samedi 2 mars 2013

corbeaux, on ne vous regrettera pas...

Diapositive1

 

 

les nids de corbeau défaits

dans la cité de la rue du Garat

 

Bonne nouvelle ! La municipalité a décidé de mettre un terme à une nuisance insupportable. Une entreprise d'élagage des arbres est venue à la fin février (date légale limite) faire tomber la dizaine de vieux nids de corbeaux qui abritaient le printemps venu des centaines de volatiles, cause d'un effroyable vacarme.

La nidification de printemps ne pourra donc avoir lieu dans ces nids aujourd'hui disparus. Les élagueurs ont scié les branches de façon à éviter leur reconstitution, en faisant tomber les ramifications à trois branches nécessaires à l'aménagement d'un nid.

Les habitants de la cité du Garat retrouveront un peu de calme.

M.R.

arbres cité Garat
aujourd'hui, 3 mars 2013 : plus de nids

 

74177835
en mars 2012 (voir ici)

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 17:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


mercredi 13 février 2013

la cure de l'église Saint-Pierre et sa chapelle des Pénitents

cure St-Pierre 13 février 2013 (1)
l'entour de la porte de la cure de l'église Saint-Pierre est d'origine

 

église Saint-Pierre de Saint-Chamond :

cure et chapelle des Pénitents

Michel RENARD

 

"Claude", un lecteur de ce blog a "posté" un commentaire en date du 9 février 2013 à propos des photos de travaux en cours entre le quai de la Rive et la rue du Garat :

http://saintchamond.canalblog.com/archives/2013/01/21/26212643.html

Il fait référence à une chapelle des Pénitents située rue du Garat, donc en prolongement de l'église Saint-Pierre et renvoie à des sources d'archives communales disponibles à Saint-Chamond. Rien à voir avec la chapelle des Péninents située face à l'église Notre-Dame sur l'actuelle place de la Libérté et détruite également.
Voici trois documents transmis par Samuel Bouteille, archiviste de la ville :

6Ssc166_Rue_du_Garat_1965
l'ancien édifice à la croisée de la rue du Garat et de la rue de la Charité ;
il avait un peu plus d'allure que les nouveaux bâtiments d'habitations qui l'ont remplacé
(sources : Archives municipales)


6Ssc167_Chapelle_Pén%0d%0a itents_de_Saint-Pierr%0d%0a e
ancienne chapelle des Pénitents, rue du Garat
légende du document d'archives :
Rue du Garat : entrée de la chapelle des Pénitents de Saint-Pierre,
devenue chapelle des Congrégations vers 1891.
La confrérie des Pénitents de Saint-Pierre ou des Gonfalons de la Vierge Marie
a été établie en 1600 par le Pape Clément VIII.
Elle disparut vers 1870.
Gonfalon, ou Gonfanon : bannière de guerre à trois ou quatre pendantes.
Le gonfalon devint l'étendard des seigneurs ecclésiastiques.
Le gonfalonnier, ou gonfanonier, était porteur de gonfalon à l'orgine
puis ensuite défenseur d'un évêque, d'une abbaye, de l'église par extension.

(sources : Archives municipales)

6Ssc168_Plan_rue_du_Garat
le plan du quartier avant la rénovation de 1960.
Attention, les termes "chapelle des Pénitents" sont inscrits en haut à droite du plan,
mais ils désignent bien le rectangle vert sur la rue du Garat. On voit aussi la mention "usine Pinay".
(sources : Archives municipales)

 __________________________

 

De mon côté, j'ai tenté de recueillir des renseignements sur place. Ce jour, en fin d'après-midi, j'entre dans l'église Saint-Pierre et le hasard me fait rencontrer M. et Mme Ravat, habitants de longue date de Saint-Chamond. Ils m'expliquent que les édifices attenant au chevet de l'église Sainte-Pierre constituaient les locaux de la cure de l'église. Dans la rue Garat, ils me confirment que les entours extérieurs des portes sont conformes à ceux de l'époque, par-delà les aménagements postérieurs.

 

cure St-Pierre 13 février 2013 (1)
porte d'entrée principale de l'ancienne cure de l'église Saint-Pierre,
quand l'église était desservie par un prêtre et deux vicaires

 

cure St-Pierre 13 février 2013 (2)
entour de porte, rue du Garat

 

cure St-Pierre 13 février 2013 (3)
entour de porte et battants recouverts de clous, rue du Garat

 

 J'ai poussé la grande porte de l'ancienne cure. Et voici ce que j'ai vu :

 

cure St-Pierre 13 février 2013 (5)
dans la cour, à gauche, la porte d'accès à l'église

 

 

cure St-Pierre 13 février 2013 (6)
un édifice qui dépendait de la cure... et qui semble toujours occupé par l'église

 

cure St-Pierre 13 février 2013 (7)
le chevet de l'église Saint-Pierre

 

cure St-Pierre 13 février 2013 (8)
vu de l'intérieur, le portail qui donnait accès à la cure

 

cure St-Pierre 13 février 2013 (9)
le plafond charpenté au-dessus du portail

 

cure St-Pierre 13 février 2013 (10)
bâtiment de la cure...

 

cure St-Pierre 13 février 2013 (4)
chantier de la rue du Garat, à l'endroit de l'ancienne usine de tannerie de Pinay...
mais peut-être aussi de l'ancienne chapelle des Pénitents de l'église Saint-Pierre (?)

 

Le chantier en cours entre le quai de la Rive (devant le magasin Lidl) et la rue du Garat (devant l'école du même nom) couvre une superficie relevant de l'ancienne entreprise de tannerie [et non "teinturerie" comme je je l'avais écrit par erreur] de Pinay et de son beau-père, qui, à l'époque atteignait la rue de la Charité (aujourd'hui lieu de bâtiments d'habitations)... mais peut-être également un espace sur lequel s'élevait la chapelle des Pénitents de l'église Saint-Pierre... À vérifier.
Il y avait donc deux chapelles des Pénitents à Saint-Chamond : celle (disparue) de l'actuelle place de la Liberté, face à l'église Notre-Dame qui lui est postérieure, et celle de l'église Saint-Pierre.

Michel Renard
professeur d'histoire au lycée de Saint-Chamond
13 février 2013

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 18:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 21 janvier 2013

travaux de terrassement à Saint-Chamond

chantier Barra 21 janv 3

 

la pelleteuse pour le nouveau foyer Barra

 

chantier Barra 21 janv 1

 

chantier Barra 21 janv 1

 

chantier Barra 21 janv 2

 

chantier Barra 21 janv 3

 

chantier Barra 21 janv 4

 

 

chantier Barra 21 janv 6

 

chantier Barra 21 janv 7

 

chantier Barra 21 janv 8
lest de la grue-tour du chantier

 

Quand les tâches de terrassement seront terminés, les travaux de construction pourront débuter. Ils seront conduits par l'entreprise Lanternoz qui a déjà installé la grue.

 

- voir aussi : premiers travaux (14 janvier 2013)

- voir aussi : montage de la grue pour le chantier du Foyer Barra (18 janvier 2013)

 

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 15:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 18 janvier 2013

une grue dans le ciel de Saint-Chamond

grue 18 janvier 2013 (1)

 

montage de la grue

pour le chantier du Foyer Barra

 

grue 18 janvier 2013 (1)
le camion-grue télescopique (mât à vérin) a déjà procédé au montage du fût et de la flèche de la grue à tour ;
il installe les blocs de béton du contrepoids à l'extrémité de la contre-flèche

 

grue 18 janvier 2013 (2)
descente d'un élément du contrepoids qui va s'insérer à côté des autres

 

grue 18 janvier 2013 (3)
le contrepoids est presqu'installé ; la grue fait 35 m de haut et 50 m de longueur pour la flèche
(sans la contre-flèche qui se situe derrière la cabine de pilotage)

 

Diapositive1
description légendée de la grue

grue 18 janvier 2013 (4)
voilà un ouvrier qui n'a pas le vertige...

 

grue 18 janvier 2013 (5)
il guide un collègue au sol pour différents réglages

 

grue 18 janvier 2013 (6)
le lest au sol de la grue est fixé (le total de la grue représente 50 tonnes...!)

 

grue 18 janvier 2013 (7)
une auteur impressionnante

 

grue 18 janvier 2013 (8)
fût, flèche et cabine dominent l'endroit pour quelques mois

 

grue 18 janvier 2013 (9)
vue du quai de la Rive

 

Les déplacements de la grue, lorsqu'elle est en charge, sont limités par l'environnement (école du Gara, habitations...). Elle n'a alors pas le droit de passer au-dessus de ces édifices. Mais quand elle est au repos, elle est placée en position de "girouette" et la flèche peut donc bouger par la prise au vent qu'elle offre ; dans le cas contraire (immobilité) elle pourrait risquer de tomber. (explications fournies par le chef du chantier que je remercie)

 

- voir aussi : premiers travaux (14 janvier 2013)

- voir aussi : travaux de terrassement, pelleteuse (21 janvier 2013)

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 15 janvier 2013

neige abondante sur Saint-Chamond le 15 janvier 2013

neige (5) 15 janv 2013



neige tombée en fin de nuit

 

neige (2) 15 janv 2013l'église Saint-Pierre sous la neige

neige (3) 15 janv 2013le Jardin des Plantes, entrée rue Dugas-Montbel

 

neige (4) 15 janv 2013le Jardin des Plantes, par l'entrée rue Dugas-Montbel

 

neige (5) 15 janv 2013le Jardin des Plantes

 

neige (6) 15 janv 2013
le Jardin des Plantes

 

neige (7) 15 janv 2013
la statue Sadi-Carnot au Jardin des Plantes

 

neige (8) 15 janv 2013
le Jardin des Plantes

 

neige (9) 15 janv 2013
le Jardin des Plantes

 

neige (10) 15 janv 2013
le Jardin des Plantes, dix à douze centimètres d'épaisseur

 

neige (11) 15 janv 2013
le Jardin des Plantes

 

neige (12) 15 janv 2013
la cour-cloître de la mairie

 

DSCN0190
voitures, place Saint-Pierre

 

neige (1) 15 janv 2013
sur l'école du Garat et les bâtiments alentour

photos du 14 janvier 2013
© Michel Renard

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


lundi 14 janvier 2013

début des travaux du nouveau Foyer Barra

travaux Barra 1
vue du quai de la Rive

 

travaux en cours pour un nouveau

Foyer Barra à Saint-Chamond

 

- le terrain vague avant les travaux (photos "street view") se trouve entre la rue du Garat (palissade métallique) et le quai de la Rive (mur végétal de bambous).

 

terrain vague 1
côté rue du Garat

 

terrain vague 2
côté rue du Garat

 

terrain vague 3
côté quai de la Rive, les hautes pousses de bambous

 

- travaux en cours du nouveau Foyer Barrat, début janvier 2013

 

travaux Barra 1
la barrière de bambous a disparu, une grosse pelleteuse est à l'oeuvre pour nettoyer le terrain

 

travaux Barra 2
la pelleteuse en train d'excaver de gros blocs de pierre ou de béton

 

travaux Barra 3
il faut creuser profondément pour retrouver un terrain meuble

photos du 14 janvier 2013
© Michel Renard

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 12 janvier 2013

cinéma à Saint-Cham

bobine-film

 

Ciné Lumière à Saint-Chamond

 

programmation : http://www.cinelumiere.org/

 

StChamondPolJeunCo

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 31 décembre 2012

dernier jour de l'année 2012

dernier coucher de soleil 31 déc 2012

 

dernier coucher de soleil sur Saint-Chamond

lundi 31 décembre 2012

 

dernier coucher de soleil 31 déc 2012
vers 16 h 30, de la place Saint-Pierre

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 29 décembre 2012

rue Dugas-Montbel

rue Dugas-Montbel 2

 

 rue Dugas-Montbel, décembre 2012

 

rue Dugas-Montbel 1
à la hauteur de l'hôpital, un bâtiment qui a de l'allure

 

rue Dugas-Montbel 2
dans le sens de la descente, une rue calme et bordée de murs de pierre

 

rue Dugas-Montbel 3
le dessin de voûtes dans l'immense mur de retenue, avec les orifices d'échappée de l'eau

 

Jean Baptiste Dugas-Montbel est né à Saint-Chamond en 1776 dans la rue qui, depuis 1838, porte son nom. dugas_montbel_busteIl est mort en 1834. Dugas-Montbel est issu d'une vieille famille rubanière anoblie à la fin du XVIIIe siècle. Orphelin de mère, il est placé chez les Oratoriens de Lyon. Il y fait des études médiocres. Il revient au commerce familial. Après son service durant la Révolution, il s'intéresse à la littérature. En 1799, le décès de son père l'associe à son frère à la direction de la Maison Dugas. Il hérite du domaine de Montbel (Saint-Genest-Malifaux). Les impératifs commerciaux l'entraînent  à Paris. Ses relations avec le milieu des lettres ne cessent de croître. Il quitta les affaires à 30 ans, pour se livrer aux lettres et à l'étude de l'antiquité. On lui doit : une traduction complète d'Homère en prose française : l'Iliade parut en 1815, l'Odyssée et les autres œuvres en 1818. Cette traduction très estimée au XIXe siècle, a été publiée de nouveau, accompagnée du texte grec, d'un précieux commentaire et de l'Histoire des poésies homériques, de 1828 à 1833, en 9 vol. in-8. Elle ouvrit à Dugas-Montbel en 1830 les portes de l'Académie des inscriptions.

Il fut élu en 1830  député du Rhône, reçut la Légion d'Honneur en 1833 avant de s'éteindre l'année suivante, en 1834, à Paris, il est enterré au cimetière du Père Lachaise. Il avait  légué par testament en 1832 à sa ville natale, Saint Chamond, son érudite  bibliothèque comprenant 5000 volumes, ainsi que 8 000 francs pour l'entretien des livres.

M. Dugas Montbel vouait une affection profonde à son pays natal et, plusieurs fois, il avait manifesté le désir de lui léguer la collection de livres qui avait été l'œuvre de sa vie. Mais, en l'absence de structures d'accueil et de fonctionnement, la mort dans l'âme, il paraissait se résigner à la donner à la ville de Lyon. F. Coignet (un de ses amis intime qui devint suite à son intervention secrétaire de la mairie de Saint Chamond) prit les choses en mains, il découvrit dans les bâtiments de la mairie de saint Chamond, une vieille collection de livres classiques pouvant servir d'embryon à une bibliothèque. Le sous préfet, le conseil municipal (M. Ardaillon étant maire) donnèrent leur accord : la bibliothèque était fondée et F. Coignet ajouta à son titre de secrétaire celui de bibliothécaire. M. Dugas Montbel, informé par son ami, vint visiter le local prévu pour abriter son legs. Il fut satisfait et, en 1832, il rédigea son testament : les 5 000 volumes de sa remarquable collection plus 8 000 F pour l'entretien des livres furent donnés à la ville de Saint-Chamond. Tout ceci, grâce aux démarches et au zèle infatigable de F. Coignet. Il légua aussi 10 00 francs pour créer le premier fonds d'une Caisse d'Épargne. (source)

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

"Jardin des Plantes" à Saint-Chamond

Jardin des Plantes 1
vue du parc à partir de l'entrée par l'av. Antoine Pinay

 

le "Jardin des Plantes" au 29 décembre 2012

 

Jardin des Plantes 2
en regardant vers l'hôpital au fond

 

Jardin des Plantes 3
en descendant vers la cour-cloître de la mairie

 

Jardin des Plantes 4
équilibre entre les espaces gazonnés et les grands arbres

 

Jardin des Plantes 5
en regardant vers l'entrée de la rue Sadi-Carnot

 

Jardin des Plantes 6
une partie de l'espace jeux pour les enfants

 

façade ancienne école Claude Lebois
la façade de l'ancienne école professionnelle "Claude Lebois"

 

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 16:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]