil

 

Étameurs

- Balestro, place Nationale.

- Bouchet, Pont-Fourvieux.

 

Farines

- Brunon, rue d'Alsace-Lorraine.

- Duplanil, rue des Trois-Frères, 14.

- Nugues, rue Croix-Gauthier.

 

Nugues épicerie
maison Nugues, commerce de grains et épicerie en gros

 

Fers
(marchands de)

- Gallet frères, rue de la Caure.

- Gérente, rue Alsace-Lorraine, 9.

- Kopp V., rue de la République, 95.

- Ruard, rue de la République, 77.

 

Ferblantiers

- Cristol (Justin), rue de Plaisance.

- Eyraud V., rue de la République, 37.

- Griffon J., rue d'Alsace-Lorraine.

- Moulin J., rue Dugas-Montbel.

- Perrichon, rue de la Boucherie.

- Petitjean, rue d'Alsace-Lorraine, 33.

- Sol, rue Alsace-Lorraine, 46.

- Terrat J., quai du Fort, 1.

- Vincent, rue de la République, 53.

 

Nouveautés Moulin 49 rue République
tout-à-fait à droite, le début de la vitrine du ferblantier Vincent : 53, rue de la République

 

ferblantier Vincent 53 rue de la République
l'enseigne du ferblantier Vincent : 53, rue de la République

 

ferblantier à Rive-de-Gier Montet
devanture du ferblantier Montet à Rive-de-Gier, avant 1914

 

Ferreurs de lacets

- Cadier, rue Vignette, 45.

- Chavanne, rue Réclusière, 14.

- Lyonnet, cours d'Izieux, 30.

- Pestre, rue Réclusière, 27.

- Berne, rue de Plaisance, 7.

 

Fleurs artificielles

- Bonnard soeurs, rue de la République.

- Eyraud, rue de la République, 53.

- Rivat (Melle), rue de la République.

 

Fondeurs

- Bonnelle et Colomban, rue du Jarez.

- Chavanne-Brun, rue Jeanne-d'Arc, 10.

- Ferraton, rue Saint-Claude, 1.

- Bonnet J.-B., avenue Sadi-Carnot.

- Mouille, rue Réclusière, 2.

 

fondeur Chavanne-Brun
établissements Chavanne-Brun, fonderie, à Saint-Chamond, avant 1914

 

Fourches
(fabricant de)

- Thoulieux Cl., bd Waldeck-Rousseau.

 

Fourches Thoulieux (1)
Fourches et outils agricoles Thoulieux, Saint-Chamond, 1895

 

Fourches Thoulieux (2)
Forges de Lavieu : fourches et outils agricoles Thoulieux Jeune, Saint-Chamond, 1912

 

Fourneaux
(marchands de)

- Bonnard, rue des Trois-Frères.

- Bouget B., place de la Liberté, 33 bis.

- Laval, rue de la République, 26.

- Muthuon, rue de la République.

- Neyret, rue de la Boucherie.

- Perrichon, rue la Boucherie.

- Vincent, place Nationale.

 

Fromages
(marchands de)

- Jacquet H., rue Croix-Gauthier, 13.

- Malaure J.-M., rue du Rivage, 5.

- Poinas (Vve), à Croupisson, quartier de Saint-Ennemond.

- Pont J., rue Ventefol, 5.

 

Fruitiers

- Bajard, rue Alsace-Lorraine.

- Dartigloube, rue Victor-Hugo.

- Pont, rue Ventefol.

- Roche, rue de la République, 87.

- Tarinand, rue Croix-Gauthier, 7.

- Vve Martin, cours d'Izieux, 27.

 

Galochiers

- Bernard H., rue Gambetta, 20.

- Simon, rue d'Alsace-Lorraine.

- Traquelet M., rue Jules-Duclos, 9.

- Vercasson J.-A., rue Alsace-Lorraine, 5.

 

Géomètre

- Rivat P. (expert), rue William-Neyrand, 5.

 

Glaces et encadrements

- Lanfranchi P. et Lardi, rue de la République, 40.

 

Grainetiers
(marchands)

- Brunon B., rue Alsace-Lorraine, 23.

- Duplanil, rue des Trois-Frères.

- Héraud, rue de la République, 55.

- Jacquier G., rue Pont-Saint-Pierre, 4.

- Nugues J.-B., rue Croix-Gauthier, 15.

 

Herboristes

- Boize, cours d'Izieux.

- Roussier, rue Vignette.

 

Horlogers

- Bouchet, rue Ventefol, 8.

- Chevallier, rue de la République.

- Gérente R., rue de la République, 39.

- Lemartinet M., rue Gambetta, 9.

- Loubet P.-M., rue Alsace-Lorraine, 2.

- Moreau, rue Ventefol.

- Orelli (Vve), rue de la République, 56.

- Thiollière, rue Ventefol, 10.

 

horlogerie rue Gambetta
horloger, rue Gambetta, avant 1908 (à droite sur la photo)

 

horlogerie Lemartinet (1)
lettre de l'horloger Lemartinet

 

horlogerie Lemartinet (2)
entête de lettre de l'horloger Lemartinet

 

Horticulteurs

- Bruyas, avenue de la Gare, 2.

- Heyraud, rue de la République, 55.

 

Hôtels

- Cancade, place de la Liberté, 24.

- Fourneau économique, rue Germain-Morel.

- Hôtel du Chemin de Fer, Ferrand, square de la Gare.

- Hôtel de la Poste Ruillière, place de la Liberté, 27.

- Hôtel du Lion d'Or, Peyrieux P., rue de la République, 80.

- Hôtel du Cheval Noir, Ruillière, rue Germain-Morel.

- Hôtel de la Gare, Thoully, avenue de la Gare.

 

hôtel du Chemin de fer
Hôtel du Chemin de Fer, avenue de la Gare à Saint-Chamond

 

hôtel du Chmin de fer Baldy
Hôtel du Chemin de Fer, avenue de la Gare à Saint-Chamond,
J.-P. Baldy propriétaire (1903)

 

hôtel du Chemin de fer (2)
Hôtel du Chemin de Fer, avenue de la Gare à Saint-Chamond

 

Hôtel Montet (1)
Hôtel Montet, vu du pont Saint-Pierre, non mentionné dans l'Annuaire

 

Hôtel Montet (2)
Hôtel Montet, non mentionné dans l'Annuaire

 

 

Huiles

- Courbon, rue Jules-Duclos, 21.

- Charles M., rue du Champ-du-Geai, 28.

 

Huissiers

- Doron, place Dorian.

- Oziol P.-M., rue de la République, 44.

 

Imprimeurs

- Bodard et Grenetier, rue de la République, 42.

- Guilhon, rue de l'Asile-Alamagny.

- Michaud E.-V., rue du Pont-des-Écoles.

- Poméon et ses fils, rue de la République et place Dorian ; ateliers, avenue de la Gare.

- Ravachol, rue Gambetta, 5.

- Vauvert, rue de la Caure.

 

imprimerie Bodard (1)
lettre à entête de l'imprimeur Bodard à Saint-Chamond (1916)

 

imprimerie Bodard (2)
lettre à entête de l'imprimeur Bodard à Saint-Chamond (1916)

 

imprimerie Poméon
affichette publicitaire de l'imprimerie Poméon de Saint-Chamond

 

imprimerie Poméon (2)
imprimerie Poméon & fils, à gauche du Comptoir d'Escompte

 

impr Poméon St-Cham
affichette publicitaire de l'imprimerie Poméon de Saint-Chamond

 

 

Lacets, passementiers
(fabricants de)

- Bossut, rue Gambetta.

- Degoulange, rue Dugas-Montbel.

- Durand, place des Fours-Banaux.

- Lassablière et Sarron, rue Jeanne-d'Arc.

- Laval et Fournel, rue d'Alsace-Lorraine.

- Manufactures réunies des tresses et lacets, rue du Pré-Château.

- Poizat, rue du Béal.

- Société industrielle, rue Alsace-Lorraine.

- Société saint-chamonaise, place Fourvieux.

- Voyant, rue du Quartier-Neuf

 

lacets Degoulange
mandat émis par la "Manufacture de Pompons. Rubans, tresses et lacets" de J. Degoulange en 1913

 

manufacture lacets et tresses (1)
Manufacture de Lacets, place Germain-Morel à Saint-Chamond (avec une signature de J. Ollagnier)

 

manufacture lacets et tresses (2)
Manufacture de Lacets, place Germain-Morel à Saint-Chamond

 

manufacture lacets et tresses (3)
Manufacture Réunies Tresses et Lacets, place Germain-Morel à Saint-Chamond

 

Lavoirs publics

- Berthéas, rue du Pilat.

- Bony, rue de la Charité, 15.

- Darnon, avenue Sadi-Carnot.

- Flacher L., rue de la République, 54.

- Gonnet, grande rue de Saint-Ennemond, 38.

- Joannès, au Parterre.

- Mounier, quai du Fort, 19.

- Schmitt P., rue du Janon, 9.

- Tardy R., place Nationale.

- Tardy, place de l'Abattoir.

 

lavoir public rue de l'Asile-Fournas 1970 (1)
ancien lavoir public dans la cour de la propriété Besson, rue de l'Asile-Fournas
à Saint-Chamond, 1970 (source : archives municipales, 6 Ssc 172)

 

lavoir public rue de l'Asile-Fournas 1970 (2)
ancien lavoir public dans la cour de la propriété Besson, rue de l'Asile-Fournas
à Saint-Chamond, 1970 (source : archives municipales, 6 Ssc 172)

 

Librairies

- Bodard-Grenetier, rue de la République, 42. [voir imprimeurs]

- Bordron J., rue de la République, 50.

- Eymard, rue Victor Hugo, 6.

- Fulchiron, rue de la République.

- Gonin, place Dorian.

- Michaud, rue du Pont-des-Écoles.

- Poméon et ses fils, rue de la République, 101.

 

Aux bonnes lectures
librairie "Aux bonnes lectures", place de la Liberté à Saint-Chamond

 

Lingeries

- Abrial (Melle), rue de la République, 81.

- Bonnard, rue de la République, 62.

- Chavanne, rue de la République, 72.

- Desgrand J., rue Gambetta, 16.

- Escoffier-Bayle, rue Ventefol.

- Giraudet, rue de la République, 64.

- Grange, rue de la République, 62.

- Gravier, rue de la République.

- Rousset (Melles), rue de la République, 80.

- Staron, place de la Fraternité, 3.

- Tavelle, rue de la République.

- Theillard, rue Ventefol.

 

café rue de la République
à droite, le commerce de lingerie Abrial, rue de la République à Saint-Chamond, avant 1914

 

Liqueurs
(marchands de)

- Pitiot, cours d'Izieux.

- Sarron, rue de Lyon.

 

Machines à coudre

- Bonnard, rue de la République, 89.

- Dumas, place Dorian, 8.

- Matricon F., rue d'Alsace-Lorraine.

 

Maîtres-maçons

- Cassous, place Nationale.

- Gachon, rue de Plaisance.

- Journaud, rue de Plaisance.

- Menu A., grande rue des Forges.

- Revol, rue d'Alsace-Lorraine.

- Vacher, rue de la Rive.

- Vallot, place de la Liberté.

 

Marbriers

- Bourdier, rue Ventefol, 3.

- Cutier, place de l'Égalité, 3 (?).

- Félix J., rue des Trois-Frères.

 

Maréchaux-Ferrants

- Anthouard, rue d'Alsace-Lorraine, 26.

- Bonneval A., place Ferréol, 6.

- Berthozat A., rue de la République, 1.

- Bruyas, rue Gambetta.

- Ruel V., route de Saint-Étienne.

 

Matelassiers

- Desage, rue de la République, 25.

- Grenet, rue de la Republique, 89.

- Louat G., rue de la République, 28.

- Louat M., place de la Halle, 9.

- Peichera, rue de la République, 89.

 

Matériaux pour construction

- Debard, avenue de la Gare.

- Faugeron, rue de la République, 16.

- Peyret, rue du Champ-du-Geai.

 

Mécaniciens en lacets et métallurgie

- Cellard, place de la Liberté.

- Dumas, place Dorian.

- Escoffier, rue Gambetta.

- Girard, place Germain-Morel.

- Lassablière et Staron, rue Jeanne-d'Arc.

- Merle, rue de Plaisance.

- Ollagnier, rue Vignette.

- Rafer frères, rue Gambetta.

- Thonlieux, Boulevard.

- Vernay A., rue du Pré-Château.

- Villemagne, rue Victor-Hugo, 24.

 

Menuisiers

- Caillet J.-P., rue Sabotin, 7.

- Chabanel Joseph, rue Saint-Claude.

- Chenevat, rue Gambetta, 1 (atelier, rue Sabotin).

- Mortier et Tournaud, rue de Lavieu

- Moulier, rue de la République, 19.

- Roussier J.-F., route de Lyon.

- Thévenon F., rue Jules-Duclos, 22.

 

menuiserie Chenevat (1)
facture de la menuiserie Marius Chenevat à Saint-Chamond, 1910

 

menuiserie Chenevat (2)
entête de facture de la menuiserie Marius Chenevat à Saint-Chamond, 1910

 

Merceries en gros

- Chaize-Desmaret, rue Réclusière.

- Escoffier, rue Ventefol.

- Gravier A., avenue de la Gare, 58.

- Laval et Fournel, rue d'Alsace-Lorraine, 54.

- Picard, rue Victor-Hugo, 5.

- Poulaillon, rue Victor-Hugo.

- Simon C., rue d'Alsace Lorraine, 30.

- Veyre-Brayet, rue des Trois-Frères.

 

Merceries

- Abrial, rue Croix-Gauthier.

- Beaume P., place Nationale, 3.

- Bonnard (Melle), rue de la République, 85.

- Choretier, rue de la République, 76.

- Chavanne, rue de la République.

- Gravier, rue de la République, 58.

- Laurent, rue Victor-Hugo, 1.

- Meillat (Melle), rue de la République, 36.

- Pitiot J., place de la Liberté, 10.

- Ravollet Ch., rue Gambetta, 9.

- Ronchard M. (Melle), rue de la Halle, 9.

- Rousset (Melle), rue de la République, 80.

- Teillard E., rue Ventefol, 10.

 

mercerie Chavanne
mercerie Chavanne, rue de la République, en famille

 

Meubles
(marchands de)

- Bois A., rue du Quartier-Neuf, 1.

- Bois G., rue Jules Duclos, 26.

- Crapanne, rue de la République.

- Chazey fils, rue de la République.

- Dutheil, rue Gambetta, 13.

- Fond, rue du Rivage.

- Fournier, place de la Halle.

- Gandin (Vve), rue d'Alsace-Lorraine.

- Gery, cours d'Izieux.

- Granjon, place Ferréol.

 

Meunier

- Ollagnier B., rue Jules-Duclos, 12.

 

Modeleurs

- Fleutry, rue de la Charité, 9.

- Mercier J., avenue Sadi-Carnot.

- Mortier et Tournaud, rue de Lavieu, 8.

 

Modistes

- Boudard (Melle), rue du Rivage, 20.

- Challet (Melle), rue de la République, 77.

- Dauphin (Melle) avenue de l'Hôtel-de-Ville.

- Delègue (Mme), rue de la République, 28.

- Espadieu (Melle), rue de la République, 75.

- Faton (Melle), quai du Fort.

- Gachon, rue Ventefol.

- Girard (Melle), rue Croix-Gauthier.

- Laval, place Dorian, 12.

- Ollagnier D., rue de la République.

- Rivat (Melle), rue de la République.

- Sauvergnat, rue du Quartier-Neuf.

- Valadier (Melle), rue de la République, 89.

 

Mouliniers

- Micol et Girard, rue Bonoherie, 8.

- Pouzet, rue Jules-Duclos.

 

Notaires

- Cartier, rue de la République, 67.

- Courbière, rue Ventefol, 9.

- Darnon F., rue Gambetta, 14.

- Jullien, place de la Liberté.

 

Nouveautés

- Delsongle, rue du Rivage, 5.

- Bonnefoy, rue Croix-Gauthier.

- Lévy, rue d'Alsace-Lorraine, 3.

- Marcoux, rue de la République, 85.

- Moulin J.-L., rue de la République, 49.

- Patissier-Croizat, rue de la République, 71

- Tavelle (Mme), place Dorian.

 

nouveautés tissus Bonnefoy
"Au Petit Marchand", tissus, E. Jessant et J. Bonnefoy, rue Croix-Gauthier à Saint-Chamond, avant 1911

 

Marcoux, rue de la République (1)
Établissement Marcoux (à droite) au 85, rue de la République à Saint-Chamond, avant 1914

 

Marcoux, rue de la République (2)
Rose Nantas (née le 13 décembre 1889 à Saint-Julien-en-Jarez),
vendeuse chez Marcoux

 

Nouveautés Moulin 49 rue République
Nouveautés, magasin de J.-L. Moulin : 49, rue de la République à Saint-Chamond, avant 1914

 

Nouveautés Moulin légendé
Nouveautés, magasin de J.-L. Moulin : 49, rue de la République

 

Objets de piété, glaces et gravures

- Choretier Cl.-M., rue de la République, 76.

- Lafranchi et Lardi, rue de la République, 40.

- Massardier J., place Nationale, 13.

- Pitiot, place de la Liberté, 10.

 

Oranges
(marchands d')

- Frontera, rue d'Alsace-Lorraine.

- Magranier, rue Croix-Gauthier.

 

Fontera (1)
sur le côté gauche, après la jeune fille en bleu, l'enseigne bandeau "Paul Frontera", rue d'Alsace-Lorraine

 

Papiers-peints

- Botte, rue de Plaisance.

- Garnier, rue de la République.

- Rullière R., avenue de l'Hotel-de-Ville.

- Vaganay, rue de la République, 90.

 

papiers peints rue de la République
entreprise de papiers peints "Aux Vives Couleurs", rue de la République, avant 1910

 

enseigne Pétrus Botte
le commerce de décorations de Pétrus Botte avant 1914 à Saint-Chamond

 

Parapluies

- Bordes G., place de la Liberté, 33.

- Bruyas, rue de la République, 72.

- Montgiraud J., place de la Halle, 5.

- Valfort Cl. (Melle), rue d'Alsace-Lorraine, 18.

 

Pâtisseries

- Grange A., rue de la République, 74.

- Granotier, rue Alsace-Lorraine, 1.

- Janaud, rue Victor-Hugo, 13.

- Joyaux, rue de la République.

- Milliat, rue de Plaisance, 1.

- Morel (Vve), rue d'Alsace-Lorraine.

- Pommeyrol [ou : Pommérol], rue de la Caure, 6.

- Pradelle, place de la Liberté, 11.

- Renevier, rue de la République, 57

 

Peintre en voitures

- Teissier, rue Réclusière, 9.

 

Pharmaciens

- Augagneur, rue Gambetta.

- Besson, place de la Liberté.

- Boize, cours d'Izieux, 7.

- Bovier-Lapierre, place Dorian, 8.

- Chaboud P., rue de la République, 32.

- Chaffois, rue de Plaisance, 12.

- Chatagnon H., rue de la République, 82.

- Haond D., rue de la République, 70.

- Pharmacie mutualiste.

- Rivat, rue Victor-Hugo.

- Simon A., rue de la République, 77.

- Theillard J., place de la Halle, 1.

 

pharmacie moderne
Grande Pharmacie Moderne, rue Gambetta ; probablement Augagneur

 

pharmacie tampon Cheynel rue Gambetta
tampon de la Grande Pharmacie Moderne, rue Gambetta, portant le nom de M. Cheynel le 23 août 1904

 

pharmacie Chaboud
pharmacie Chaboud, rue de la République (ou "Grande Rue") à Saint-Chamond

 

pharmacie Chaboud (2)
pharmacie Chaboud, 32 rue de la République (à droite) à Saint-Chamond

 

pharmacie Chaboud (3)
pharmacie Chaboud, 32 rue de la République, avec un caducée de pharmacien comme enseigne drapeau

 

 

Photographe

- Gonon F., rue de la République, 75.

 

photographe Gonon
photographe F. Gonon, rue de la République à Saint-Chamond, avant 1914

 

photographie Albert Grande Rue 76
un photographe non référencé dans l'Annuaire de 1908, mais situé
à la même adresse que Fr. Gonon qui est probablement son successeur...

 

Plâtriers-peintres

- Alesina, rue de la Caure, 42.

- Bonnaud, rue de la République.

- Botte, rue de Plaisance.

- Couchoud B., place de la Liberté, 7.

- Darot, rue Germain-Morel.

- Deplace P., place du Treyve, 6.

- Forissier M., rue de la République, 56.

- Glénard A., place de l'Hôtel-de-Ville.

- Mazenod, rue du Presbytère.

- Roux M., Boulevard.

- Vaganay J.-C., rue de la République, 90.

 

Poêliers

- Bonnard fils, rue des Trois-Frères, 6.

- Bouget, place de la Liberté.

- Laval, rue de la République, 26.

- Mutuon, rue de la République.

- Perrichon J., rue de la République, 21.

 

Polisseurs

- Charasson, rue de la Rive, 15.

- Démol, Grande-Rue.

- Four, place de la Liberté.

- Escoffier fils, place Dorian, 8.

- Massardier H., rue de la Rive, 11.

 

Pompes funèbres
(service des)

- Rulliat, rue du Rivage.

 

Porcelaines et faïences
(marchands de)

- Delong, rue Victor-Hugo, 7.

- Despinasse, rue des Trois-Frères.

- Drouinaud, rue de la République, 77.

- Françon, rue de la République.

- Mathevet G., place du Treyve.

- Perret M., rue de la Caure, 9.

- Ravot, rue Ventefol.

- Rivollier, rue Alsace-Lorraine, 52.

 


Poids public

- Benoît J., square de la Gare.

 

Porcs
(marchands de)

- Javelle fils, rue Boucherie.

- Sibert, rue Gambetta.

 

Produits chimiques

- François, rue Victor-Hugo, 11.

 

Quincailliers

- Callet frères, rue de la Caure, 7.

- Gérente, rue Alsace-Lorraine, 9.

- Kopp V., rue de la République, 95.

- Petit Jean, rue d'Alsace-Lorraine, 33.

- Ruard A., rue de la République, 77.

 

Kopp (1)
la quincaillerie Kopp, rue de la République, facture du 23 octobre 1906

 

Kopp (2)
entête de facture de l'établissement Kopp, 1906

 

Restaurants

- Cancade, place de la Liberté.

- Denis, rue des Trois-Frères, 14.

- Décousus, place de la Liberté.

- Desmarets, cours d'Izieux, 39.

- Ferrand, quartier de la Gare.

- Imbert, place Nationale.

- Labbé (Vve), rue Jules-Duclos.

- Laval, place Nationale.

- Petit Jean, rue Alsace-Lorraine.

- Peyrieux Cl., place Nationale, 6.

- Roche Jean, rue des Trois-Frères.

- Rullière, place de la Liberté, 27.

- Schmitt, rue Sabotin.

- Thoully, avenue de la Gare.

- Valette P., rue Dugas-Montbel.

 

restaurant Peyrieux Thoully
restaurant Peyrieux Thoully, avenue de la Gare à Saint-Chamond, avant 1914

 

Rouennerie

- Bonnard (Melles), rue de la République, 89.

- Bruyère (Melle), rue de la République.

- Chavanne, rue de la République, 72.

- Lévy E., rue d'alsace-Lorraine, 3.

- Moulin frères et soeurs, rue de la République, 49.

- Nicolas, place du Treyve, 4.

- Patissier-Croizat, rue de la République, 71.

- Rivory (Melle), rue de la République, 26.

- Ruard (Melle), rue de la République, 70.

- Marcoux, rue de la République.

 

Selliers

- Augagneur A., avenue de l'Hôtel-de-Ville.

- Picq H., rue de la République, 67.

- Tholot, rue Gambetta, 16 ter.

 

Serruriers

- Callet frères, rue de la Caure, 3-5-7.

- Cellard F., rue Jules-Duclos, 3.

- Courtial A., rue du Garat, 8.

- Descos J., rue du Garat, 14.

- Pacaud, rue Jules-Duclos.

- Prénat, place de la Liberté.

- Rousset, place de la Liberté.

 

serrurier Cellard
facture de la serrurerie François Cellard, 12 septembre 1908 ;
Cellard est situé rue Jules Duclos et place de la Liberté

 

Tabacs
(débitants de)

- Berlier, rue de la République, 47.

- Berne (Melle), place Nationale, 7.

- Chazelet, rue Alsace-Lorraine, 32.

- Drevon, rue du Champ-du-Geai.

- Fulchiron, rue de la République, 90.

- Gonin J., place de la Liberté, 34.

- Julien, cours d'Izieux.

- Plumot, rue de la République.

- Rey, rue Pichelière, 1.

- Ruard, rue Victor-Hugo.

- Verrier (Vve), rue du Rivage, 3.

 

Tabac Berlier 47 rue de la République
tabac Berlier, 47, rue de la République (début XXe siècle)

 

tabac place Notre-Dame (1)
tabacs, place de la Liberté, à côté de l'entrée de l'église Notre-Dame

 

tabac place Notre-Dame (2)
tabacs, place de la Liberté à Saint-Chamond (gros plan)

 

tabacs Pichelière
tabac Rey, rue Pichelière (à droite du "Vin de Narbonne")

 

tabacs Pichelière (3)
tabac Rey, rue Pichelière (gros plan)

 

tabacs Pichelière (2)
tabac Rey, rue Pichelière

 

Tailleurs
(marchands)

- Barrier J.-B., place du Treyve.

- Berlier, rue de la République.

- Bonnet, cours d'Izieux, 6.

- Brudon, cours d'Izieux, 25.

- Cognet A.-F., rue de la République, 65.

- Cognet, avenue de la Gare.

- David R., rue de la République, 61.

- Décombat, rue de la République, 86.

- Fournier, rue de la République.

- Goyard P., place de la Liberté, 6.

- Lardy, rue de la République

- Maison populaire, rue du Rivage, 11.

- Revoux, cours d'Izieux, 4.

- Rouchouse, place Dorian, 8.

 

Tanneurs-corroyeurs

- Foultier frères, rue du Garat, 6.

 

Teinturiers

- Bordron (Vve), rue Barra, 2.

- Contesse J.-M., rue du Rivage, 7.

- Courage, rue du Pont-des-Planches, 4.

- Deschamps, rue Alsace-Lorraine, 41.

- Laurent, rue Jules-Duclos, 24.

- Magand F., rue de Plaisance.

- Moine, rue Jules-Duclos, 10.

- Pitiot, rue Jules-Duclos, 15.

- Prénat, rue de la République.

- Targe M., rue Réclusière, 1.

- Thévenon, Ginot, rue Saint-Claude.

- Verrier V., rue Jules-Duclos, 15.

- Vial J.-Cl., place du Treyve, 6.

 

teinturerie à Firminy
un commerce de teinturie-dégraissage à Firminy

 

Tissus
(marchands de)

- Delsongle J., rue du Rivage, 5.

- Donzel Cl.L., place de la Halle, 5.

- Lévy, rue d'Alsace-Lorraine, 3.

- Maisonnette (Vve), rue Ventefol.

- Marcoux, rue de la République.

- Robin M. (Melle), place Nationale, 18.

 

Tissus élastiques 

- Catteau, rue de la République, 20.

- Darnon, avenue Sadi-Carnot.

- Faure et Roux, rue Marc-Seguin.

- Société L.-X. Pascal, rue Victor-Hugo.

 

tissus élastiques Darnon
Manufacture de tissus élastiques, C. Darnon, facture de 1918

 

tissus élastiques Pascal
tissus élastiques L.-X. Pascal, rue Victor-Hugo à Saint-Chamond, avant 1914

 

Faure-Roux tresses et tissus élastiques
Manufactures Ch. Faure-Roux, tresses et tissus élastiques

 

 

Tonnelier

- Claret J., rue Gambetta, 13.

 

Claret tonnellerie
la tonnellerie Claret, rue Gambetta

 

tonnelier Claret
rue Gambetta, Claret, tonnelier en tous genres

 

Tourneurs

- Cellard, place de la Liberté et rue Jules-Duclos.

- Dumas Cl.-M., place Dorian, 8.

- Escoffier, rue Gambetta.

- Prenat F., cours d'Izieux, 41.

- Sarron A., rue Jeanne-d'Arc, 4.

- Vernay, rue Pré-Château.

- Vincent, cours d'Izieux, 17.

- Feutry, rue de la Charité.

 

Transports

- Billa, cours d'Izieux, 8.

- Cellard, avenue de la Gare, 19.

- Châtre, rue de l'Asile-Fournas.

- Chazal, Boulevard.

- Chomienne, rue Gambetta.

- Debard A., avenue de la Gare.

- Deculty A., place des Fours-Banaux, 1.

- Farlay J., rue William-Neyrand.

- Farigoule, rue de la République, 24.

- Marin, commissionnaire pour Saint-Étienne et Lyon, rue Alsace-Lorraine, 29.

- Matricon, cours d'Izieux, 1.

- Meley, cours d'Izieux, 16.

- Milamant, rue Dugas-Montbel.

- Morel, rue de l'Asile-Fournas.

- Remillier J., rue Marc-Seguin,1.

- Reynaud D., rue de la République, 25.

- Rivollier frères, place de la Liberté, 11.

- Seytre, route de Saint-Étienne.

- Staron, rue du Champ-du-Geai, 9.

 

transports Billa
Société de transports Paul Billa, 8 cours d'Izieux (facture du 26 novembre 1915)

 

Vanniers

- Chomienne J. , rue Gambetta.

- Drouinaud S., rue de la République, 77.

- Laval (Vve), rue du Champ-du-Geai, 9.

- Perenon, rue Croix-Gauthier.

- Ravot, rue Ventefol.

- Thévenon, rue d'Alsace-Lorraine, 16.

 

vannerie Haute-Marne
fabrication de vannerie en Haute-Marne

 

Vélocipèdes
(marchands et constructeurs)

- Berlier, représentant, rue de la République, 17.

- Dumas, rue de la République, 92.

- Escoffier, rue Gambetta, 15.

- Savoye, avenue Sadi-Carnot.

- Villemagne, rue Victor-Hugo, 24.

 

Vente à crédit

- Matricon, représentant, cours d'Izieux.

- Le Bon Génie, cours d'Izieux, 15.

- Peyrode (maison), cours d'Izieux.

- Rougeron, rue Victor-Hugo.

- Thiollière (Vve), cours d'Izieux, 25.

 

Vétérinaires

- Boureille F., rue Victor-Hugo.

- Dureuil, rue de la République, 88.

 

 Vins en gros

- Bruyas J. avenue de l'Hôtel-de-Ville.

- Boeuf, avenue de la Gare.

- Chortier J., rue du Quartier-Neuf, 2.

- Clémaron André, rue Sibert.

- Coron, rue du Champ-du-Geai, 4.

- Catheland A., rue de la Brosse, 4.

- Dard fils aîné, rue Froide, 1.

- Devin, rue Germain-Morel.

- Duplanil, rue des Trois-Frères, 14.

- Duboeuf, place Nationale, 6.

- Genest, rue Jules-Duclos.

- Granger (Vve), rue de Plaisance.

- Joubard F., rue du Champ-du-Geai, 10.

- Marandon, rue du Champ-du-Geai, 65.

- Mathevet, rue du Quartier-Neuf, 8.

- Mermet J., rue Froide, 16.

- Micol et Sabot, cours d'Izieux.

- Ollagnier Cl., avenue de la Gare.

- Perrin L., rue Jules-Duclos, 28.

- Peyrieux, rue de la République, 80.

- Pitiot A.-M., cours d'Izieux.

- Rambaud A., rue d'Alsace-Lorraine, 61.

- Rochefort Ch. rue des Trois-Frères, 15.

- Rollat J.-B., rue Gambetta, 6.

- Saunier P., rue Gambetta, 6.

- Germain, rue Gambetta, 9. [ou : Sermain ? si l'ordre alphabétique est respecté... (?)]

- Terrat P., rue du Janon, 9.

 

vins en gros à Roanne
une enseigne de "vins en gros" à Roanne...

 

Voitures
(entreprises de)

- Boiron, rue de Plaisance, 5.

- Bourdier, place de Plaisance.

- Miolane, rue de la République, 87.

- Odin, place de Plaisance.

- Roche Félix, rue Gambetta.

 

____________

 

commentaire

 

Les 1020 commerçants et industriels, répartis en 136 rubriques, représentent plus un état des prestations professionnelles proposées par tous les titulaires de cet annuaire que le nombre exact d'établissements.

En effet, une même société peut apparaître dans deux ou plusieurs rubriques différentes. Par exemple, Décousus figure à "aubergiste" et à "restaurant" ; Marcoux est présent dans trois listes : "nouveautés", "rouennerie" et "tissus", etc. Mais, on sait que ce registre n'est pas systématique et qu'il omet des éléments. Donc, les évaluations d'ensembles sont une probabilité proche de la réalité.

1) le nombre d'éléments par rubriques

Accoucheuses : 6

Afficheurs publics : 2

Agents d'affaires : 4

Agents d'assurances : 13

Architectes : 5

Articles funéraires : 3

Aubergistes : 6

Bains : 3

Balancier : 1

Banquiers : 6

Bazars : 3

Bières (entrepots de) : 4

Bois (marchands de) : 3

Bouchers : 21

Boulangers : 24

Bourres de soies (marchands de) : 3

Bourreliers : 4

Buanderies : 8

Cafés : 76

Carriers : 5

Carrossiers : 3

Cartons (fabricants de) : 9

Chapelleries : 6

Charbons (marchands de) : 12

Charcutiers : 10

Charpentiers : 2

Charrons : 4

Chaudronniers : 3

Chaussures (marchands de) : 22

Chiffons et vieux métaux (marchands de) : 2

Cimentiers : 2

Clous (fabricant de) : 1

Coiffeurs : 16

Commissionnaires : 6

Commissionnaires en soies, laines et cotons : 3

Commissionnaires en lacets : 15

Comptoirs-buvettes : 69

Confections : 7

Confiseurs : 10

Constructeurs de métiers : 3

Constructions (marchands de matériaux de) : 3

Coquetiers : 8

Couturières à façon : 13

Coutelier : 1

Cuirs et crépins (marchands de) : 4

Dégraisseurs : 6

Distribution d'imprimés : 1

Dentiste-chirurgien : 1

Docteurs-médecins : 8

Draperies-confections (marchands de) : 8

Droguistes : 5

Dépôts d'eaux minérales et fabriques d'eaux gazeuses : 5

Ébénistes : 17

Électricité : 4

Entrepreneur (condition des soies) : 1

Épiciers : 56

Étameurs : 2

Farines : 3

Fers (marchands de) : 4

Ferblantiers : 9

Ferreurs de lacets : 5

Fleurs artificielles : 3

Fondeurs : 5

Fourches (fabricant de) : 1

Fourneaux (marchands de) : 7

Fromages (marchands de) : 4

Fruitiers : 6

Galochiers : 4

Géomètre : 1

Glaces et encadrements : 1

Grainetiers (marchands) : 5

Herboristes : 2

Horlogers : 8

Horticulteurs : 2

Hôtels : 7

Huiles : 2

Huissiers : 2

Imprimeurs : 6

Lacets, passementiers (fabricants de) : 10

Lavoirs publics : 10

Librairies : 7

Lingeries : 12

Liqueurs (marchands de) : 2

Machines à coudre : 3

Maîtres-maçons : 7

Marbriers : 3

Maréchaux-Ferrants : 5

Matelassiers : 5

Matériaux pour construction : 3

Mécaniciens en lacets et métallurgie : 11

Menuisiers : 7

Merceries en gros : 8

Merceries : 13

Meubles (marchands de) : 10

Meunier : 1

Modeleurs : 3

Modistes : 13

Mouliniers : 2

Notaires : 4

Nouveautés : 7

Objets de piété, glaces et gravures : 4

Oranges (marchands d') : 2

Papiers-peints : 4

Parapluies : 4

Pâtisseries : 9

Peintre en voitures : 1

Pharmaciens : 12

Photographe : 1

Plâtriers-peintres : 11

Poêliers : 5

Polisseurs : 5

Pompes funèbres (service des) : 1

Porcelaines et faïences (marchands de) : 8

Poids public : 1

Porcs (marchands de) : 2

Produits chimiques : 1

Quincailliers : 5

Restaurants : 15

Rouennerie : 10

Selliers : 3

Serruriers : 7

Tabacs (débitants de) : 11

Tailleurs (marchands) : 14

Tanneurs-corroyeurs : 1

Teinturiers : 13

Tissus (marchands de) : 6

Tissus élastiques : 4

Tonnelier : 1

Tourneurs : 8

Transports : 19

Vanniers : 6

Vélocipèdes (marchands et constructeurs) : 5

Vente à crédit : 5

Vétérinaires : 2

Vins en gros : 27

Voitures (entreprises de) : 5

 

Saint-Chamond cpa postée en 1908
vue d'ensemble de Saint-Chamond, carte postée en 1908

 

2) la répartition par importance quantitative

Les professions et activités les plus nombreuses (supérieures à 10 éléments ) sont :

- cafés : 76

- comptoirs-buvettes : 69

- épiciers : 56

- vins en gros : 27

- boulangers : 24

- chaussures : 22

- bouchers : 21

- transports : 19

- ébénistes : 17

- coiffeurs : 16

- restaurants : 15

- commissionnaires en lacets : 15

- tailleurs : 14

- modistes : 13

- couturières à façon : 13

- agents d'assurances : 13

- teinturiers : 13

- lingeries : 12

- pharmaciens : 12

- charbons : 12

- plâtriers-peintres : 11

- tabacs : 11

- mécaniciens en lacets et métallurgie : 11

- lacets, passementiers : 10

- meubles : 10

- lavoirs publics : 10

- confiseurs : 10

- charcutiers : 10

 

3) pas une image de la société saint-chamonaise

Cet annuaire ne recense que les commerces, artisanats et industries (société représentée par son ou ses patrons). Or, la ville compte encore une très forte proportion d'agriculteurs et surtout une classe ouvrière imposante.

D'autres secteurs ne sont pas pris en compte : les institutions scolaires (professeurs et personnels), les administrations (mairie, poste, fisc, police, gendarmerie...), les activités religieuses ou d'assistance (hospice), certaines professions comme les avocats ou juges de paix, voire les prostituées.

Par ailleurs, la composante dénombrée relève de l'état professionnel. Et, par définition, passe sous silence la somme des non travailleurs : enfants, rentiers et vieillards non actifs.

Enfin, le nombre d'établissements ne renseigne pas sur les effectifs employés. Cela peut aller d'une seule unité (le tonnelier, par exemple) à plusieurs centaines comme les Manufactures réunies des tresses et lacets ou la fonderie Chavanne-Brun.

 

4) une expression d'urbanité surtout laborieuse

Le tableau exposé par cet Annuaire révèle les services offerts à une population principalement industrieuse (ce qui n'exclut pas une bourgeoisie influente), trouvant sur son lieu d'habitation et de travail ce qui est nécessaire à sa vie quotidienne dans toutes ses dimensions.

C'est une définition possible de la ville. Le village, par contraste, abrite un éventail beaucoup plus restreint de commerces et de services.

Il manque à cet inventaire d'une ville qui serait plus aisée, les activités artistiques, de loisirs et de spectacles de haute culture.
Notons, à décharge, que Saint-Chamond compte un théâtre et connaît des manifestations de divertissement : cavalcades, parades, bals, distribution des prix, spectacles et musique sur le kiosque du jardin public...

 

5) la composition du tissu commercial et industriel local

 

Diapositive1
la composition du tissu commercial et industriel de Saint-Chamond, selon l'Annuaire de 1908 :
la liste verticale se lit dans le sens des aiguiles d'une montre sur le graphique en secteurs
(seules les catégories comptant plus de 10 unités ont été retenues, elles représentent environ 55% du total)

 

Malgré les remarques évoquées ci-dessus, l'information fournie par l'Annuaire administratif, commercial, industriel, statistique du département de la Loire et indicateur de Saint-Étienne, dans sa livraison de 1908, permet d'appréhender la diversité des genres de travail à Saint-Chamond au début du XXe siècle.

Certes, cette diversité est accentuée par la catégorisation. Par exemple, des recoupements se manifestent entre les groupes "lingeries", "tissus", "rouennerie", "nouveautés". Par contre, apparemment, le groupe des chapelliers est distinct de celui des modistes, ayant pourtant affaire à des objets proches. Il est difficile de mesurer l'étanchéité des frontières entre certains métiers. Acceptons donc que la redondance (même établissement figurant dans deux catégories) n'affecte la diversité des activités commerciales et artisanales qu'à la marge.

De cet Annuaire, deux grands secteurs regroupent le plus grand nombre des catégories :

- 1) Alimentation, restaurants, cafés, buvettes... : 26 catégories.

- 2) Textile et habillement : vêtement, lingeries, tailleurs, teinturiers, modistes, chapelliers, lacets, chaussures, couturières, buanderies... : 25 catégories.

On trouve ensuite :

- 3) le travail sur métal : 12 catégories.

- 4) le travail du bois : 7 catégories.

- 5) les cuirs et peaux, et ustensiles des animaux de trait : 5 catégories.

Soit 55% du total des catégories professionnelles.

La part prise par l'alimentation est aisément explicable. Nous ne sommes plus à l'époque de la disette et de la pauvreté. Le XIXe siècle y a mis un terme, malgré les images misérabilistes longtemps dominantes (1). Mais l'alimentation reste le poste principal de dépense des familles ouvrières et populaires.

 

graphie part de l'alimentation
l'alimentation représentent 21% du total des établissements

 

Les cafés et buvettes sont un des lieux principaux de sociabilité masculine. Certes, la consommation d'alcool supplée une alimentation insuffisante pour les plus pauvres (ce n'est pas l'alcool qui crée la misère mais la misère qui pousse à la consommation substitutive d'alcool) mais elle ne se réduit pas à cela.

D'ailleurs, nous ignorons la nature des boissons consommées et les modalités de leur usage (modération, excès...).

 

graphique cafés buvettes
les cafés et comptoirs-buvettes représentent 14% du total des commerces

 

La consommation textile, linge de maison d'abord puis linge de corps, a connu une envolée au XIXe siècle, époque qualifiée de "civilisation du linge" par l'historienne Michèle Perrot (2).

L'accroissement du linge de maison (linge de table, literie...) a exprimé un désir d'hygiène et de confort prenant comme modèle les couches sociales les plus aisées.
L'armoire emplie de draps et autres tissus est devenue une ambition qui s'est propagée vers le bas de l'échelle sociale. Ce qui explique l'existence des huit buanderies figurant dans l'Annuaire pour la ville de Saint-Chamond et ses 4780 ménages (selon le recensement de 1911).

Le linge de corps a également suivi une évolution normative (sous-vêtement, par exemple) et un souci de soi qui dépasse le seul usage utilitaire.
On comprend ainsi les 14 tailleurs, les 13 modistes et les 5 chapelliers de la liste. Certes, tous les habitants n'ont sûrement pas les mêmes moyens de dépenses assurant une élégance vestimentaire permanente. Mais le soin d'une distinction par l'habit et la coiffure affecte au-dela de la bourgeoisie fortunée.

 

6) une base de données à confronter à d'autres sources

L'Annuaire soumet des informations synthétiques mais assez sommaires. La nature précise des activités ainsi que l'identité des personnes classées dans une rubrique professionnelle ne peuvent être déduites de cette seule recension.

D'où l'intérêt de croiser les données de l'Annuaire avec d'autres sources : recensement, état civil, images d'enseignes et courriers commerciaux. Cette investigation n'a pas été menée dans sa globalité. Seuls, quelques exemples peuvent susciter la curiosité.

a) Nous avons déjà mentionné, en légende d'une carte postale ancienne sur laquelle était ajouté à la main le prénom d'une personne, l'identité de cette "Rose" (Nantas) travaillant pour le magasin Marcoux. C'est le recensement de 1911 qui nous a autorisé cette découverte.

 

Rose Nantas vers 1905
Rose Nantas

 

b) Les recensements de 1906 et de 1911, étant tous deux proches de l'année 1908, dispensent des informations dont on peut tirer profit. Ils précisent ce que le classement par catégories de l'Annuaire peut avoir de réducteur.

Ainsi, à la rubrique "chaussures", se trouve un dénommé Pinchaud au n° 13 de la rue d'Alsace-Lorraine. Mais le recensement de 1906 a inscrit comme profession pour Joseph Pinchaud celle de "cordonnier". Il semblait, en effet, étrange qu'aucune mention de cordonnier ne soit retenue par l'Annuaire...

cordonnier Pinchaud recensement 1906
Joseph Pinchaud, cordonnier, rue d'Alsace-Lorraine, sur le recensement de 1906

 

c) Autre exemple. L'examen minutieux des cartes postales anciennes de la rue d'Alsace-Lorraine a permis de lire "Paul Frontera" sur la devanture supérieure d'un magasin.

En cherchant dans le recensement de 1906, on repère au n° 19 de la rue d'Alsace-Lorraine la famille Frontera.

On apprend que Paul Frontera est né en 1871 aux Îles Baléares (Espagne) et qu'il est patron "primeur" - la rubrique "marchands d'oranges" de l'Annuaire désigne en fait une gamme plus large de fruits et légumes (?) ; sur le recensement de 1901, il est "marchand d'oranges" mais à la naissance de sa fille (1903), sa profession est "marchand de vins" sur l'acte d'état civil, comme lors du mariage de celle-ci...

Paul Frontera a épousé, le 20 août 1896, Marie Claudine Marandon, née le 27 mars 1874 (et décédée le 7 décembre 1946 à Saint-Chamond).
Tous deux ont une fille, Péroline, née le 18 novembre 1903. Celle-ci s'est mariée à Saint-Chamond, le 8 juillet 1925, avec Pierre Verpilleux.

 

Marie Claudine Marandon
Marie Claudine Marandon, épouse de Paul Frontera (source)

 

Le recensement de 1911 ne fait plus apparaître la famille Frontera à la même adresse. Elle a déménagé au n° 28 de la rue d'Alsace-Lorraine (le nom est orthographié avec deux "r" : Fronterra), mais la profession de Paul est identique : "primeurs".

Ainsi, les confrontations Annuaire/état civil/recensement ont confirmé et approfondi les données premières.

 

Frontera recens 1906
la famille Frontera sur cet extrait du recensement de Saint-Chamond, 1906

 

Frontera recens 1911
la famille Frontera sur cet extrait du recensement de Saint-Chamond, 1911

 

d) L'observation attentive des enseignes permet également de fournir des indices. La lecture de l'enseigne bandeau "Paul Frontera" n'est pas évidente au premier abord car elle n'est dans l'axe principal de la photographie. Mais lorsqu'on connaît le nom - fourni par l'Annuaire -, on peut la décrypter avec certitude.

 

Frontera (2)   Frontera (3)
deux vues, aux teintes différentes, de la rue d'Alsace-Lorraine

 

enseignes légendées
les deux enseignes qu'un petit travail de détective iconographe rend en partie lisibles


L'enseigne drapeau n'est qu'à moitié déchiffrable, sa partie supérieure étant victime d'une surbrillance lumineuse. Mais on peut lire : "...soierie articles en tous genres".

De quel commerce peut-il s'agir ? La réponse est aisée. Selon l'Annuaire, il y a un Marandon commissionnaires en soies, rue d'Alsace-Lorraine. La proximité avec Frontera inspire alors une hypothèse. L'épouse de Frontera est une Marandon, la fille de Louis Marandon qui habite au même numéro. Ce dernier est rentier.
Peut-être est-ce Louis Marandon qui a acheté, ou loué, ou confié un local qui lui appartenait, le mettant à disposition de sa fille et de son gendre pour que celui-ci puisse y assurer son commerce de primeurs ?

e) Les entêtes de correspondance commerciale sont souvent chargées d'informations.

Examinons celle de V. Kopp, figurant dans la catégorie des "marchands de fer" et dans celle des "quincaillers".

 

Kopp (2)
entête de facture de l'établissement V. Kopp, 1906

 

Les indications de compétences professionnelles sont détaillées. D'abord, son établissement s'appelle "Aux Forges Françaises" et plusieurs produits y sont distribués :

- dans le domaine des fontes, ferronerie et outils : spécialité de stores, fourches, versoirs, clouterie, ustensiles de ménage, fil de fer et acier ;

- dans le domaine des fers en gros : quincaillerie et serrurerie, acier de toute qualité, fabrique de tamis pour teinturiers, fonderies, etc., griallge à la main mécanique pour cribles, volières, etc.

Sa clientèle est donc professionnelle comme domestique.

 

Notes

1 - Frédéric Giraud, compte rendu de : Anne Lhuissier, Alimentation populaire et réforme sociale. Les consommations ouvrières dans le second XIXe siècle (2007).
- Marie-Emmanuelle Ghessel, compte rendu de : Anne Lhuissier, Alimentation populaire et réforme sociale. Les consommations ouvrières dans le second XIXe siècle (2007).

2 - Alain Corbin, "Le grand siècle du linge", Ethnologie française, 1986 ; repris dans Le temps, le désir et l'horreur. Essais sur le XIXe siècle, (1991), éd. Champs-Flammarion, 2000, p. 23-52.

 

Michel Renard
professeur d'histoire

Michel retour lycée 3 oct 2012

 

 

 

 

____________

 

lexique

 

- aubergiste ou restaurant sont des termes équivalents dans cet annuaire.

- balancier : fabricant de balances pour le pesage des denrées.

- bourrelier : fabricant d'articles de cuir pour le harnachement des cheveux, de courroies...

- buanderie : blanchisseur (lietrie, vêtements...).

- carrier : tailleur de pierres ; peut effectuer aussi l'extraction de la pierre dans les carrières.

- charron : fabricant de charettes, tombereaux, brouettes, etc.

- chaudronnier : fabricant et réparateur d'ustensiles ménagers.

- commissionnaire en soie : intermédiaire entre les gros marchands de soie et l'acheteur (Fabricant...) ; ou représentant de ces marchands.

- coquetier : marchand, ambulant ou sédentaire, qui récolte les produits frais (oeufs, beurre...) dans les campagnes pour les revendre à la ville.

- coutelier : fabricant de lames pour couteaux, rasoirs, ciseaux ; ou seulement assembleur du manche et de la lame.

- crépine : frange de tissu ouvragé par le haut ornant les lits et les dais.

- dégraisseur : souvent lié au teinturier ; nettoyage des vêtements.

- étameur : réparateur d'ustensiles de ménages ; il est souvent un artisan ambulant.

- ferblantier : fabricant et vendeur d'ustensiles ménagers en fer, recouverts d'une fine couche d'étain (fer blanc).

- ferreur de lacets : poseur d'extrémités métalliques sur les cordons de lacets.

- galochier : fabricant de sabots ou de souliers à semelles de bois (galoches).

- matelassier : fabricant de matelas qui doit battre et carder les laines les garnisssant.

- modiste : fabricant et confectionneur de coiffures féminines, de chapeaux de femmes.

- moulinier : ouvrier fabriquant la soie en tordant le fil sur lui-même ( en fait, quatre opérations : mouillage, dévidage, doublage et moulinage qui est la torsion) : la soie grège devient de la soir ouvrée ; étape préalable au tissage de la soie.

- passementier : fabricant et vendeur de bandes de tissu servant d'ornement en bordure de vêtement.

- poêlier : fabricant et vendeur de poêles.

- rouennerie : "Toile en laine ou en coton, d'abord fabriquée à Rouen, où dominent des couleurs comme le rose, le violet et le rouge et dont les dessins ou les reliefs résultent de la disposition des fils teints avant le tissage" (cnrtl).

- sellier : fabricant de selles ; généralement lié au bourrelier.

- tanneur-corroyeur : travail des peaux animales pour les rendre imputrescibles grâce à une poudre d'écorce appelée tan ; puis préparation (corroyage) destinée à leur usage industriel ou artisanal (cordonnier, bourrelier...).

 

 

____________

 

compléments biographiques

 

 (à venir)

 

 

Accoucheuses

- Mme Chavanne, rue de la République.

- Mme Odin, cours d'Izieux, 23.

- Mme Bonjour, cours d'Izieux, 45.

- Mme Martz, rue Gambetta, 11.

- Melle Gillier, cours d'Izieux.

- Mme Gessant, cours d'Izieux, 45.

 

Afficheurs publics

- Chauffournier, place Dorian. [transféré place de la Liberté en 1914]

 

Agents d'affaires

- Comte P., rue de la République, 97.

- Dervieux, place de la Halle, 10.

- Léger B., rue Jules-Duclos.

- Mazenod fils, rue du Presbytère.

 

Agents d'assurances

- Métropole (incendie), C. Retornaz, avenue de l'Hôtel-de-Ville.

- Métropole (incendie), J.-B. Virieux, rue du Champ-du-Geai, 23.

- Abeille (l') (incendie, vie, accidents), P. Rivat, rue William-Neyrand.

- Paternelle (la), Charrin, rue Richard-Chambovet.

- Confiance (la), Charpentier, à Fonsala, commune de Saint-Julien-en-Jarez.

- Gresham (le) (vie), Fouletier Marius, rue de la République, 40.

- Mutuelle de Valence (la) (incendie), Fouletier Marius, rue de la République, 40.

- Équitable des États-Unis (l'), Freydier, rue de la République, 77.

- Nord (le), Barbe, rue Gambetta.

- Phénix (le), Martin, rue Victor-Hugo.

- Mutual Life (la), A. Hugonnard, rue de la République, 46.

- Soleil (le) (incendie, vie et accidents), J. Rivat, quai du Fort, 11.

- Union (l'), Capus, rue des Trois-Frères.

 

Architectes

 

- Bernard, rue Victor-Hugo.

- Malécot, rue Gambetta, 1.

- Picaud, pl. de la Liberté.

- Rivat, rue William-Neyrand.

- Montmillon, rue République, 56.

 

Articles funéraires

- Pompes Funèbres de Saint-Chamond, Rulliat, directeur, rue du Rivage, 11.

- Chappé, rue Ventefol.

- Forissier, place de l'Hôtel-de-Ville.

 

Aubergistes

- Cancade, place de la Liberté.

- Danis, rue Trois-Frères, 14.

- Décousus, place de la Liberté. [voir aussi "restaurants"]

- Pension alimentaire, rue Germain-Morel.

- Schmitt, rue Sabotin.

- Vincent, rue d'Alsace-Lorraine.

 

Bains

- Darnon, avenue Carnot.

- Berthéas, rue du Pilat.

- Gagnière, rue du Pont-des-Planches, 17.

 

Balancier

- Rousset D., rue d'Alsace-Lorraine, 38.

 

Banquiers

- De Boissieu et Cie, rue de la République, 22.

- Crédit Lyonnais, rue de la République.

- Comptoir National d'Escompte, place Dorian.

- Société Générale, place Dorian.

- Raverol J., rue de la République, 44.

- Charrin et Beuser, rue République, 99.

 

Bazars

- Bonnabry E., rue Alsace-Lorraine, 6.

- Miolanne A., rue de la République, 69.

- Pain Cl., rue de la République, 85.

 

Bières
(entrepôts de)

- Kierchevin, rue Gambetta, 2.

- Morel Michel, rue de la République, 41.

- Montagnon, rue du Janon.

- Ronchard, rue Dugas-Montbel.

 

Bois
(marchands de)

- Bonniaud, rue de Palermes.

- Ricoux, rue Victor-Hugo.

- Seignol A., rue Victor-Hugo.

 

Bouchers

- Beaucoup J., rue Alsace-Lorraine, 20.

- Besson (Vve L.-L.), place Dorian, 5.

- Besson F., rue Pont-Saint-Pierre, 3.

- Boiron L., rue de la Caure, 12.

- Boiron jeune, rue Victor-Hugo, 2.

- Bourrin F., rue des Trois-Frères, 4.

- Bourrin F., rue Croix-Gauthier, 24.

- Colomban V., rue de la République, 45.

- Colomban, place de la Liberté, 13.

- Courbon A., rue du Pilat, 1.

- Fournel A., rue Jules-Duclos, 4.

- Gonin B., cours d'Izieux, 19.

- Javelle J., rue de la Boucherie, 28.

- Laval A., rue Jules-Duclos, 4.

- Laval P. (Vve), place des Fours-Banaux, 2.

- Loubet Cl., cours d'Izieux, 4.

- Morellon J.-B., rue Ventefol, 3.

- Meillier J., rue Alsace-Lorraine, 27.

- Rive, place du Treyve.

- Thevenon fils, rue de la République, 97.

 

Boulangers

- Albert J., place de la Liberté, 30.

- Alix (Vve), rue Ventefol, 6.

- Bernaud H., rue Alsace-Lorraine, 28.

- Berne, rue de la Républiqure, 54.

- Boudarel (gérant de la Boulangerie coopérative), rue William-Neyrand.

- Chortier Louis, rue du Champ-du-Geai, 30.

- Couchoud, avenue de la Gare.

- Croze J-B. [Jean], rue Alsace-Lorraine, 13.

- Gandin J., rue de la République, 63.

- Gilbert X., rue Croix-Gauthier, 12.

- Goutarel L., rue Pichelière, 3.

- Ladavière, rue du Quartier-Neuf, 7.

- Marquet B., rue Alsace-Lorraine, 34.

- Massardier (Vve), rue Vignette, 51.

- Oriol, rue du Rivage, 3.

- Oriol B., rue de la Charité, 13.

- Palandre A., cours d'Izieux, 12.

- Perret, rue Alsace-Lorraine, 44.

- Petiot (Vve), rue Pont-des-Planches, 10.

- Verrier Élie, rue Alsace-Lorraine, 48.

- Vergeat, rue Jules-Duclos, 35.

 

Bourres de soies
(marchands de)

- Boiron, fils, avenue de la Gare.

- Carrot F., rue de la Charité, 11.

- Marandon, rue d'Alsace-Lorraine.

 

Bourreliers

- Augagneur, de l'Hôtel-de-Ville.

- Dupasquier, rue de la République , 37.

- Picq, rue de la République, 67.

- Thollot A., rue Gambetta, 15.

 

 Buanderies

- Archer, rue du Champ-du-Geai, 8.

- Berthéas, rue du Pilat.

- Bony, rue de la Chance, 15.

- Darnon, rue William-Neyrand.

- Flacher, rue de la République, 54.

- Joannès, quartier du Parterre.

- Mounier, quai du Fort, 19.

- Peillon, rue Jules-Duclos, 28.

 

Cafés

- Babut, place de la Liberté.

- Barge J.-B., rue Saint-Étienne.

- Barreton Antoine, café du Phénix, rue Ventefol, 12.

- Bazin, place de la Liberté, 26.

- Bernard H., rue des Trois-Frères.

- Bernard M., place Nationale, 9.

- Berne A., place de la Liberté, 2.

- Lemartinet, avenue de l'Hôtel-de-Ville.

- Bonnet, place de la Liberté, 1.

- Borde, avenue de la Gare.

- Brayet J.-F., rue du Champ-du-Geai, 11.

- Brinjeau, rue de la République, 59.

- Bruyas, à Croupisson, quartier de Saint-Ennemond.

- Burlanchon, place Nationale, 4.

- Café Central, rue de la République, 60 ; Dumaine, propriétaire.

- Café Neuf, rue Gambetta, 14 ; Rolland (Melle), propriétaire.

- Café de la Gare, avenue de la Gare ; Thoully, propriétaire.

- Cancade J.-P., place de la Liberté, 24.

- Chabat, rue Réclusière, 9.

- Chatagnon Cl., place Nationale, 8.

- Charles, avenue Hôtel-de-Ville.

- Cluzet P., rue Gambetta, 11.

- Courtine, rue Pichelière, 14.

- Cuilleron, route de Lyon.

- Danis, rue des Trois-Frères, 14.

- Dercle H., Café Continental, avenue de la Gare.

- Doutre, rue Saint-Claude, 12.

- Farat, rue Gambetta, 19.

- Ferrand, avenue de la Gare, 27.

- Fléchet A., rue Fourvieux, 4 (maison de société).

- Frontera, rue d'Alsace-Lorraine.

- Gerbod, rue Gambetta, 18.

- Gisclon, place de l'Hôtel-de-Ville.

- Granger, place de la Liberté, 6.

- Guétat, place Nationale, 1.

- Hauteville, rue Gambetta, 18.

- Joassard, place du Treyve.

- Labat (Vve), cours d'Izieux, 9.

- Lachaud J.-C., cours d'Izieux, 11 bis.

- Laval J., place Nationale, 9.

- Léger, rue de la République, 26.

- Lemartinet, avenue de l'Hôtel-de-Ville.

- Malaure (Vve), rue du Champ-du-Geai, 67.

- Mandon, rue du Champ-du-Geai, 5.

- Marcoux, café principal, rue de la République, 88 (téléphone).

- Mathevon J.-M., place de la Liberté, 7.

- Meley P., rue de la République, 41.

- Miolanne, rue Gambetta, 20.

- Moleysson, cours d'Izieux, 45.

- Muller Cl., cours d'Izieux, 47.

- Ollagnier, cours d'Izieux, 47.

- Omaly, place de la Liberté, 29.

- Osterberger, rue Victor-Hugo, 9.

- Pauze B., place de la Liberté, 34.

- Perrachon, place Nationale, 5.

- Placide-Valette, brasserie du P.-L.-M., rue Dugas-Montbel.

- Planet, cours d'Izieux, 33.

- Plumot, rue de la République, 2.

- Poinat J., quartier du Parterre.

- Poncet, rue du Champ-du-Geai, 2.

- Rey, rue Alsace-Lorraine, 39.

- Rivoire, place du Treyve.

- Roche, rue des Trois-Frères.

- Ronchard J.-M., place Dorian, 8.

- Roure Joseph, rue Victor-Hugo, 5.

- Sabot, rue Saint-Étienne.

- Sugier, rue Jules-Duclos, 8.

- Tauveron, rue Gambetta, 13 bis ?

- Thevenon, rue de Saint-Étienne, 6.

- Thibaud, cours d'Izieux, 31.

- Thizy, rue Victor-Hugo, 7.

- Thizy M., rue d'Alsace-Lorraine, 62.

- Vacher, grande rue Saint-Ennemond, 27.

- Vacher (Vve), place de la Liberté, 9.

- Vérots, avenue de la Gare, 9.

 

Carriers

- Boissy R., chemin de Lavieux.

- Menu, à Croupisson.

- Meunier, à Lavieu.

- Montmérat, au Parterre.

- Ronchard B., à Croupisson.

 

Carrossiers

- Chantelot P., rue de la République, 4.

- Cluzel, rue Gambetta.

- Perret fils, avenue de la Gare.

 

Cartons
(fabricants de)

- Barrelon (Vve), rue Victor-Hugo, 4.

- Chavanne, rue Réclusière, 10.

- Font (Melle), rue Victor-Hugo, 7.

- Guilhon E., rue Asile-Alamagny, 8.

- Matricon (Vve), rue de la Caure, 1.

- Michaud, rue du Pont-des-Écoles.

- Monnier Joseph, place de la Liberté, 18.

- Ravachol, rue Gambetta, 3.

- François et Plénet, rue de la Caure.

 

Chapelleries

- Bonnet (Melle), rue de la République, 89.

- Chazeton, rue Croix-Gauthier.

- Fournier, rue de la République, 73.

- Goutelles (Melles), rue Alsace-Lorraine, 1.

- Magdinier, rue de la République, 51.

 

Charbons
(marchands de)

- Berlier, rue du Champ-du-Geai, 8.

- Bourrin, rue de la Boucherie.

- Chazal frères, quai du Fort, 9.

- Couturier, rue du Champ-du-Geai, 29.

- Descours A., rue Gambetta, 8.

- Faugeron A., rue de la République, 14.

- Jaboulay, rue du Champ-du-Geai, 23.

- Mugnerot, rue Asile-Fournas.

- Palasse, route de Saint-Étienne.

- Pascal, rue Saint-Claude.

- Pileyre, cours d'Izieux.

- Vérots (Vve), rue du Pilat, 1.

 

Charcutiers

- Caron, rue d'Alsace-Lorraine, 1.

- Four A., rue Vignette.

- Ginot, rue Croix-Gauthier, 22.

- Janet E., rue Jules-Duclos, 7.

- Marendon J.-B., rue Ventefol, 9.

- Meillier F. cours d'Izieux, 19.

- Micol, rue Pichelière.

- Quittard, rue de la République, 63.

- Raymond, rue Jules-Duclos, 19.

- Roméas H., rue de la République, 78.

 

Charpentiers

- Larroque, rue du Champ-du-Geai, 10.

- Lathuilière B., rue Saint-Claude, 5.

 

Charrons

- Chantelot, rue Réclusière.

- Cluzel, rue Gambetta, 11.

- Ferret fils, avenue de la Gare.

- Garde, cours d'Izieux, 36.

 

Chaudronniers

- Lathuilière, rue Saint-Claude, 5.

- Martin A., route de Saint-Étienne.

- Renevier frères, rue Jeanne-d'Arc, 9.

 

Chaussures
(marchands de)

- Alirand J., rue de la République, 46.

L'orthographe du nom semble être Allirand. Il était né en 1857 au Puy.

 

chaussure Allirand rue République
extrait du recensement de 1911 : Allirand est noté au 44-46, rue de la République

 

- Andrieux, rue de la République, 54.

- Barrelon J.-F., rue Réclusière, 38.

- Billard-Badoil, rue de la République.

- Bonnard F., rue Alsace-Lorraine, 16.

- Chadebeck, rue d'Alsace-Lorraine, 35.

- Combajou L., rue de la Boucherie.

- Dauriol G., rue de Plaisance, 1.

- Dorel J.-M., rue du Pont-des-Planches, 8.

- Fara, rue Croix-Gauthier.

- Gery, rue de la République, 50.

- Micheloux, rue de la Boucherie.

- Nicolle J., cours d'Izieux.

- Nicolle, place du Treyve.

- Pinchaud [Joseph], rue Alsace-Lorraine, 13.

- Pitiot (Vve), place Dorian, 2.

- Rivoire L., rue Froide.

- Sabot J., rue Jules-Duclos, 8.

- Simon Cl., rue Alsace-Lorraine, 30.

- Targe A., rue de la Boucherie, 21.

- True, rue de la Boucherie.

 

Chiffons et vieux métaux
(marchands de)

- Septier, rue Gambetta.

- Testard (Vve), rue Marc-Seguin, 5.

 

Cimentiers

- Fourgneaud R., rue de Plaisance.

- Vallot, rue Asile-Alamagny.

 

Clous
(fabricant de)

- Chazey, route de Lyon (octroi).

 

Coiffeurs

- Bonnard J., place Nationale, 1.

- Bonnet J.-B., place de la Liberté, 1.

- Bony J.-B., rue Pichelière, 5.

- Chazeton, rue Croix-Gauthier.

- Coignet J.-M., place de la Liberté, 28.

- Drivet J., place de la Liberté, 8.

- Drivet J., cours d'Izieux, 6.

- Dubanchet, place de la Halle.

- Ducreux, rue d'Alsace-Lorraine, 22.

- Lhermet B., rue des Trois-Frères, 10.

- Moulin, rue d'Alsace-Lorraine, 43.

- Poupon L., place Dorian, 2.

- Ronchard, place de la Halle.

- Signalet P.-M., place de la Liberté, 11 bis.

- Verpilleux L., grande rue de Saint-Ennemond.

- Verrier J.-P., cours d'Izieux, 11.

 

Commissionnaires

- Cellard J., avenue de la Gare, 19.

- Châtre, rue Asile-Fournas.

- Duculty, place des Fours-Banaux.

- Marin, rue Alsace-Lorraine, 30.

- Pitaval, rue du Pont-des-Planches, 7 bis.

- Staron, place de la Fraternité.

 

Commissionnaires en soies, laines et cotons

- Boiron fils, avenue de la Gare, 17.

- Condamin et Prodon, rue de la République, 1.

- Marandon, rue Alsace-Lorraine.

 

Commissionnaires en lacets

- Boiron J.-B., rue de la République.

- Bouchacourt, rue William-Neyrand.

- Chantal Louis, route de Lyon.

 

Comptoirs-buvettes

- Allagnaud, cours d'Izieux, 22.

- Arnaud, rue du Pilat.

- Basson X., rue de la Rive, 9.

- Berlier J. grande rue Saint-Ennemond, 27.

- Berne, avenue de la Gare, 21.

- Berne, place de la Liberté, 3.

- Brayet, rue du Champ-du-Geai, 11.

- Bruyas J., à Croupisson.

- Cellard, rue de Plaisance, 15.

- Charles Louis, place Nationale, 4.

- Chortier J., rue Jules-Duclos, 25.

- Claret Joseph, rue Gambetta, 11.

- Ciancia, rue Froide, 4.

- Cognet, rue du Pont-des-Planches, 10.

- Couchoud J.-P., rue de la République, 21.

- Courtine, rue Pichelière, 11.

- Crapanne F., rue Jules-Duclos, 33.

- Dard, rue du Janon.

- Darteyre F., rue Jules-Duclos, 35.

- Depeyre, à Croupisson.

- Desmarest L., cours d'Izieux, 39.

- Desflassieux F., rue Froide, 3.

- Dupré (Mme), rue des Trois-Frères, 9.

- Fara, rue de Jarez.

- Faure F., rue Jules-Duclos, 39.

- Faure (Vve), rue de Plaisance, 19.

- Fayolle, place de la Liberté, 19.

- Fournel J., rue du Pont-des-Planches, 7.

- Gilardi, rue Alsace-Lorraine, 38.

- Goutarel (Vve), rue Sabotin, 3.

- Goutelle M., place Fourvieux, 6.

- Gouzet, rue des Trois-Frères, 11.

- Grisonnanche A., rue Jules-Duclos, 13.

- Guerrier, cours d'Izieux, 23.

- Haag, rue Gambetta.

- Lemée, quai de Janon (débit de maison de société).

- Magraner J., rue Croix-Gauthier, 19.

- Martin, quai du Fort, 19.

- Mathias, rue du Champ-du-geai, 61.

- Oriol, rue du Pont-aux-Planches, 4.

- Paccaud J.-C., place de la Fraternité.

- Palasse J., route de Saint-Étienne.

- Palasse (?), rue Fourvieux, 4.

- Pernette, rue Vignette, 37.

- Perrachon place Nationale, 5.

- Petitjean, place de l'Égalité, 5.

- Plumot, rue de la République, 2.

- Ponstolly F., rue de la Boucherie, 39.

- Prier, cours d'Izieux, 30.

- Ravachol, rue de la Boucherie, 41.

- Rebaud A., place du Treyve, 1.

- Réjany, rue Jules-Duclos, 55 [ou : 53 ?].

- Rey J., rue d'Alsace-Lorraine, 57.

- Rivollier P., quai du Fort, 10.

- Rizoud C., rue d'Alsace-Lorraine, 39.

- Roche A., rue Sabotin, 7.

- Ruard J., rue Victor-Hugo, 3.

- Sabot J.-B., route de Saint-Étienne.

- Salomoné, quartier du Fort, 2.

- Schmitt, rue Sabotin, 14.

- Vallet, route de Saint-Étienne, 6.

- Vanel, place de l'Égalité, 8.

- Vidal M., rue Jules-Duclos, 19.

- Vincent A., rue d'Alsace-Lorraine, 14.

 

Confections

- Décombat, rue de la République, 92.

- Lardy, rue de la République, 51.

- Maison populaire, rue du Rivarge.

- Paris-Saint-Chamond, rue des Trois-Frères.

- Poméon Maria (Melle), rue de la République, 40.

- Tavelle (Mme), rue de la République, 103.

- Theissot, rue de la République, 87.

 

Confiseurs

- Granotier, rue d'Alsace-Lorraine, 1.

- Delavenay F. (Vve), rue de la République, 36.

- Grange, rue de la République.

- Janaud, rue Victor-Hugo, 13.

- Joyaux F., rue de la République, 43.

- Milliat, rue de Plaisance.

- Morel (Vve), rue d'Alsace-Lorraine.

- Pomeyrol, rue de la Caure.

- Pradelle [Pradel], place de la Liberté.

- Renevier, rue de la République, 57.

 

Constructeurs de métiers

- Girard, place Germain Morel.

- Merle frères, rue de Plaisance.

- Rafer, fils, frères, rue du Port-Sec.

 

Constructions
(marchands de matériaux de)

 

- Debard, avenue de la Gare.

- Faugeron, rue de la République, 14.

- Perret, rue du Champ-du-Geai.

 

Coquetiers

- Ginot Cl.-M., rue de la Boucherie, 12.

- Jacquier, rue Croix-Gauthier.

- Javelle, rue de la Boucherie, 29.

- Malaure, rue du Rivage.

- Poinat (Vve), quartier de Croupisson.

- Pont, rue Ventefol.

- Sabot, route de Saint-Étienne.

- Vincent, place Nationale.

 

Couturières à façon

- Blanchet (Vve), place Nationale, 7.

- Bertier (Melles), rue de la République, 59.

- Bruyère (Melle), rue de la République, 62.

- Cordon (Mme), rue de la République.

- Courbon (Melle), rue Froide.

- Bordron, avecnue de la Gare, 11.

- Duchet (Melle), rue William-Neyrand.

- Girard (Melle), rue d'Alsace-Lorraine.

- Laurent (Melle), rue Dugas-Montbel.

- Peyrieux (Vve), avenue Sadi-Carnot.

- Poméon (Melle), rue de la République, 40.

- Porte (Melle), rue de la République, 76.

- Valadier (Melles), rue de la République, 89.

 

Coutelier

- Bechot, rue du Pont-des-Planches, 5.

 

Cuirs et crépins
(marchands de)

- Andrieux A., rue de la République, 54.

- Dorel L., rue du Pont-des-Planches, 8.

- Fouletier frères, rue de l'Hôpital.

- Simon C., rue Alsace-Lorraine, 30.

 

Dégraisseurs

- Bordron, rue Barra.

- Comtesse, rue du Rivage.

- Deschamp, rue d'Alsace-Lorraine.

- Courage, rue du Pont-des-Planches.

- Duplanil (Melle), rue des Trois-Frères.

- Prénat (Vve), rue de la République.

 

Distribution d'imprimés

- Chauffournier, place Doran. [voir Afficheur public]

 

Dentiste-chirurgien

- Laurençon, 20, rue Victor-Hugo.

 

Docteurs-médecins

- Barthomeuf F.-E., rue Gambetta, 7.

- Drevon, rue de la République, 38.

- Laurençon A., rue Victor-Hugo, 18.

- Magnin, rue de la République, 7.

- Mermet G.-L., avenue de la Gare, 1.

- Nicolas, place de la Liberté, 15.

- Rigod H., rue Gambetta, 15.

- Thévenon, rue de la République, 5.

 

Draperies-confections
(marchands de)

- Barnoud, rue du Rivage, 11.

- Bonnet, cours d'Izieux.

- Cognet, rue de la République, 69.

- David, rue de la République, 65.

- Descombat B., rue de la République, 86.

- Fournier J.-B., rue de la République, 37.

- Tavelle, place Dorian.

- Teyssot, rue de la République, 87.

 

Droguistes

- Fulchiron, rue de la République, 90.

- Garnier J., rue de la République, 42.

- Guerrier, cours d'Izieux, 23.

- Joly, rue de la République, 79.

- Rullières, rue Victor-Hugo, 1.

 

Dépôts d'eaux minérales et fabriques d'eaux gazeuses

- Brayet fils, rue du Champ-du-Geai.

- Giraudet, rue Marc-Seguin.

- Kierchevin J.-B., rue Gambetta, 2.

- Montagnon, rue Lamartine.

- Ronchard P., rue Dugas-Montbel.

 

Ébénistes

- Chazey Louis, rue de la République.

- Crapanne J.-Cl., rue de la République, 38.

- Delsongle, au Champ-du-Geai.

- Drouinaud, rue de la République, 21.

- Dubanchet, avenue de la Gare.

- Dutheil, rue Gambetta.

- Farce, à Croupisson, quartier Saint-Ennemond.

- Fond, rue du Rivage.

- Fond, rue de la République, 39.

- Fournier, place de la Halle.

- Gandin (Vve), rue Croix-Gauthier, 8.

- Giry, cours d'Izieux, 14.

- Granger Cl., rue de Plaisance, 17.

- Granjon, place Ferréol, 3.

- Magaud J.-P., rue des Trois-Frères.

- Rougeron, rue Victor-Hugo.

- Servaux P., rue du Garat, 10.

 

Électricité

- Fontvielle [Claudius], rue de la République, 61.

- Orsier, rue de la République, 42.

- Robin frères, rue Dugas-Montbel.

- Société d'éclairage électrique, rue du Pilat.

 

Entrepreneur
(condition des soies)

- Bertholon S., rue de la République, 16.

 

Épiciers

- Achard B., Boulevard, 3.

- Alimentation Stéphanoise (succursale), rue de la République, 41 et cours d'Izieux, 8.

- Alligier J., cours d'Izieux, 31.

- Berlier M., rue Pichelière, 9.

- Bertholat Cl., rue de la Boucherie, 9.

- Bouchu (Vve), rue de la Caure, 13.

- Boudard, rue Gambetta, 2.

- Brossy J.-A., chemin de Lavieu.

- Chazelet J., rue Alsace-Lorraine, 53.

- Clerjon Cl., rue Réclusière, 8.

- Courbon (Melle), rue Froide, 9.

- David (Vve), rue Alsace-Lorraine, 53.

- Despinasse (Vve), rue des Trois-Frères, 2.

- Drevet F., rue Plaisance.

- Duchesne, place Dorian, 6.

- Duplanil, rue du Champ-du-Geai, 26.

- Établissement économique du Casino (succur.), place de la Halle, 1.

- Faure (Vve), rue de Plaisance.

- Fayolle J.-F.,place de la Liberté, 19.

- Fillias J.-M., rue Jules-Duclos, 53.

- Fournel (Vve), rue du champ-du-Geai, 31.

- Françon, rue de la République, 49.

- Françon (Mlle), rue du Pont-Saint-Pierre, 4.

- Frécon J.-P., rue de Plaisance, 2.

- Fulchiron, rue de la République, 90.

- Galley J.-M., rue Jules-Duclos, 6.

- Garin Cl., rue Croix-Gauthier, 44 [?].

- Gauthier J., place Dorian, 4.

- Jacquier, rue du Pont-Saint-Pierre.

- Javelle F., rue de la Boucherie, 29.

- Joly A., rue de la République, 79.

- Laronze (Vve), rue Alsace-Lorraine, 26.

- Laval Cl.-M., rue Ventefol, 2.

- Meillier A., rue d'Alsace-Lorraine, 40.

- Melin B., avenue de l'Hôtel-de-Ville.

- Micol J.-P., rue du Garat, 2.

- Mourgues F., rue de la Boucherie, 2.

- Mure Cl., route de Saint-Étienne, 8.

- Paccalet, cours d'Izieux, 37.

- Pley (Vve), place de la Halle, 3.

- Poustolly F., rue de la Boucherie, 39.

- Preynat M. (Melle), rue de la Boucherie.

- Ravachol A., rue des Trois-Frères, 10.

- Ravot A., rue Ventefol, 9.

- Rivollier F., rue d'Alsace-Lorraine, 52.

- Rivoire, place du Treyve, 3.

- Ronchard, à Croupisson, quartier de Saint-Ennemond.

- Ronchard, place de la Halle, 9.

- Sabot A., rue de la Réclusière, 6.

- Séon F., rue du Champ-du-Geai, 57.

- Servaux G., rue du Garat, 6.

- Société Économique de Lyon, place du Treyve, 6.

- Tardy Cl., rue Montdragon, 10.

- Terrat J.-D., place Nationale, 18.

- Vouguier L., rue d'Alsace-Lorraine, 50.

 

Étameurs

- Balestro, place Nationale.

- Bouchet, Pont-Fourvieux.

 

Farines

- Brunon, rue d'Alsace-Lorraine.

- Duplanil, rue des Trois-Frères, 14.

- Nugues, rue Croix-Gauthier.

 

Fers
(marchands de)

- Gallet frères, rue de la Caure.

- Gérente, rue Alsace-Lorraine, 9.

- Kopp V., rue de la République, 95.

- Ruard, rue de la République, 77.

 

Ferblantiers

- Cristol (Justin), rue de Plaisance.

- Eyraud V., rue de la République, 37.

- Griffon J., rue d'Alsace-Lorraine.

- Moulin J., rue Dugas-Montbel.

- Perrichon, rue de la Boucherie.

- Petitjean, rue d'Alsace-Lorraine, 33.

- Sol, rue Alsace-Lorraine, 46.

- Terrat J., quai du Fort, 1.

- Vincent, rue de la République, 53.

 

Ferreurs de lacets

- Cadier, rue Vignette, 45.

- Chavanne, rue Réclusière, 14.

- Lyonnet, cours d'Izieux, 30.

- Pestre, rue Réclusière, 27.

- Berne, rue de Plaisance, 7.

 

Fleurs artificielles

- Bonnard soeurs, rue de la République.

- Eyraud, rue de la République, 53.

- Rivat (Melle), rue de la République.

 

Fondeurs

- Bonnelle et Colomban, rue du Jarez.

- Chavanne-Brun, rue Jeanne-d'Arc, 10.

- Ferraton, rue Saint-Claude, 1.

- Bonnet J.-B., avenue Sadi-Carnot.

- Mouille, rue Réclusière, 2.

 

Fourches
(fabricant de)

- Thoulieux Cl., bd Waldeck-Rousseau.

 

Fourneaux
(marchands de)

- Bonnard, rue des Trois-Frères.

- Bouget B., place de la Liberté, 33 bis.

- Laval, rue de la République, 26.

- Muthuon, rue de la République.

- Neyret, rue de la Boucherie.

- Perrichon, rue la Boucherie.

- Vincent, place Nationale.

 

Fromages
(marchands de)

- Jacquet H., rue Croix-Gauthier, 13.

- Malaure J.-M., rue du Rivage, 5.

- Poinas (Vve), à Croupisson, quartier de Saint-Ennemond.

- Pont J., rue Ventefol, 5.

 

Fruitiers

- Bajard, rue Alsace-Lorraine.

- Dartigloube, rue Victor-Hugo.

- Pont, rue Ventefol.

- Roche, rue de la République, 87.

- Tarinand, rue Croix-Gauthier, 7.

- Vve Martin, cours d'Izieux, 27.

 

Galochiers

- Bernard H., rue Gambetta, 20.

- Simon, rue d'Alsace-Lorraine.

- Traquelet M., rue Jules-Duclos, 9.

- Vercasson J.-A., rue Alsace-Lorraine, 5.

 

Géomètre

- Rivat P. (expert), rue William-Neyrand, 5.

 

Glaces et encadrements

- Lanfranchi P. et Lardi, rue de la République, 40.

 

Grainetiers
(marchands)

- Brunon B., rue Alsace-Lorraine, 23.

- Duplanil, rue des Trois-Frères.

- Héraud, rue de la République, 55.

- Jacquier G., rue Pont-Saint-Pierre, 4.

- Nugues J.-B., rue Croix-Gauthier, 15.

 

Herboristes

- Boize, cours d'Izieux.

- Roussier, rue Vignette.

 

Horlogers

- Bouchet, rue Ventefol, 8.

- Chevallier, rue de la République.

- Gérente R., rue de la République, 39.

- Lemartinet M., rue Gambetta, 9.

- Loubet P.-M., rue Alsace-Lorraine, 2.

- Moreau, rue Ventefol.

- Orelli (Vve), rue de la République, 56.

- Thiollière, rue Ventefol, 10.

 

Horticulteurs

- Bruyas, avenue de la Gare, 2.

- Heyraud, rue de la République, 55.

 

Hôtels

- Cancade, place de la Liberté, 24.

- Fourneau économique, rue Germain-Morel.

- Hôtel du Chemin de Fer, Ferrand, square de la Gare.

- Hôtel de la Poste Ruillière, place de la Liberté, 27.

- Hôtel du Lion d'Or, Peyrieux P., rue de la République, 80.

- Hôtel du Cheval Noir, Ruillière, rue Germain-Morel.

- Hôtel de la Gare, Thoully, avenue de la Gare.

 

Huiles

- Courbon, rue Jules-Duclos, 21.

- Charles M., rue du Champ-du-Geai, 28.

 

Huissiers

- Doron, place Dorian.

- Oziol P.-M., rue de la République, 44.

 

Imprimeurs

- Bodard et Grenetier, rue de la République, 42.

- Guilhon, rue de l'Asile-Alamagny.

- Michaud E.-V., rue du Pont-des-Écoles.

- Poméon et ses fils, rue de la République et place Dorian ; ateliers, avenue de la Gare.

- Ravachol, rue Gambetta, 5.

- Vauvert, rue de la Caure.

 

Lacets, passementiers
(fabricants de)

- Bossut, rue Gambetta.

- Degoulange, rue Dugas-Montbel.

- Durand, place des Fours-Banaux.

- Lassablière et Sarron, rue Jeanne-d'Arc.

- Laval et Fournel, rue d'Alsace-Lorraine.

- Manufactures réunies des tresses et lacets, rue du Pré-Château.

- Poizat, rue du Béal.

- Société industrielle, rue Alsace-Lorraine.

- Société saint-chamonaise, place Fourvieux.

- Voyant, rue du Quartier-Neuf

 

Lavoirs publics

- Berthéas, rue du Pilat.

- Bony, rue de la Charité, 15.

- Darnon, avenue Sadi-Carnot.

- Flacher L., rue de la République, 54.

- Gonnet, grande rue de Saint-Ennemond, 38.

- Joannès, au Parterre.

- Mounier, quai du Fort, 19.

- Schmitt P., rue du Janon, 9.

- Tardy R., place Nationale.

- Tardy, place de l'Abattoir.

 

Librairies

- Bodard-Grenetier, rue de la République, 42. [voir imprimeurs]

- Bordron J., rue de la République, 50.

- Eymard, rue Victor Hugo, 6.

- Fulchiron, rue de la République.

- Gonin, place Dorian.

- Michaud, rue du Pont-des-Écoles.

- Poméon et ses fils, rue de la République, 101.

 

Lingeries

- Abrial (Melle), rue de la République, 81.

- Bonnard, rue de la République, 62.

- Chavanne, rue de la République, 72.

- Desgrand J., rue Gambetta, 16.

- Escoffier-Bayle, rue Ventefol.

- Giraudet, rue de la République, 64.

- Grange, rue de la République, 62.

- Gravier, rue de la République.

- Rousset (Melles), rue de la République, 80.

- Staron, place de la Fraternité, 3.

- Tavelle, rue de la République.

- Theillard, rue Ventefol.

 

Liqueurs
(marchands de)

- Pitiot, cours d'Izieux.

- Sarron, rue de Lyon.

 

Machines à coudre

- Bonnard, rue de la République, 89.

- Dumas, place Dorian, 8.

- Matricon F., rue d'Alsace-Lorraine.

 

Maîtres-maçons

- Cassous, place Nationale.

- Gachon, rue de Plaisance.

- Journaud, rue de Plaisance.

- Menu A., grande rue des Forges.

- Revol, rue d'Alsace-Lorraine.

- Vacher, rue de la Rive.

- Vallot, place de la Liberté.

 

Marbriers

- Bourdier, rue Ventefol, 3.

- Cutier, place de l'Égalité, 3 (?).

- Félix J., rue des Trois-Frères.

 

Maréchaux-Ferrants

- Anthouard, rue d'Alsace-Lorraine, 26.

- Bonneval A., place Ferréol, 6.

- Berthozat A., rue de la République, 1.

- Bruyas, rue Gambetta.

- Ruel V., route de Saint-Étienne.

 

Matelassiers

- Desage, rue de la République, 25.

- Grenet, rue de la Republique, 89.

- Louat G., rue de la République, 28.

- Louat M., place de la Halle, 9.

- Peichera, rue de la République, 89.

 

Matériaux pour construction

- Debard, avenue de la Gare.

- Faugeron, rue de la République, 16.

- Peyret, rue du Champ-du-Geai.

 

Mécaniciens en lacets et métallurgie

- Cellard, place de la Liberté.

- Dumas, place Dorian.

- Escoffier, rue Gambetta.

- Girard, place Germain-Morel.

- Lassablière et Staron, rue Jeanne-d'Arc.

- Merle, rue de Plaisance.

- Ollagnier, rue Vignette.

- Rafer frères, rue Gambetta.

- Thonlieux, Boulevard.

- Vernay A., rue du Pré-Château.

- Villemagne, rue Victor-Hugo, 24.

 

Menuisiers

- Caillet J.-P., rue Sabotin, 7.

- Chabanel Joseph, rue Saint-Claude.

- Chenevat, rue Gambetta, 1 (atelier, rue Sabotin).

- Mortier et Tournaud, rue de Lavieu

- Moulier, rue de la République, 19.

- Roussier J.-F., route de Lyon.

- Thévenon F., rue Jules-Duclos, 22.

 

Merceries en gros

- Chaize-Desmaret, rue Réclusière.

- Escoffier, rue Ventefol.

- Gravier A., avenue de la Gare, 58.

- Laval et Fournel, rue d'Alsace-Lorraine, 54.

- Picard, rue Victor-hugo, 5.

- Poulaillon, rue Victor-Hugo.

- Simon C., rue d'Alsace Lorraine, 30.

- Veyre-Brayet, rue des Trois-Frères.

 

Merceries

- Abrial, rue Croix-Gauthier.

- Beaume P., place Nationale, 3.

- Bonnard (Melle), rue de la République, 85.

- Choretier, rue de la République, 76.

- Chavanne, rue de la République.

- Gravier, rue de la République, 58.

- Laurent, rue Victor-Hugo, 1.

- Meillat (Melle), rue de la République, 36.

- Pitiot J., place de la Liberté, 10.

- Ravollet Ch., rue Gambetta, 9.

- Ronchard M. (Melle), rue de la Halle, 9.

- Rousset (Melle), rue de la République, 80.

- Teillard E., rue Ventefol, 10.

 

Meubles
(marchands de)

- Bois A., rue du Quartier-Neuf, 1.

- Bois G., rue Jules Duclos, 26.

- Crapanne, rue de la République.

- Chazey fils, rue de la République.

- Dutheil, rue Gambetta, 13.

- Fond, rue du Rivage.

- Fournier, place de la Halle.

- Gandin (Vve), rue d'Alsace-Lorraine.

- Gery, cours d'Izieux.

- Granjon, place Ferréol.

 

Meunier

- Ollagnier B., rue Jules-Duclos, 12.

 

Modeleurs

- Fleutry, rue de la Charité, 9.

- Mercier J., avenue Sadi-Carnot.

- Mortier et Tournaud, rue de Lavieu, 8.

 

Modistes

- Boudard (Melle), rue du Rivage, 20.

- Challet (Melle), rue de la République, 77.

- Dauphin (Melle) avenue de l'Hôtel-de-Ville.

- Delègue (Mme), rue de la République, 28.

- Espadieu (Melle), rue de la République, 75.

- Faton (Melle), quai du Fort.

- Gachon, rue Ventefol.

- Girard (Melle), rue Croix-Gauthier.

- Laval, place Dorian, 12.

- Ollagnier D., rue de la République.

- Rivat (Melle), rue de la République.

- Sauvergnat, rue du Quartier-Neuf.

- Valadier (Melle), rue de la République, 89.

 

Mouliniers

- Micol et Girard, rue Bonoherie, 8.

- Pouzet, rue Jules-Duclos.

 

Notaires

- Cartier, rue de la République, 67.

- Courbière, rue Ventefol, 9.

- Darnon F., rue Gambetta, 14.

- Jullien, place de la Liberté.

 

Nouveautés

- Delsongle, rue du Rivage, 5.

- Bonnefoy, rue Croix-Gauthier.

- Lévy, rue d'Alsace-Lorraine, 3.

- Marcoux, rue de la République, 3.

- Moulin J.-L., rue de la République, 49.

- Patissier-Croizat, rue de la République, 71

- Tavelle (Mme), place Dorian.

 

Objets de piété, glaces et gravures

- Choretier Cl.-M., rue de la République, 76.

- Lafranchi et Lardi, rue de la République, 40.

- Massardier J., place Nationale, 13.

- Pitiot, place de la Liberté, 10.

 

Oranges
(marchands d')

- Frontera, rue d'Alsace-Lorraine.

- Magranier, rue Croix-Gauthier.

 

Papiers-peints

- Botte, rue de Plaisance.

- Garnier, rue de la République.

- Rullière R., avenue de l'Hotel-de-Ville.

- Vaganay, rue de la République, 90.

 

Parapluies

- Bordes G., place de la Liberté, 33.

- Bruyas, rue de la République, 72.

- Montgiraud J., place de la Halle, 5.

- Valfort Cl. (Melle), rue d'Alsace-Lorraine, 18.

 

Pâtisseries

- Grange A., rue de la République, 74.

- Granotier, rue Alsace-Lorraine, 1.

- Janaud, rue Victor-Hugo, 13.

- Joyaux, rue de la République.

- Milliat, rue de Plaisance, 1.

- Morel (Vve), rue d'Alsace-Lorraine.

- Pommeyrol, rue de la Caure, 6.

- Pradelle, place de la Liberté, 11.

- Renevier, rue de la République, 57

 

Peintre en voitures

- Teissier, rue Réclusière, 9.

 

Pharmaciens

- Augagneur, rue Gambetta.

- Besson, place de la Liberté.

- Boize, cours d'Izieux, 7.

- Bovier-Lapierre, place Dorian, 8.

- Chaboud P., rue de la République, 32.

- Chaffois, rue de Plaisance, 12.

- Chatagnon H., rue de la République, 82.

- Haond D., rue de la République, 70.

- Pharmacie mutualiste.

- Rivat, rue Victor-Hugo.

- Simon A., rue de la République, 77.

- Theillard J., place de la Halle, 1.

 

Photographe

- Gonon F., rue de la République, 75.

 

Plâtriers-peintres

- Alesina, rue de la Caure, 42.

- Bonnaud, rue de la République.

- Botte, rue de Plaisance.

- Couchoud B., place de la Liberté, 7.

- Darot, rue Germain-Morel.

- Deplace P., place du Treyve, 6.

- Forissier M., rue de la République, 56.

- Glénard A., place de l'Hôtel-de-Ville.

- Mazenod, rue du Presbytère.

- Roux M., Boulevard.

- Vaganay J.-C., rue de la République, 90.

 

Poêliers

- Bonnard fils, rue des Trois-Frères, 6.

- Bouget, place de la Liberté.

- Laval, rue de la République, 26.

- Mutuon, rue de la République.

- Perrichon J., rue de la République, 21.

 

Polisseurs

- Charasson, rue de la Rive, 15.

- Démol, Grande-Rue.

- Four, place de la Liberté.

- Escoffier fils, place Dorian, 8.

- Massardier H., rue de la Rive, 11.

 

Pompes funèbres
(service des)

- Rulliat, rue du Rivage.

 

Porcelaines et faïences
(marchands de)

- Delong, rue Victor-Hugo, 7.

- Despinasse, rue des Trois-Frères.

- Drouinaud, rue de la République, 77.

- Françon, rue de la République.

- Mathevet G., place du Treyve.

- Perret M., rue de la Caure, 9.

- Ravot, rue Ventefol.

- Rivollier, rue Alsace-Lorraine, 52.

 

Poids public

- Benoît J., square de la Gare.

 

Porcs
(marchands de)

- Javelle fils, rue Boucherie.

- Sibert, rue Gambetta.

 

Produits chimiques

- François, rue Victor-Hugo, 11.

 

Quincailliers

- Callet frères, rue de la Caure, 7.

- Gérente, rue Alsace-Lorraine, 9.

- Kopp V., rue de la République, 95.

- Petit Jean, rue d'Alsace-Lorraine, 33.

- Ruard A., rue de la République, 77.

 

Restaurants

- Cancade, place de la Liberté.

- Denis, rue des Trois-Frères, 14.

- Décousus, place de la Liberté.

- Desmarets, cours d'Izieux, 39.

- Ferrand, quartier de la Gare.

- Imbert, place Nationale.

- Labbé (Vve), rue Jules-Duclos.

- Laval, place Nationale.

- Petit Jean, rue Alsace-Lorraine.

- Peyrieux Cl., place Nationale, 6.

- Roche Jean, rue des Trois-Frères.

- Rullière, place de la Liberté, 27.

- Schmitt, rue Sabotin.

- Thoully, avenue de la Gare.

- Valette P., rue Dugas-Montbel.

 

Rouennerie

- Bonnard (Melles), rue de la République, 89.

- Bruyère (Melle), rue de la République.

- Chavanne, rue de la République, 72.

- Lévy E., rue d'alsace-Lorraine, 3.

- Moulin frères et soeurs, rue de la République, 49.

- Nicolas, place du Treyve, 4.

- Patissier-Croizat, rue de la République, 71.

- Rivory (Melle), rue de la République, 26.

- Ruard (Melle), rue de la République, 70.

- Marcoux, rue de la République.

 

Selliers

- Augagneur A., avenue de l'Hôtel-de-Ville.

- Picq H., rue de la République, 67.

- Tholot, rue Gambetta, 16 ter.

 

Serruriers

- Callet frères, rue de la Caure, 3-5-7.

 

Callet recensement 1906
les Callet, rue de la Caure, dans le recensement de 1906

 

- Cellard F., rue Jules-Duclos, 3.

- Courtial A., rue du Garat, 8.

- Descos J., rue du Garat, 14.

- Pacaud, rue Jules-Duclos.

- Prénat, place de la Liberté.

- Rousset, place de la Liberté.

 

Tabacs
(débitants de)

- Berlier, rue de la République, 47.

- Berne (Melle), place Nationale, 7.

- Chazelet, rue Alsace-Lorraine, 32.

- Drevon, rue du Champ-du-Geai.

- Fulchiron, rue de la République, 90.

- Gonin J., place de la Liberté, 34.

- Julien, cours d'Izieux.

- Plumot, rue de la République.

- Rey, rue Pichelière, 1.

François Rey, né le 8 janvier 1858 à Saint-Julien-en-Jarez, buraliste, patron. Fils de Jean Marie Rey, âgé de 34 ans, cloutier, domicilié à Saint-Julien-en-Jarez, rue du Garat ; et de Pierrette Chol, âgée de 30 ans, ménagère.

Claudine Rey, née en 1856 à Izieux, épouse, buraliste.

- Ruard, rue Victor-Hugo.

- Verrier (Vve), rue du Rivage, 3.

 

Tailleurs
(marchands)

- Barrier J.-B., place du Treyve.

- Berlier, rue de la République.

- Bonnet, cours d'Izieux, 6.

- Brudon, cours d'Izieux, 25.

- Cognet A.-F., rue de la République, 65.

- Cognet, avenue de la Gare.

- David R., rue de la République, 61.

- Décombat, rue de la République, 86.

- Fournier, rue de la République.

- Goyard P., place de la Liberté, 6.

- Lardy, rue de la République

- Maison populaire, rue du Rivage, 11.

- Revoux, cours d'Izieux, 4.

- Rouchouse, place Dorian, 8.

 

Tanneurs-corroyeurs

- Foultier frères, rue du Garat, 6.

 

Teinturiers

- Bordron (Vve), rue Barra, 2.

- Contesse J.-M., rue du Rivage, 7.

- Courage, rue du Pont-des-Planches, 4.

- Deschamps, rue Alsace-Lorraine, 41.

- Laurent, rue Jules-Duclos, 24.

- Magand F., rue de Plaisance.

- Moine, rue Jules-Duclos, 10.

- Pitiot, rue Jules-Duclos, 15.

- Prénat, rue de la République.

- Targe M., rue Réclusière, 1.

- Thévenon, Ginot, rue Saint-Claude.

- Verrier V., rue Jules-Duclos, 15.

- Vial J.-Cl., place du Treyve, 6.

 

Tissus
(marchands de)

- Delsongle J., rue du Rivage, 5.

- Donzel Cl.L., place de la Halle, 5.

- Lévy, rue d'Alsace-Lorraine, 3.

- Maisonnette (Vve), rue Ventefol.

- Marcoux, rue de la République.

- Robin M. (Melle), place Nationale, 18.

 

Tissus élastiques 

- Catteau, rue de la République, 20.

- Darnon, avenue Sadi-Carnot.

- Faure et Roux, rue Marc-Seguin.

- Société L.-X. Pascal, rue Victor-Hugo.

 

Tonnelier

- Claret J., rue Gambetta, 13.

 

Tourneurs

- Cellard, place de la Liberté et rue Jules-Duclos.

- Dumas Cl.-M., place Dorian, 8.

- Escoffier, rue Gambetta.

- Prenat F., cours d'Izieux, 41.

- Sarron A., rue Jeanne-d'Arc, 4.

- Vernay, rue Pré-Château.

- Vincent, cours d'Izieux, 17.

- Feutry, rue de la Charité.

 

Transports

- Billa, cours d'Izieux, 8.

- Cellard, avenue de la Gare, 19.

- Châtre, rue de l'Asile-Fournas.

- Chazal, Boulevard.

- Chomienne, rue Gambetta.

- Debard A., avenue de la Gare.

- Deculty A., place des Fours-Banaux, 1.

- Farlay J., rue William-Neyrand.

- Farigoule, rue de la République, 24.

- Marin, commissionnaire pour Saint-Étienne et Lyon, rue Alsace-Lorraine, 29.

- Matricon, cours d'Izieux, 1.

- Meley, cours d'Izieux, 16.

- Milamant, rue Dugas-Montbel.

- Morel, rue de l'Asile-Fournas.

- Remillier J., rue Marc-Seguin,1.

- Reynaud D., rue de la République, 25.

- Rivollier frères, place de la Liberté, 11.

- Seytre, route de Saint-Étienne.

- Staron, rue du Champ-du-Geai, 9.

 

Vanniers

- Chomienne J. , rue Gambetta.

- Drouinaud S., rue de la République, 77.

- Laval (Vve), rue du Champ-du-Geai, 9.

- Perenon, rue Croix-Gauthier.

- Ravot, rue Ventefol.

- Thévenon, rue d'Alsace-Lorraine, 16.

 

Vélocipèdes
(marchands et constructeurs)

- Berlier, représentant, rue de la République, 17.

- Dumas, rue de la République, 92.

- Escoffier, rue Gambetta, 15.

- Savoye, avenue Sadi-Carnot.

- Villemagne, rue Victor-Hugo, 24.

 

Vente à crédit

- Matricon, représentant, cours d'Izieux.

- Le Bon Génie, cours d'Izieux, 15.

- Peyrode (maison), cours d'Izieux.

- Rougeron, rue Victor-Hugo.

- Thiollière (Vve), cours d'Izieux, 25.

 

Vétérinaires

- Boureille F., rue Victor-Hugo.

- Dureuil, rue de la République, 88.

 

 Vins en gros

- Bruyas J. avenue de l'Hôtel-de-Ville.

- Boeuf, avenue de la Gare.

- Chortier J., rue du Quartier-Neuf, 2.

- Clémaron André, rue Sibert.

- Coron, rue du Champ-du-Geai, 4.

- Catheland A., rue de la Brosse, 4.

- Dard fils aîné, rue Froide, 1.

- Devin, rue Germain-Morel.

- Duplanil, rue des Trois-Frères, 14.

- Duboeuf, place Nationale, 6.

- Genest, rue Jules-Duclos.

- Granger (Vve), rue de Plaisance.

- Joubard F., rue du Champ-du-Geai, 10.

- Marandon, rue du Champ-du-Geai, 65.

- Mathevet, rue du Quartier-Neuf, 8.

- Mermet J., rue Froide, 16.

- Micol et Sabot, cours d'Izieux.

- Ollagnier Cl., avenue de la Gare.

- Perrin L., rue Jules-Duclos, 28.

- Peyrieux, rue de la République, 80.

- Pitiot A.-M., cours d'Izieux.

- Rambaud A., rue d'Alsace-Lorraine, 61.

- Rochefort Ch. rue des Trois-Frères, 15.

- Rollat J.-B., rue Gambetta, 6.

- Saunier P., rue Gambetta, 6.

- Germain, rue Gambetta, 9. [ou : Sermain ? si l'ordre alphabétique est respecté... (?)]

- Terrat P., rue du Janon, 9.

 

Voitures
(entreprises de)

- Boiron, rue de Plaisance, 5.

- Bourdier, place de Plaisance.

- Miolane, rue de la République, 87.

- Odin, place de Plaisance.

- Roche Félix, rue Gambetta.

 

 

Michel Renard
professeur d'histoire

Michel retour lycée 3 oct 2012

 

 

 

 

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 17:12 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

vendredi 10 avril 2015

la population de Saint-Chamond en 1911 : histoire démographique et sociale

Concours musique 1911 (1)
Saint-Chamond en 1911 : 14 658 habitants

 

 

le recensement de 1911 à Saint-Chamond

Michel RENARD

 

Au recensement de 1911, effectué à la date du 5 mars de l'année, la population de Saint-Chamond comptait 14 658 personnes. Dont 14 497 Français et 161 étrangers.

Le registre dénombrait aussi 1 118 maisons habitées et 32 inhabitées, et 4 780 ménages.

Il y avait 158 pensionnaires à l'Hospice.

Les écoles avec pensionnat abritaient 69 individus. Et les communautés religieuses, hors hospices et écoles, dénombraient 12 membres.

 

Concours musique 1911 (2)

 

Les renseignements retranscrits, ci-dessous, comportent, dans l'ordre : le nom, le prénom, l'année de naissance, le lieu de naissance, la situation par rapport au chef de ménage (chef mén., ép. ou enf.), la profession ; l'indication "patron" pour les chefs d'entreprise et le nom du patron ou de l'entreprise pour l'employé.

Il n'a pas été recopié la nationalité - française pour 99% - mais seulement la mention "étranger" pour le 1% concerné.

Attention ! le relevé des dates de naissance n'est pas toujours exact. Du recensement de 1906 à celui de 1911, des années différentes peuvent être enregistrées. Il est prudent de se reporter à l'état civil qui corrige de nombreuses fautes... L'orthographe des noms de localités peut également se révéler défectueuse.

Source : recensement population Saint-Chamond (sur : archives départementales de la Loire en ligne).

Les informations et précisions ajoutées sont entre crochets [].

 

travail en cours

 

place de l'Abattoir

 

Abattoir et place de l'Abattoir
place de l'Abattoir, Saint-Chamond

 

place de l'Abattoir (1)
place de l'Abattoir, Saint-Chamond

 

place de l'Abattoir (2)
place de l'Abattoir, Saint-Chamond (les usines "Couilleux" sont probablement les usines Thouileux)

 

- Chaumienne [orthographiée Chomienne en 1906] Benoît, 1856, Izieux, chef mén., receveur d'octroi, ville de Saint-Chamond.

- Chaumienne Florine, 1862, Saint-Martin-en-Coailleux, ép., ménagère.

- Bonnet Jean, 1868, Saint-Chamond, chef mén., chauffeur, Abattoir.

- Bonnet Maria, 1868, Bas-du-Basset [Haute-Loire], ép., ménagère.

- Bonnet Jean Marie, 1892, Saint-Chamond, enf., mouleur, [Fonderie Mathieu] Mouille.

- Bonnet Marie, 1893, Saint-Chamond, enf., dévideuse, Freydier.

- Bonnet Aline, 1895, Saint-Chamond, enf., dévideuse, Freydier.

- Bonnet Amélie, 1896, Saint-Chamond, enf., dévideuse, Freydier.

- Bonnet Marcelle, 1899, Saint-Chamond, enf., dévideuse, Freydier.

- Bonnet Michelle, 1901, Saint-Chamond, enf., dévideuse, Freydier.

- Bonnet Philippe, 1870, Saint-Chamond, chef mén., chauffeur, Abattoir de Saint-CHamond.

- Bonnet Jeanne, 1874, Saint-Chamond, ép. - .

- Bonnet Julien, 1894, Saint-Chamond, enf. - .

- Bonnet Marius, 1897, Saint-Chamond, enf. - .

- Bonnet Louise, 1903, Saint-Chamond, enf. - .

- Brunon Marcellin, 1871, Planfloy, chef. mén., mécanicien, Abattoir.

- Brunon Josephine, 1872, Saint-Chamond, ép. - .

- Brunon Jeanne, 1896, Saint-Chamond, enf., laceteuse, Société Industrielle [des Tresses et Lacets].

- Brunon Damiens, 1901, Saint-Chamond, enf. - .

- Brunon Charles, 1905, Saint-Chamond, enf. - .

- Brunon Philomène, 1907, Saint-Chamond, enf. - .

- Brunon Joseph, 1909, Saint-Chamond, enf. - .

- Brunon Marie, 1910, Saint-Chamond, enf. - .

- Chatagnon Maria, 1874, Saint-Chamond, belle-soeur, plieuse, Société Industrielle [des Tresses et Lacets].

- Fournier Eugène, 1880, Guingamp [??], chef. mén.,

- Fournier Marie, Combraille [??],

- Fournier Célestine, 1900, Fourches [??],

- Fournier Marcel [Claudius à l'état civil], 1903, Saint-Chamond, enf. - .

- Fournier Marie, 1905

- Fournier Jeanne, 1910

 

à suivre

 

 

place Dorian

 

place Dorian (2)
place Dorian à Saint-Chamond

 

place Dorian (1)

 

- Tavelle Jean, [29 janvier] 1850, Roanne, chef mén., confection, patron.

- Tavelle Marie, 1860, Monistrol, épouse, confection, patronne.

- Mazel Virginie, 1874, Malzieux [?], domestique, Tavelli.

- Forissier Adèle, 18743, Saint-Étienne, chef mén., échantillonneuse, patronne.

- Pitiot Benoite, 1862, Rive-de-Gier, chel mén., m[archande de] chaussures, patronne.

- Pitiot François, 1894, Saint-Chamond, fils, sans profession.

- Font Marie, 1888, Saint-Paul-en-Jarez, domestique, Pitiot.

- Poméon [Guillerme] Antoinette, 1849, Saint-Chamond, chef mén., sans profession.

- Poméon Antoine [Francisque], 1870, fils, imprimeur, patron.

- veuve Monnier Alice, 1843, Pélussin, chef. mén., sans profession.

- veuve Gara Marie, 1840, Saint-Chamond, chef mén., rentier.

  [épouse de Jean Pierre Paret, épicier ; habite 6, rue Froide aux recensements de 1901 et 1906 ; décédé le 25 janvier 1909 à l'Hospice ; il était veuf, en premières noces, de Jeanne Marie Drevet]

- Clapuyt [??] Louise, 1880, Saint-Chamond, gouvernante, Vve Gara.

- Dechamps Juliette, 1838, Bourges, chef mén., sans profession.

   [épouse de Guillaume Jules Dechamps, (1831 ?), pharmacien]

- Dechamps Jeanne, 1865, Bourges, enfant, institutrice.

- Dechamps Thérèse, 1867, Saint-Chamond, enfant, institutrice.

- Dechamps Louise, 1876, Saint-Chamond, enfant, institutrice.

- Gonin François, 1859, Tarare [Rhône], chef mén., buraliste, patron.]

- Gonin Jeanne, 1888, Lyon, enfant, sans profession.

- Gonin Claudius, 1892, Lyon, enfant, sans profession.

- Gonin André [?? ou : Adrien], 1896, Saint-Chamond, enfant, sans profession.

- Gabert Louis, 1881 [en réalité : 19 décembre 1880], Chuyer [orthographié avec des fautes ; commune de la Loire], chef mén., forgeron, Compagnie des Mines.

- Gabert Elisa, 1877, épouse, sans profession.

   [mariage de Louis Gabert avec Michelle Elisabeth Yung, ouvrière en lacets, le 5 décembre 1908 à Saint-Chamond]

- Gabert Pierre, 1910, Saint-Chamond, enfant, sans profession.

- Jougis Auguste, 1879, Bellevue-la-Montagne [Haute-Loire], chef mén., boulanger, patron.

   [né le 29 janvier 1879 à Saint-Juste-près-Chomelix, Bellevue-la-Montagne ; son père était meunier]

- Jougis Marguerite, 1881, Lorette [Loire], épouse, sans profession.

- Badol Henri, 1897, Ourg-Argental, domestique, Jougis.

- Ruard Joseph, [30 avril] 1864, Saint-Chamond, chef. mén. [frères des quatre personnes suivantes], ajusteur, Aciéries.

- Ruard Amélie, [8 août] 1871, Saint-Chamond, frère [erreur ; en fait : soeur], couturière, patronne.

- Ruard Clarisse, 1877, Saint-Chamond, soeur, coiffeuse, patronne.

- Ruard Antoinette, 1877 [erreur ; il s'agit de l'année 1880, le 9 juillet], Saint-Chamond, soeur, repasseuse, patronne.

- Ruard Louise, [21 octobre] 1882, Saint-Chamond, soeur, coiffeuse, patronne.

- Ferry Antoine, [6 janvier] 1884, Viverolles [Viverols, Puy-de-Dôme], chef mén., métallurgiste, Aciéries.

- Ferry Marie, [31 mars] 1885, Joinx [? - en fait à Viverols, lieu-dit des Maisons Neuves], épouse, sans profession.

  [Antoine Ferry et Marie Truchard se sont mariés le 11 octobre 1910 à Viverols, Puy-de-Dôme]

- Ferry Fleurine, 1907, Villeneuve, enfant, sans profession.

 

 

 

 

 

 

 

à suivre

 

* source : recensement de Saint-Chamond, 1911 ; numérisé, Archives départementales de la Loire. À consulter pour la numérotation dans chaque rue. - ici.

Michel Renard
professeur d'histoire

Michel retour lycée 3 oct 2012

 

 

 

 

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 8 avril 2015

maires et conseils municipaux de Saint-Chamond

Diapositive2



 

les maires de Saint-Chamond

de 1764 à 2017

 

plan

 

au sujet des sources

La liste qui suit prend pour base l'énumération qui figure dans un inventaire des archives municipales de Saint-Chamond. Elle a été vérifiée et précisée.

Elle a été complétée par de nombreuses données collectées à différentes sources, en particulier pour l'iconographie, pour l'état civil et pour les biographies des maires.

 

offices vénaux ou charges municipales électives

L'inventaire affirme que "les municipalités ont été supprimées en 1771 et rétablies en 1787". En fait, l'administration municipale, sous des noms divers, a toujours existé ; en particulier pour la collecte fiscale.

Ce qui changeait, c'était les modalités de sa nomination : soit les offices étaient vénaux, c'est-à-dire qu'ils étaient attribués à ceux qui en payaient la charge (moyen pour l'État de faire entrer des recettes fiscales) ; soit les fonctions municipales étaient électives, c'est-à-dire soumises à la désignation de l'assemblée communale.

Cette liberté élective a existé de 1764 à 1771 (cf. Marcel Marion, Dictionnaire des institutions de la France aux XVIIe et XVIIIe siècles, 1923, rééd. Picard, 1984, p. 389), et à Saint-Chamond trois maires exercèrent leurs charges durant cette période.

En 1771, la liberté d'élire les édiles municipaux fut remplacée par un retour à la désignation d'autorité : le Roi ou le seigneur nommaient les acquéreurs d'office. Mais on pouvait laisser provisoirement en place les décideurs municipaux élus selon les édits de 1764-1765 (cf. Maurice Bordes, L'administration provinciale et municipale en France au XVIIIe siècle, éd. S.E.D.E.S., 1972, p. 254-326). À Saint-Chamond, le seigneur a repris la main après 1771.

 

de la Révolution à nos jours

Pour la période révolutionnaire, des informations ont été recueillies dans le Registre des procès-verbaux de la Société républicaine de Saint-Chamond, publié avec une introduction et des notes, par Gustave Lefebvre en 1890.

À partir de la Révolution, on dispose des archives de l'administration municipale : délibérations du conseil municipal et arrêtés du maire ; puis des archives relatives aux élections municipales.

Michel Renard
professeur d'histoire
première édition : 21 mars 2008
dernière révision : 11 décembre 2016

 

Hôtel de Ville samedi 9 mai 2015 (4)
façade historique de l'Hôtel de Ville de Saint-Chamond, 9 mai 2015

 

 

___________________________

 

I - liste des maires de Saint-Chamond

  

1) édiles d'Ancien Régime, de Louis XIV à Louis XVI


Sous l'Ancien Régime, la désignation aux charges municipales combinaient deux systèmes : l'élection ou l'achat d'un office, c'est-à-dire d'une fonction publique (maire, échevin, consul...). Aucune des deux solutions n'était pleinement satisfaisante pour la population. L'élection pouvait se réduire à un simulacre organisée par les oligarchies municipales ; les officiers pouvaient se révéler incompétents, avides et oppresseurs.

En droit commun (cf. Marcel Marion, Dictionnaire des institutions de la France aux XVIIe et XVIIIe siècles, 1923, rééd. Picard, 1984, p. 388), les fonctions municipales étaient le fruit d'une élection : par les habitants, par des notables, par des délégués de corporations... En réalité, elles étaient souvent confisquées par quelques puissantes familles.

En 1692, un édit de Louis XIV créa les offices de maires et d'assesseurs dans toutes les villes du royaume, Paris et Lyon exceptées. Ces offices étaient à vendre, comme de nombreux autres sous la monarchie. Le système s'étendit en fonction des attentes financières que l'État en escomptait.

Louis XV promulgua des édits en 1764 et 1765 qui permirent "l'élection" des corps de ville (maire, échevins, conseillers...) par une assemblée de notables.

Cette procédure dura sept ans, jusqu'en 1771 avec le rétablissement des offices.

* voir, plus bas, la transcription de l'historique, qui ouvre le registre des délibérations du Conseil municipal en 1788.

 

de 1764 à 1771

À Saint-Chamond, trois maires furent ainsi désignés durant cette période :

Jean-Marie Burlat : 1764 à 1767

Jean-Louis Régnault : 1767 à 1770

Léonard Anginieur : 1770 à 1771


Jean-Louis Régnault : en 1778 [erreur]

Selon Ennemond Richard, dans ses Recherches historiques sur la ville de Saint-Chamond (1846, rééd. 1986) qui utilise l'Almanach astronomique et historique de la ville de Lyon et des provinces de Lyonnais, Forez et Beaujolais, pour l'année 1778, il y avait, à coté du maire Régnault, des échevins dont il fournit les noms : Jean-Dominique Terrasson et Cyprien Chaland ; et des conseillers : Montagnier, Deluvigne, Étienne fils, Dugas et Duvernat.

* Cette mention est une erreur. Jean-Louis Régnault est mort le 10 février 1776.

La confusion provient sûrement de l'Almanach astronomique et historique de la ville de Lyon et des provinces de Lyonnais, Forez et Beaujolais. Une édition de cet ouvrage, pour l'année 1775, indique que le maire est Jean-Louis-Régnault, mais sans préciser l'année d'exercice ni la durée du mandat. Or, on trouve des éditions du même livre, par exemple pour l'année 1778 - celle utilisée par Ennemond Richard - et même pour l'année 1789... qui reproduisent sans changement les informations contenues dans l'édition de 1775 !

correction éditée le 3 décembre 2016

 

de 1771 à 1787

Quand Louis XV supprima la municipalité élective en rétablissant les offices, le seigneur de Saint-Chamond, le marquis de Mondragon, les racheta tous et nomma aux différentes charges. Celle de maire revint à :

Jean-Henri-Joseph Royer : 1771-1787.

 

de 1787 à la Révolution

Le roi Louis XVI rétablit les municipalités électives par son édit et ses règlements de juin-août 1787. À Saint-Chamond, la communauté nomma celui qui exerçait déjà :

Jean-Henri-Joseph Royer : 1787-1790.

 


2) époque révolutionnaire et napoléonienne

 

Guérin, Joseph-Marie, négociant : 1790-1792

Laval-Pommerol, Joseph, négociant : janvier 1792 - octobre 1792

Chana, Grégoire, marchand, cordonnier : novembre 1792 - juillet 1793

Deluvigne, Antoine, maire provisoire (c'est Étienne Orelut qui exerce) : juillet 1793 - octobre 1793

Chana, Grégoire, cordonnier : 13 octobre 1793 - 22 octobre 1793

Pascal, Jean-Claude, dit l'Invalide, négociant : 25 octobre 1793 - 29 janvier 1795

Grangier, Neveu : 29 janvier 1795 - 11 novembre 1795

Desgrand Hervier : 12 novembre 1795 - 7 janvier 1796
président de la Commission municipale

Couchoud : 19 janvier 1796 - 25 mai 1797
président de l'Administration municipale

Ardisson, Jean-Baptiste : 26 mai 1797 - 18 octobre 1797
président de l'Administration municipale

Faivre, Étienne : 18 octobre 1797 - 20 avril 1799
président de l'Administration municipale

Perrochia de la Sorlière, J.-B. : 20 avril 1799 - 9 mai 1800

Grangier, Fleury, maire : 9 mai 1800 - 13 novembre 1812 (interim Ardisson jusqu'en mai 1813)

Clemaron, Gaspard : 31 mai 1813 (date première signature sur P.V.) - septembre 1814

 



3) période de la Restauration

Ardisson, Jean-Baptiste : septembre 1814 - 17 novembre 1819

Dugas, Victor : 17 novembre 1819 - 11 janvier 1825

Dugas-Vialis : 11 janvier 1825 - 9 avril 1828

Rozier : 10 avril 1828 - 19 août 1830

Dugas-Vialis : 19 août 1830 - septembre 1830



4) monarchie de Juillet (roi Louis-Philippe)

Ardaillon, Jacques Marie : septembre 1830- juin 1848   [couvre toute la monarchie de Juillet et les premiers mois de la IIe République]

 

5) IIe République

Berlier, Joanny : juin 1848 - 27 septembre 1848


6) IIe République et Second Empire

Neyron, Ernest : 27 septembre 1848 - 1er août 1861



7) Second Empire

Coste, adjoint, maire intérimaire : 1er août 1861 - 7 novembre 1861

Duclos, Jules : 7 novembre 1861 - 14 décembre 1870

 

  

8) IIIe République

Deschamps : 15 décembre 1870 - 7 mai 1871

Duclos, Jules : 7 mai 1871 - 30 décembre 1874

De Boissieu, Claude Roch : 30 décembre 1874 - 14 avril 1877

Oriol, Benoît : 14 avril 1877 - 2 août 1877

De Boissieu, Claude Roch : 2 août 1877 - 21 janvier 1878

Chavanne, Marius : janvier 1878 - 14 août 1882

Bergé, Paul, adjoint, maire intérimaire : 31 août 1882 - 4 mai 1884

Oriol, Benoit : 4 mai 1884 - 18 mai 1888

Fabreguettes, Jean Philippe Martial, médecin : 18 mai 1888 - 15 mai 1892 (élections des 1er et 8 mai 1892)

Vial, Jean Antoine : 15 mai 1892 - 8 mai 1904 (trois mandats)

Simon (probablement : Claudius, né en 1863) : 8 mai 1904 - 16 janvier 1906 (élections des 1er et 8 mai 1904)

Delay, François : 25 mai 1906 - 12 mai 1929 (élections de 1908, 1912, 1919, 1924 et 1928)



9) fin IIIe République et État français (1940-1944)

Antoine Pinay : 12 mai 1929 - 27 août 1944

 

10) période de la Libération

Ferraz, Albert, architecte : 27 août 1944 - 13 mai 1945

Boyer, Jules, vétérinaire : 13 mai 1945 - 19 octobre 1947



11) IVe et Ve République

Antoine Pinay : 19 octobre 1947 - 20 mars 1977

Jacques Badet : 1977 - 1983

Jacques Badet : 1983 - 1989

Gérard Ducarre : 1989 - 1995

Gérard Ducarre : 1995 - 2001

Gérard Ducarre : 2001 - 2008

Philippe Kizirian : 2008 - 2014

Hervé Reynaud : 2014

 


___________________________

 

II - petite galerie de portraits

 

Benoît Oriol photo (1)    Benoit Oriol
Benoît Oriol (1840-1926), maire de 1884 à 1888

 

François Delay
François Delay (1855-1936),
maire de 1906 à 1929

 

Pinay années 1930
Antoine Pinay (1891-1994),
maire de 1929 à 1977 (sauf 1944-47)

 

    Badet Jacques    Badet en Allemagne
Jacques Badet (né en 1943), maire de 1977 à 1989

 

Ducarre en exercice      Gérard Ducarre
Gérard Ducarre, maire de 1989 à 2008

 

Philippe Kizirian
Philippe Kizirian (né en 1959),
maire de 2008 à 2014

 

Hervé Reynaud
Hervé Reynaud (né en 1972), élu en 2014

 

___________________________

 

 

III - biographies

 

 

_________

Jean-Marie BURLAT

Né le 24 juillet 1738 à Saint-Chamond, paroisse Notre-Dame.

Mort le 28 octobre 1805 (6 brumaire de l'an XIV).

Rentier, habitait rue du Garat à sa mort, célibataire.

 

naissance Jean-Marie Burlat 1738
naissance de Jean-Marie Burlat, 24 juillet 1738

 

mort Jean-Marie Burlat 1805
mort de Jean-Marie Burlat, 28 octobre 1805

 

_________

Jean-Louis RÉGNAULT

Né le 30 juillet 1772 à Saint-Julien-en-Jarez.

Marié le 20 mai 1760 avec Jeanne Louise Dugas.

Mort le samedi 10 février 1776.

 

mariage Jean-Louis Régnault 20 mai 1760
mariage de Jean-Louis Régnault, 20 mai 1760

 

décès Jean-Louis Régnault 1776
décès de Jean-Louis Régnault, 10 février 1776 à Saint-Chamond

 

 

_________

Léonard ANGINIEUR

Né le 1er août 1734 à Saint-Chamond, paroisse Saint-Pierre.

Mort le 29 janvier 1796 (21 nivôse an IV) à Lyon.

Maître moulinier de soie, négociant.

Sa soeur, Antoinette Anginieur, épouse Joseph-Marie Guérin, néociant et banquier, maire de Saint-Chamond en 1790-1792.

 

 

 

_________

Jean-Henri-Joseph ROYER

Né le 22 septembre 1736 à Saint-Chamond, paroisse Notre-Dame.

Mort le 5 mars 1819 à Saint-Chamond.

 

 

 

 

_________

Joseph-Marie GUÉRIN

Né le 12 avril 1738 à Saint-Chamond, paroisse Notre-Dame.

Milieu de négoce et de banque à Lyon.

Mort le 27 août 1795 (10 fructidor an III) à Chuzelles (Isère), dans sa propriété de la Martinière achetée en juillet 1793.

 

 

_________

Joseph LAVAL-POMMEROL

Né le 2 octobre 1749 à Saint-Chamond, paroisse Notre-Dame. Son père était marchand maître passementier.

Marchand de rubans. (?) Gustave Lefebvre note qu'il était "chirurgien à l'Hôtel-Dieu et major de la Garde nationale" (Souvenirs de cent ans..., p. 17)... (?)

Mort le 24 juin 1804 à Saint-Chamond, dans son domicile, rue du Sépulchre (âgé de 53 ans selon le registre... erreur).

Son épouse meurt le 20 décembre 1808 à Saint-Chamond.

 

baptême Jean Joseph Laval 1749
baptême de Jean-Joseph Laval, 3 octobre 1749 (naissance, le 2 octobre)

 

mariage Laval et Pommerol (1)

mariage Laval et Pommerol (2)
mariage de Jean-Joseph Laval et Anne Pommerol, 18 avril 1780

 

mort Joseph Laval-Pommerol 24 juin 1804
mort de Jean-Joseph Laval-Pommerol, 24 juin 1804

 

mort Anne Pommerol 22 déc 1808
mort d'Anne Pommerol, 22 décembre 1808

 

 

_________

Grégoire CHANA

Né le

Jacobin de tendance montagnarde. Joue un rôle important au district de Saint-Étienne.

 

Chana signature 1793
signature de Grégoire Chana en 1793

 

 

_________

Antoine DELUVIGNE

Né le

Négociant.

N'a jamais été présent au conseil. Étienne Orelut, chirurgien, exerça ses fonctions peu de temps puis fut remplacé par Bulliot.

 

 

 

_________

Grégoire CHANA

voir ci-dessus

 

 

 

_________

Jean-Claude PASCAL dit l'Invalide

Né le 14 janvier 1739 à Saint-Chamond, paroisse Saint-Pierre.

Mort le 5 septembre 1813 à Saint-Chamond, place Ferréol, à l'âge de 74 ans.

Son père était maître passementier. Jean-Claude Pascal l'est aussi.

Sa fille, Florie, née le 11 janvier 1781, est morte le 21 novembre 1797 (acte de décès dressé en date du 2 frimaire an VII, soit le 22 nov.). Sur l'acte de décès apparaît le surnom et la signature de Jean-Claude Pascal "l'invalide".

Trois mariages, avec : Marie Vercherat, Catherine Duon, Claudine Boyer.

Jean-Claude avait un frère cadet, prénommé Claude ; il était né le 25 mars 1842 et mort le 28 février 1811 (presque 70 ans). Les deux ont joué un rôle politique dans la vie municipale de Saint-Chamond.

 

 

naissance Jean-Claude PASCAL 14 janvier 1739
naissance de Jean-Claude Pascal, le 14 janvier 1739

 

naissance Fleurie Pascal 11 janv 1781
baptême de Fleurie, fille de Jean-Claude Pascal, le 12 janvier 1781 (naissance, le 11)

 

mort de Florie Pascal le 21 novembre 1797
acte de décès de Florie, fille de Jean-Claude Pascal, le 11 novembre 1797,
dans lequel apparaît la signature de "J.-C. Pascal l'invalide"

 

mort Jean-Claude PASCAL 5 sept 1813
mort de Jean-Claude Pascal, dit l'Invalide, 5 septembre 1813, rue Ferréol à Saint-Chamond

 

Claude Pascal (1842-1811), le frère cadet de Jean-Claude

 

naissance Claude Pascal (frère) 25 mars 1742
naissance de Claude Pascal, frère cadet de Jean-Claude, le 5 mars 1842

 

Pascal l'invalide signature
signature de Pascal l'invalide

 

Pascal l'invalide signature (2)
signature de Pascal l'invalide

 

 

_________

Neveu GRANGIER

Né le

 

 

 

_________

xxxx DESGRAND HERVIER

Né le

 

 

 

_________

xxxx COUCHOUD

Né le

 

 

 

_________

Jean-Baptiste ARDISSON

Né le

 

 

 

_________

Étienne FAIVRE

Né le

 

 

_________

Jean-Baptiste PERROCHIA de la SORLIÈRE

Né le 21 décembre 1755 à Izieux (Loire).

S'il s'agit du même individu (...), le 8 août 1770, il entre en apprentissage pour cinq ans chez Claude-Marie Jacquenod, libraire à Lyon, rue Mercière, à la Croix d'Or (sources 1 et 2).

Il se marie avec Claudine Payet. Son beau-père était le notaire royal Barthélémi Payet.

Il a une fille, Antoinette Marguerite, née le 13 juillet 1777, à Izieux.

Mort le 2 mai 1832 à Saint-Chamond, âgé de plus de soixante-seize ans. Il était alors rentier et habitait rue Froide.

 

naissance Jean-Baptiste Perrochia 21 déc 1755
baptême de Jean-Baptiste Perrochia à Izieux, le 22 décembre 1755 (naissance le 21 déc.)

 

naissance fille JB Perrochia 1877
naissance de la fille de Jean-Baptiste Perrochia le 13 juillet 1877

 

mort Jean-Baptiste Perrochia le 2 mai 1832
mort de Jean-Baptiste Perrochia à Saint-Chamond, le 2 mai 1832

 

 

 

_________

Fleury GRANGIER

Né en 1747, mort le 14 novembre 1812 à son domicile, à six heures du matin.

Su sa pierre tombale, son prénom est orthographié "Floris".

Le lieu de naissance de Fleury (ou : Floris) Grangier n'est pas établi. Son acte de décès à Saint-Chamond le dit "originaire de la même ville"

 

décès Fleury Grangier laire 14 nov 1812
acte de décès de Fleury Grangier, le 14 novembre 1812

 

transcription de l'acte de décès de Fleury Grangier

Du quinze novembre mil huit cent douze à huit heures du matin,

Acte de décès de M. Fleury Grangier, maire de la ville de Saint-Chamond, y demeurant Grande rue, originaire de la même ville, âgé de soixante-cinq ans, époux de Demoiselle [sic] Elisabeth Regnault, décédé hier, dans son domicile, à six heures du matin.

Sur la déclaration à nous faite par MM. Claude Fournas, négociant, âgé de cinquante-et-un ans et Pierre Deguillon, rentier, âgé de soixante ans, beau-frères [sic] du décédé, domiciliés au dit Saint-Chamond.

Constaté et lu par nous premier adjoint faisant les fonctions d'officier de l'état civil de la ville de Saint-Chamond, département de la Loire, soussigné avec les sieurs déclarans [sic].

Ardisson, premier adjoint - Fournas - Pierre de Guillon

 

Floris Grangier
pierre tombale de Fleury (Floris) Grangier, 1747-1812, maire de Saint-Chamond de 1800 à 1812

 

 

_________

Gaspard CLEMARON

Né le

 

 

 

_________

Jean-Baptiste ARDISSON

voir ci-dessus

 

 

 

_________

Victor DUGAS

Né le

 

 

 

 

_________

xxx DUGAS-VIALIS

Né le

 

 

 

_________

xxx ROZIER

Né le

 

 

_________

xxx DUGAS-VIALIS

voir ci-dessus

 

 

_________

Jacques Marie ARDAILLON

Né en 1795 à Boulieu-lès-Annonay en Ardèche, mort en 1873 à Lyon (2e arr.).

Maire de Saint-Chamond de 1830 à 1848.

 

acte décès Ardaillon 1873
acte de décès de Jacques Ardaillon, âgé de 78 ans, le 7 juin 1873 à Lyon

 

Riche industriel, Jacques-Marie Ardaillon fut député de la Loire (Saint-Chamond) de 1831 à 1842. Partisan résolu des idées libérales sous la Restauration il s’inscrivit constamment sous la Monarchie de Juillet dans le camp ministériel.
Voir Adolphe Robert et Gaston Cougny,
Dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889, tome I, p. 85.


_________

Benoît ORIOL

Né le

Maire de 1884 à 1888.

 

 

 

_________

Jean Philippe Martial FABREGUETTES.

Né le 30 décembre 1823 à Montpellier. Décédé en 1892.

Maire de mai 1888 à mai 1892.

Marié, à l'âge de 29 ans, le 30 mars 1853, à Montpellier (Hérault), à Victoire Pauline Masson, âgée de seize ans (née le 27 janvier 1837 à Montpellier). À cette occasion, la profession enregistrée dans l'acte de mariage est "maître de pension", c'est-à-dire que, fort de son titre de bachelier, il dirige un petit établissement d'enseignement.

 

Son décès est annoncé dans la rubrique nécologique du périodique Le Progrès médical : journal de médecine, de chirurgie et de pharmacie (1892, série 02, tome 16) - source.

Le journal républicain, Le Stéphanois, créé en 1880, évoque le 24 mai 1893, la situation à Saint-Chamond après le décès de Fabreguettes : "La mort du docteur Fabreguettes laissa encore une fois l'Hôpital de Saint-Chamond sans médecin : mais M. Barthomeuf qui, pendant toute la maladie de son collègue avait assuré le service médical, en même temps que celui de chirurgie, voulut bien continuer d'assurer l'un et l'autre en attendant la nomination du successeur de M. Fabreguettes."

 

Le Stéphanois mai 1893 sur Fabreguettes
Le Stéphanois, mai 1893

 

_________

Jean Antoine VIAL

Né le

Maire de mai 1892 à mai 1904 (3 mandats).

 

 

_________

Claude (ou Claudius) SIMON

Né le 14 novembre 1863 à Grand'Croix.

Maire de 1904 à 1906.

 

 

_________

François DELAY

Né le 14 février 1855 à Rive-de-Gier et mort à Saint-Chamond le 13 juillet 1936.

Maire de 1906 à 1929.

Biographie de François Delay en tant que sénateur de la Loire de 1924 à 1932.

"C'est comme couronnement d'une carrière de travail que François Delay se tourna vers la politique à l'âge de 69 ans. Ingénieur, agent commercial des Forges et aciéries de Saint-Chamond et Homécourt, maire de Saint-Chamond, il se présenta aux élections sénatoriales du 6 janvier 1924 comme candidat radical-socialiste. Il est élu au troisième tour par 484 voix sur 954 suffrages exprimés.
Au Sénat, où il s'inscrit au groupe de la gauche démocratique, il s'intéresse aux questions industrielles et professionnelles. En 1926, la loi de finances frappant de deux taxes différentes le charbon à coke puis le coke fabriqué à l'aide de ce même charbon, François Delay dépose, conjointement avec Albert Lebrun, un amendement contre cette disposition. Défendu par Albert Lebrun, l'amendement est adopté (19 avril 1926).

Membre de la Commission du commerce et de l'industrie et de la Commission des mines. François Delay présente au nom de cette dernière, le 15 mars 1928, un rapport sur le projet de loi d'indemnisation des dommages causés en surface par les exploitations minières.

En 1929 et 1930, il pose aux Ministres des Finances et du Travail plusieurs questions écrites sur des sujets fiscaux ou sociaux.
En 1932, il quitte la Commission du commerce et de l'industrie pour celle de la marine, Cette même année, il dépose avec un autre sénateur de la Loire, Louis Soulié, une proposition de résolution tendant a fixer à 6.000 F la retraite des ouvriers mineurs (14 juin).

Mais aux élections sénatoriales du 16 octobre de la même année, il n'atteint au premier tour, que 360 voix sur 986 suffrages exprimés, arrivant ainsi en dixième position, alors qu'il y a cinq sièges à pourvoir. Au second tour, il atteint le chiffre de 412 voix, mais reste au même rang. Il décide alors de se retirer.

Il meurt à Saint-Chamond à 81 ans, le 13 juillet 1936.

Extrait du Dictionnaire des Parlementaires français, Jean Jolly (1960/1977), (source)

 

 

_________

Antoine PINAY

Né en 1891 et mort en 1994.

Maire de 1929 à 1977, exceptée la période 1944-1947.

 

_________

période 1944-1947

_________ 

Albert FERRAZ

Né le

Maire de 1944 à 1945.

 

 

_________ 

Jules BOYER

Jules Boyer photo (1)

Né le 26 octobre 1903 à Saint-Michel-sur-Rhône (Loire) et mort, à 59 ans, le 5 décembre 1962 à Vichy (Allier).

Maire de Saint-Chamond du 13 mai 1945 au 19 octobre 1947.

Il fut conseiller de la République (sénateur) de la Loire de 1946 à 1948.

"Après des études secondaires au lycée de Valence, Jules Boyer suit les cours de l'école vétérinaire de Lyon, puis s'installe en 1927 à Saint-Chamond. Sa profession le fait vite connaître et apprécier, tant de ses clients que de ses confrères qui l'élisent vice-président du Syndicat des vétérinaires, et membre du conseil régional de l'Ordre. Victime d'un accident en 1939, Jules Boyer n'est pas mobilisé, mais affecté comme vétérinaire militaire aux abattoirs de Roanne.

À la Libération il se tourne vers la vie politique et il est élu, avec le soutien du MRP, conseiller municipal puis maire de Saint-Chamond en mai 1945.

En 1946, il est candidat en tête de la liste présentée par le MRP dans la Loire aux élections au Conseil de la République. Cette liste remporte 646 voix sur 1 344 suffrages exprimés : Jules Boyer est élu et son suivant de liste, Barthélemy Ott, proclamé par la commission centrale de recensement au titre de la répartition interdépartementale.

Membre du groupe du MRP, il siège aux Commissions des finances, des moyens de communication, et des transports." (source)

 

_________

Jacques BADET

Né en 1943.

Maire de 1977 à 1989.

Successeur d'Antoine Pinay, il fait passer la municipalité à Gauche.

 

_________

Gérard DUCARRE

Né le

Maire de 1989 à 2008.

Avec Gérard Ducarre, la mairie de Saint-Chamond revient à Droite.

 

 

_________

Philippe KIZIRIAN

Né le

Maire de 2008 à 2014.

Socialiste, élu grâce à la division de la Droite qui présente deux candidats au second tour, Philippe Kizirian redonne Saint-Chamond à la Gauche.

 

 

_________

Hervé REYNAUD

Né en 1972.

Élu maire en mars 2014.

Biographie présentée, début 2014, sur le site "2014 Hervé Reynaud pour Saint-Chamond"

"Fils d’une mère au foyer et d’un père ouvrier à Mavilor, je suis né le 4 juillet 1972 à St-Chamond.
Mes racines sont profondément ancrées dans la cité couramiaude pour laquelle j’ai toujours ressenti un attachement particulier.
À ma naissance, mes parents habitaient l’immeuble La Borie en face du Crêt de l’œillet ; dès 1973, ma famille s’est installée à Fonsala, en face de Boulloche, sur le boulevard de la Grande Terre alors en cours de réhabilitation.
Après avoir fréquenté l’école maternelle et primaire Pasteur, rue de Bretagne, je suis ensuite allé au collège Jean Rostand avant de poursuivre ma scolarité au lycée Claude Lebois où j’ai obtenu mon baccalauréat.
Passionné de foot dès l’enfance, je me souviens encore des années formidables passées au sein des équipes poussins du COSC, sous la houlette bienveillante mais néanmoins exigeante de Monsieur Claude Sauzéa.

C’est cependant le basket qui m’a permis d’exprimer le plus intensément ma passion pour le sport, d’abord au club de Saint-Chamond Basket avant d’être détecté plus tard par le CA Saint-Étienne. Je garde encore de merveilleux souvenirs de cette époque où je sautais tous les jours dans le Car Rouge dès la fin des cours pour aller m’entraîner à la fameuse salle du Bardot ! Mes études s’avérant par la suite trop prenantes, j’ai finalement dû interrompre mes activités de joueur au sein de l’équipe première du SCB au moment même où nous avions regagné de haute lutte notre place en Nationale.
À cette période, après un DEUG d’Histoire obtenu à la Faculté de Saint-Étienne, j’ai en effet passé le concours de l’Institut de la Communication à Lyon II ; au terme d’une licence de Com’, j’ai par la suite réussi le concours de Sciences Po Lyon dans la filière Politique et Communication.

Ayant engagé des démarches pour faire une «prépa» concours administratif à Science Po Paris, et déjà soucieux de m’impliquer personnellement au service de la collectivité, j’ai saisi l’opportunité d’intégrer le Conseil général de la Loire dans le cadre de mon service national afin de participer à l’opération «Parrainage des Jeunes» qui visait à mettre en relation de jeunes demandeurs d’emploi et des chefs d’entreprise.
Dans la foulée, fort de cette expérience qui avait affirmé ma volonté de mettre mes compétences et mon énergie au service de mes concitoyens, j’ai travaillé au Conseil général de la Loire et auprès de différents élus stéphanois, avant de rejoindre la Mairie de Saint-Chamond en 1999 au sein du service Communication.

En 2001, j’ai accepté avec beaucoup de détermination la proposition de Gérard Ducarre de travailler à ses côtés en tant que Directeur de Cabinet et de pouvoir ainsi participer au développement de notre ville.

C’est dans la continuité de cet engagement et des actions déjà réalisées, avec la conviction sincère d’œuvrer dans le seul intérêt de la cité et de ses habitants, que j’inscris aujourd’hui mon projet pour la ville de Saint-Chamond.
Je suis aujourd’hui conseiller municipal de Saint-Chamond, conseiller à Saint-Étienne Métropole et j’exerce la fonction de secrétaire général du groupe UMP au conseil régional de Rhône-Alpes."

 

 

___________________________

 

IV - mémoire des maires dans la ville

 

Plusieurs rues de Saint-Chamond portent les noms d'anciens maires de la commune. Mais leur fonction n'est pas toujours indiquée sur les plaques, ce qui engendre souvent un anonymat préjudiciable.

 

plaque rue Fabreguettes (1)
rue Docteur Jean Fabreguettes (1824-1892), Maire de Saint-Chamond (1888-1892)
[petite erreur sur l'année de naissance : en réalité, il s'agit de 1823 en décembre]

 

plaque rue Benoit Oriol (1)
rue Benoît Oriol [1884-1888]

 

plaque rue Vial (1)
rue Jean Antoine Vial [1892-1904]

 

plaque rue Vial (2)
rue Jean Antoine Vial, à l'angle avec la rue de la République

 

plaque bd François Delay (1)
boulevard François Delay [1906-1929]

 

plaque rue Pinay (1)
avenue Antoine Pinay

plaque rue Pinay (2)
avenue Antoine Pinay, maire de Saint-Chamond, Président du Conseil (1891-1994)

 

 

V - les conseils municipaux de Saint-Chamond

 

 

 

conseil municipal St-Cham 1929
liste des membres du conseil municipal élu en 1929, par ordre des voix obtenues
(cliquer sur l'image pour l'agrandir) - source : archives municipales de Saint-Chamond, 1 Ksc 6

 

 

Fonvieille adjoint au maire Saint-Chamond 1892
François Fonvieille, adjoint au maire de Saint-Chamond en 1892

 

 

 

VI - documents

 

Délibérations du conseil municipal de Saint-Chamond, 1788-1790
(arch. mun., 1 Dsc 1)

 

historique 1788
première page du registre des délibérations du conseil municipal de Saint-Chamond, 1788

 

L’assiette des impositions était faite anciennement par six ou sept consuls collecteurs qui étaient élus chaque par la communauté.

En 1750, d’après le consentement de Mgr le Contrôleur général, Mgr l’Intendant permit à la communauté d’élire chaque année deux notables habitants qui, agréés par Mgr l’Intendant, auraient la qualité d’échevins et exerceraient pendant deux années. Ils portaient tous quatre une manche de velours cramoisi bordée d’hermine sur un habit noir. Leurs fonctions se bornaient à la répartition des tailles, à indiquer les corvées, aux soins comme les milices, etc .

Sa Majesté, par édit d’août 1764 créa dans les villes du royaume un corps municipal composé d’un maire, de quatre échevins et de plusieurs conseillers.

La communauté élisait et présentait à sa Majesté, par l’entremise de Mgr l’Intendant, trois notables habitants parmi lesquels sa Majesté nommait le maire, qui était décoré d’une robe de damas violet et qui exerçait pendant trois ans.

Les deux échevins nommés par la communauté, chaque année, portaient une robe noire et une manche de velours cramoisi bordée d’hermine. Ils exerçaient pendant deux ans.

* dans la marge – Maires : M. Burlat, M. JL Régnault, M. Anginieur.

Ils avaient seuls le droit de procéder à la confection des rôles des impositions, des corvées, etc., à l’exclusion des autres membres du corps municipal. Le maire présidait les assemblées de la communauté mais ils n’exerçaient ni juridiction ni police.

Par édit de novembre 1771, sa Majesté ayant supprimé les municipalités créées en 1764, établit à titre d’office, dans chaque ville du royaume, un corps municipal moyennant une finance déterminée aux parties casuelles.

Sa Majesté attribua aux dits officiers plusieurs prérogatives et des gages au denier 20 sur la finance.

[Paraphé pour premier feuillet, Guérin]

Le Parlement enregistra cet édit aux conditions que les communautés ne seraient pas forcées d’acquérir les offices.

Monsieur le marquis de Montdragon, seigneur de Saint-Chamond, ayant acheté toutes les places de la municipalité moyennant quatorze mille livres fut autorisé par arrêt du 22 juillet 1773 à jouir des gages des officiers majeurs municipaux de la dite ville sans être tenu d’y faire pourvoir.

Les gages au denier vingt attribués aux dits offices par le susdit édit furent employés par arrêt du Conseil du 27 février 1776 pour 700 livres et déduction faite des deux vingtièmes et sols pour livre pour 623 livres.

Monsieur de Montdragon présenta à sa Majesté :

- pour maire M. Royer, écuyer, avocat et juge général de la ville et mandement ; - pour lieutenant de mairie, M. Buyet, avocat, châtelain de la juridiction ;

- pour procureur du roi, M. Basset, procureur d’office de la juridiction ;

- pour échevins, M. Dugas, seigneur de Villard ; M. Perrussel aîné, procureur de la juridiction ;

- pour greffier, M. Guillemin, greffier de la juridiction.

Ils furent tous agréés et nommés par le roi aux dits offices par brevet ou commission en date du [vide]

 

Le roi, par son édit d’août 1787, ayant établi des municipalités dans toutes les paroisses des provinces dans lesquelles il formait des assemblées provinciales, à l’exception des villes dans lesquelles il existait des municipalités acquises, la communauté de cette ville, assemblée le [vide] 1787, nomma au consentement du seigneur à toutes les places vacantes dans la municipalité, même à celles auxquelles il n’avait jamais été pourvu.

Sa majesté fit expédier la commission dont la teneur suit.

Pour (…) conjointement avec :

- M. Royer, maire nommé par commission du [vide]

- M. Dugas du Villard, lieutenant du maire par commission du [vide]

- M. Basset, procureur du roi par commisison du [vide]

- M. Deluvigne, échevin par commisison du [vide]

 

De par le roi.

Sa Majesté, voulant pourvoir aux places municipales de la ville de Saint-Chamond qui sont vacantes, a nommé et nomme le Sieur Dugas de la Boissonnerie à la place d’échevin ; les sieurs Jean-François Flachat et Ennemond Montagnier aux places d’assesseurs ; les sieurs Jean-Marie Fournas et Jean-Marie Estienne aux places de trésoriers ; et les sieurs Antoine Bethenod et Léonard Anginieur aux places de contrôleurs.

Mande et enjoint sa Majesté au sieur Intendant et commissaire départi en la généralité de Lyon de les faire reconnaître en leurs dites qualités et aux habitants de la dite ville de leur obéir es-choses concernant leurs dites charges.

Fait à Versailles, le 27 avril 1788

Signé : Louis, le baron de Breteuil

 

* Ce document est la source première de tous ceux qui ont écrit au sujet de la municipalité de Saint-Chamond : Gustave Lefebre, Stéphane Bertholon, Lucien Parizot, Gérard Chaperon...

 

marquis de Mondragon portrait
source : James Condamin, Histoire de Saint-Chamond..., 1890, p. 478

 

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 06:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]