mardi 7 février 2017

cadastre 1880, Saint-Chamond

cadastre 1880 (19)

 

 

cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

 

aux archives municipales de Saint-Chamond

 

archives municipales Saint-Chamond 15 décembre 2016
salle de lecture des archives municipales de Saint-Chamond, 15 décembre 2016

 

archives municipales Saint-Chamond 9 février 2017
salle de lecture des archives municipales de Saint-Chamond, 9 février 2017

 

 

plan cadastral rénové, vers 1880 (numérisé)

 

cadastre 1880 (1)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

cadastre 1880 (2)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

cadastre 1880 (3)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

cadastre 1880 (4)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

cadastre 1880 (5)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

cadastre 1880 (6)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

cadastre 1880 (7)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

cadastre 1880 (8)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

cadastre 1880 (9)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

cadastre 1880 (10)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

cadastre 1880 (11)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

cadastre 1880 (12)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

cadastre 1880 (13)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

cadastre 1880 (14)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

cadastre 1880 (15)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

cadastre 1880 (16)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

cadastre 1880 (17)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

cadastre 1880 (18)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

cadastre 1880 (19)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

cadastre 1880 (20)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

cadastre 1880 (21)
cadastre de Saint-Chamond, vers 1880

 

 

 

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 06:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


lundi 6 février 2017

ce qu'on voyait de la place Saint-Pierre avant

Saint-Ennemond vu de la place Saint-Pierre 

 

 

ce qu'on voyait de la place Saint-Pierre

au début du XXe siècle

 

Une carte postale ancienne, datant du tout début des années 1900, a fixé la place Saint-Pierre et le paysage vu à partir d'elle. La photo a été prise en contre-plongée.

Elle présente un air de familiarité avec notre présent puisque l'essentiel de la disposition et du bâti a été préservé. En tout cas pour les maisons de la place Saint-Pierre. L'emplacementest alors indistinct, il n'y a pas voies aménagées pour la circulation. La place servait au marché aux bestiaux, il fallait qu'elle soit vaste. Seul le théâtre a disparu, en 1931, pour redonner son espace à la place de la Halle.

La vue sur la colline Saint-Ennemond met en évidence l'école de la Grand'Grange, anciennes écuries du château. Les modifications portées au fil des ans ont touché la chapelle et le fronton central. L'édifice religieux a été rabaissé ; le fronton a été démoli et la statue de la Vierge installée à l'angle du bâtiment.

Les vestiges de la Collégiale sont bien visibles. Mais l'école de l'Observatoire, construite en 1897, a été démolie en 1988.

 

Saint-Ennemond vu de la place Saint-Pierre
la place Saint-Pierre (place Nationale, à l'époque), vue prise en plongée, vers 1905

 

Diapositive1
ce qu'on voyait de la place Saint-Pierre au tout début des années 1900 (© M.R.)

 

place Saint-Pierre 8 février 2017 (1)
vue sous le même angle, mais à partir du sol (8 février 2017)

 

Michel Renard

 

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 2 février 2017

la place Louis Comte à Izieux/Saint-Chamond

place Louis Comte (3)

 

 

la place Louis Comte à Izieux/Saint-Chamond

 

 

place Louis Comte (1)
place Louis Comte à Izieux/Saint-Chamond

 

place Louis Comte (2)
place Louis Comte à Izieux/Saint-Chamond

 

place Louis Comte (3)
place Louis Comte à Izieux/Saint-Chamond

 

place Louis Comte (4)
place Louis Comte à Izieux/Saint-Chamond

 

place Louis Comte (5)
place Louis Comte à Izieux/Saint-Chamond

 

Le Creux place couleurs
place Louis Comte à Izieux/Saint-Chamond

 

 

Louis Comte (1857-1926)

Personnalité du protestantisme, militant socialiste et dreyfusard. Fonde à Saint-Étienne, en 1884, la section locale de la Ligue pour le relèvement de la moralité publique, et en 1892 L'Œuvre des Enfants à la Montagne, qui envoie chaque été de jeunes enfants du bassin stéphanois dans sur le plateau Vivarais-Lignon.

 

pasteur Louis Comte 1926

 

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 05:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 1 février 2017

travaux, rue de la Caure à Saint-Chamond

travaux rue de la Caure 1er février 2017 (6)

 

 

travaux, rue de la Caure

à Saint-Chamond

1er février 2017

 

 

Les derniers travaux dans la rue de la Caure remontaient à 1964...! Il était plus que temps de rajeunir cette voie. Les trottoirs auront 1,5 m de largeur (1,35 de pavage et 0,15 m de bordure). Ils afficheront une légère déclinaison vers la rue, de l'ordre de 3%, pour favoriser l'écoulement de l'eau vers le caniveau.

 

travaux rue de la Caure 1er février 2017 (1)
rue de la Caure, 1er février 2017

 

travaux rue de la Caure 1er février 2017 (2)
rue de la Caure, 1er février 2017

 

travaux rue de la Caure 1er février 2017 (3)
rue de la Caure, 1er février 2017

 

travaux rue de la Caure 1er février 2017 (4)
rue de la Caure, 1er février 2017

 

travaux rue de la Caure 1er février 2017 (5)
rue de la Caure, 1er février 2017

 

travaux rue de la Caure 1er février 2017 (6)
rue de la Caure, 1er février 2017

 

travaux rue de la Caure 1er février 2017 (7)
rue de la Caure, 1er février 2017

 

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 28 janvier 2017

restauration dans l'ancien presbytère de l'église Saint-Pierre

toit conique en cuivre (1)

 

 

restauration dans l'ancien presbytère

de l'église Saint-Pierre

 

Des travaux de restauration d'un petit édifice situé dans l'enceinte de l'ancien presbytère de l'église Saint-Pierre ont débuté ce mois de janvier 2017 à Saint-Chamond, quai de la Rive. Il s'agit principalement de le doter d'une toiture semblable à celle qui existait au début du siècle dernier.

À cette époque, comme on peut le voir sur des cartes postales anciennes, ce petit pavillon était recouverte d'un toit conique, probablement en zinc (?).

Aujourd'hui, une charpente neuve a été placée et surmontée d'une toiture en cuivre ; le métal rouge deviendra marron ou vert de gris avec le temps.

Cette opération permet de découvrir un vestige oublié et de voir avec l'oeil du passé le paysage urbain actuel. On mesure également le réhaussement du sol dû à la couverture du Gier, ici deux à trois mètres.

 

restauration dans ancien presbytère
restauration du toit du petit édifice dans l'ancien presbytère

 

plan 1935 presbytère Saint-Pierre
le petit édifice carré, dans le presbytère, apparaît sur le plan de Saint-Chamond 1935

 

 

___________________

 

à quoi servait ce pavillon ?

 

À quoi servait cet édifice ? Vu sa taille et sa toiture, il ne pouvait s’agir ni d’un four ni d’un puits (les eaux du Gier n’étant guère potables) ni d’un poulailler ni d'une remise.

Un document de 1909 trouvé aux archives municipales fournit quelques indices. C’est un bail de gré à gré entre les Hospices, qui s’étaient vu attribuer le presbytère après la loi de 1905, et le curé qui va louer ce batiment. Le bail évoque les travaux à effectuer par le preneur et cite notamment : la réparation de la toiture des WC, la démolition de la toiture du lavoir et la réparation de la toiture du pavillon ainsi que la fourniture d’un volet pour ledit pavillon (arch. mun., 1 Psc 1).

En dehors de l’édifice principal, trois constructions sont donc pourvues d’un toit dans le jardin. On peut les repérer sur le plan cadastral de 1880 : le lavoir et les WC le long du mur est du jardin, le pavillon le long du Gier au nord.

 

presbytère cadastre 1880 légendé
extrait du plan cadastral de 1880, avec légende additionnelle

 

À quel usage était-il destiné ? Pour répondre à cette question, il faut savoir que l’ensemble batiment et jardin préexistait à son acquisition par la fabrique de l’église paroissiale Saint-Pierre. Il appartenait à Melle Marie Fournas qui en fit don à l’église le 10 janvier 1830 par un acte passé devant Me Finaz, notaire.

Le pavillon n’a donc pas été conçu pour un usage religieux particulier. Comment les religieux l’ont-ils utilisé ? Aucune indication ne permet de le dire, pour l’instant. Peut-être y faisait-on retraite pour la lecture quotidienne du bréviaire ?

 

___________________

 

vues anciennes, début XXe siècle

 

110137937_o
l'édifice est visible sur cette carte postale ancienne datant du début des années 1900 et postée en 1909

 

110137952_o
le long du Gier, l'église Saint-Pierre et le presbytère

 

110137954_o
sur la rive droite du Gier (à gauche sur la photo), l'église Saint-Pierre,
le presbytère et des maisons d'habitation

 

___________________

 

ce qu'on voyait en 2013

 

quai de la Rive Google maps mai 2013
quai de la Rive, avant la restauration le vestige était invisible (Google maps, mai 2013)

 

___________________

 

samedi 28 janvier 2017

 

toit conique en cuivre (1)
samedi 28 janvier 2017

 

toit conique en cuivre (2)
aujourd'hui, l'édifice est attenant à l'entrée donnant accès au jardin, samedi 28 janvier 2017

 

toit conique en cuivre (3)
samedi 28 janvier 2017

 

toit conique en cuivre (4)
samedi 28 janvier 2017

 

toit conique en cuivre (5)
intérieur de l'édifice et vue sur la charpente, samedi 28 janvier 2017

 

toit conique en cuivre (6)
intérieur de l'édifice et vue sur la charpente, samedi 28 janvier 2017

 

toit conique en cuivre (7)
samedi 28 janvier 2017

 

___________________

 

jeudi 2 février 2017

 

restauration presbytère 2 fév 2017 (1)
jeudi 2 février 2017

 

restauration presbytère 2 fév 2017 (2)
jeudi 2 février 2017

 

restauration presbytère 2 fév 2017 (3)
jeudi 2 février 2017

 

restauration presbytère 2 fév 2017 (4)
jeudi 2 février 2017

 

restauration presbytère 2 fév 2017 (5)
jeudi 2 février 2017

 

Michel Renard
professeur d'histoire

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Hôtel-Dieu de Saint-Chamond, 28 janvier 2017

 

Hôtel-Dieu 28 janvier 2017 (5) - 1

 

 

Hôtel-Dieu de Saint-Chamond,

28 janvier 2017

 

Hôtel-Dieu 28 janvier 2017 (1)
Hôtel-Dieu de Saint-Chamond, 28 janvier 2017

 

Hôtel-Dieu 28 janvier 2017 (2)
Hôtel-Dieu de Saint-Chamond, 28 janvier 2017

 

Hôtel-Dieu 28 janvier 2017 (3)
Hôtel-Dieu de Saint-Chamond, 28 janvier 2017

 

Hôtel-Dieu 28 janvier 2017 (4)
Hôtel-Dieu de Saint-Chamond, 28 janvier 2017

 

Hôtel-Dieu 28 janvier 2017 (5) - 1
Hôtel-Dieu de Saint-Chamond, 28 janvier 2017

 

Hôtel-Dieu 28 janvier 2017 (6)
Hôtel-Dieu de Saint-Chamond, 28 janvier 2017

 

Hôtel-Dieu 28 janvier 2017 (7)
Hôtel-Dieu de Saint-Chamond, 28 janvier 2017

 

Hôtel-Dieu 28 janvier 2017 (8)
Hôtel-Dieu de Saint-Chamond, 28 janvier 2017

 

Hôtel-Dieu 28 janvier 2017 (9)
Hôtel-Dieu de Saint-Chamond, 28 janvier 2017

 

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 27 janvier 2017

les ponts de Saint-Chamond

pont de la Rive (1) 

 

 

les anciens ponts à Saint-Chamond

 

En la ville de Saint-Chamond, les ponts ont désormais disparu. Ils enjambaient le Gier et le Janon. Mais ces cours d'eau ont été recouverts au fil des années.

La commune conserve, cependant, des ponts importants sur les barrages.

Retour sur les ponts empruntés par les Saint-Chamonais d'antan ainsi que sur le curieux "pont des Planches".

 

 

le pont des Planches

 

pont des Planches (1)
le pont des Planches au fond et les "chanées" au premier plan

 

pont des Planches (2)
le pont des Planches au fond et les "chanées" au premier plan

 

pont des Planches (3)
le pont des Planches au fond et les "chanées" au premier plan

 

pont des Planches (4)
le pont des Planches au fond et les "chanées" au premier plan

 

pont des Planches (6)
le pont des Planches au fond et les "chanées" au premier plan

 

pont des Planches (5)
le pont des Planches et les "chanées"

 

En aval du pont des Planches, se trouvaient ces curieux conduits de bois, appelés "chanées" (gouttières), soutenus par des pilotis Ils servaient à acheminer puis à évacuer l'eau utilisée par les différentes fabriques installées le long du Gier.

 

 

le pont de la Rive

 

pont de la Rive (1)
le pont de la Rive à Saint-Chamond

 

pont de la Rive (2)
le pont de la Rive à Saint-Chamond

 

pont de la Rive cpa légendée
le pont de la Rive à Saint-Chamond au début du XXe siècle, croquis de situation

 

 

le pont Saint-Pierre (1)

 

pont Saint-Pierre (1)
le pont Saint-Pierre à Saint-Chamond

 

pont Saint-Pierre (2)
le pont Saint-Pierre à Saint-Chamond, début du XXe siècle

 

pont Saint-Pierre cpa légendée
le pont Saint-Pierre et son environnement, croquis de situation

 

plan 1935 pont Saint-Pierre légendé
le pont Saint-Pierre, visualisé, sur un plan de 1935 avec légende additionnelle

 

 

le pont Saint-Pierre (2) 

 

pont Saint-Pierre (3)
le Gier vu du pont Saint-Pierre, à Saint-Chamond

 

pont Saint-Pierre (4)
le Gier vu du pont Saint-Pierre, à Saint-Chamond

 

pont Saint-Pierre (5)
le Gier vu du pont Saint-Pierre

 

pont Saint-Pierre (6)
le Gier vu du pont Saint-Pierre, à Saint-Chamond, début du XXe siècle

 

pont Saint-Pierre (7)
le Gier vu du pont Saint-Pierre, à Saint-Chamond, début du XXe siècle

 

 

le pont Saint-Pierre (3)

 

église St-Pierre vue du Gier (1)
le pont Saint-Pierre, au fond, vu de l'aval

 

église St-Pierre vue du Gier (2)
le pont Saint-Pierre, au fond, vu de l'aval

 

église St-Pierre vue du Gier (3)
le pont Saint-Pierre, au fond, vu de l'aval

 

église St-Pierre vue du Gier (4)
le pont Saint-Pierre, au fond, vu de l'aval

 

église St-Pierre vue du Gier (5)
le pont Saint-Pierre, au fond, vu de l'aval

 

église St-Pierre vue du Gier (6)
le pont Saint-Pierre, au fond, vu de l'aval

 

 

le pont du Barrage

 

pont du Barrage (1)
pont du Barrage

 

pont du Barrage (2)
pont du Barrage

 

 

 

pont près de Saint-Chamond

 

pont près St-Chamond (1)
pont près de Saint-Chamond

 

 

les ponts de Saint-Chamond, selon l'historien Stéphane Bertholon

 

Dans Histoires de Saint-Chamond (1927), Stéphane Bertholon, recensait les ponts et quais de la ville.

 

pont Bertholon (1)

pont Bertholon (2)

pont Bertholon (3)
Stéphane Bertholon, Histoires de Saint-Chamond, p. 118-120

 

* à suivre...

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 06:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 25 janvier 2017

histoire de la vie religieuse à Saint-Chamond

abside église Saint-Pierre à Saint-Chamond

 

 

histoire de la vie religieuse

à Saint-Chamond

 

 

 

Carmel de la Rive vue du ciel
ancien Carmel de la Rive, à Saint-Chamond

 

église Notre-Dame fête Jeanne d'Arc
église Notre-Dame, fête Jeanne d'Arc

 

les Capucins carte légendée
les Capucins ; en légende sur-écrite : "entrée pensionnat St-Charles" ; "la croix de Beaujeu"

 

Notre-Dame de l'Hermitage préau du scolasticat
Notre-Dame-de-l'Hermitage (Izieux), préau du scolasticat

 

 

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 06:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 24 janvier 2017

le monastère du Carmel de Saint-Chamond

monastère du Carmel (1) 

 

 

le monastère du Carmel (1868-2003)

à Saint-Chamond

 

 

Fondé en 1868. Fermé en 2003, avec un dernier office dominical.

Situé rue de la Fenderie, petite voie parallèle à la rue de la Rive.

 

ancien Carmel vue aérienne 2017
vue aérienne de l'ancien Carmel (source)

 

Carmel de la Rive (1)
jardins du Carmel de la Rive, Saint-Chamond

 

Chapelle du Carmel de la Rive (1)
chapelle du Carmel de la Rive, Saint-Chamond

 

monastère du Carmel (1)

 

- abbé Ferrand, aumônier du Carmel en 1914.

 

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]