mercredi 26 février 2014

les morts saint-chamonais de la guerre d'Algérie

soldats français en Algérie

 

jeunes soldats de Saint-Chamond,

 morts en Algérie (1954-1962)

 

Cinq noms de Saint-Chamonais sont gravés sur le monument aux morts du cimetière, sous l'intitulé "A.F.N." (Afrique française du Nord).

plaque AFN sur Mam St-Cham en 2012
photo prise le 14 juin 2012

 

- Jean-Loup Castelnovo

- René Dubien

- Joseph Neel

- Noël Rozier

- François Furgerol

__________________________

 

Jean-Loup Castelnovo

Né le 9 juillet 1937. Son père était Henri Castelnovo, né le 31 juillet 1910, et sa mère Renée Thévenon. Ses parents s'étaient mariés le 15 septembre 1936. Jean-Loup avait une soeur, France, née le 12 février 1939 ; et deux frères : Xavier, né le 6 mars 1940 ; et Paul, né le 23 décembre 1943.
Jean-Loup Castelnovo avait fait Saint-Cyr et était sous-lieutenant au 7e Bataillon de Chasseurs alpins (B.C.A.). Il est mort le 20 avril 1961.

Castelnovo saint-cyrien

 

Castelnovo fiche Saint-Cyr

 

__________________________

 

René Dubien

Mort le 18 février 1962.

Lu dans un commentaire sur le forum du Figaro le 16 octobre 2012 : "René Dubien né à Saint Chamond, fut tué au cours d'un accrochage en Algérie. Il était au MT2, 5eme compagnie du 3e régiment Etranger d'Infanterie (3eme REI ).
Au cours du combat le 18 février 1962 dans la région de TENES, 6 rebelles FLN furent tués et 2 légionnaires dont René.
Le maire socialiste de Saint-Chamond a préféré inaugurer une rue d'un jour où des manifestants FLN qui aidaient donc les rebelles) défilaient dans Paris [17 octobre 1961] au lieu de mettre le nom de René Dubien MORT POUR LA FRANCE." (source)

 

__________________________

 

Joseph Jean Marc Neel

Né le 16 mars 1935. Caporal-chef à la 3e Compagnie du 117e Régiment d'infanterie, Médaille militaire, Croix de la valeur militaire avec palmes. Mort à Rovigo le 27 novembre 1957.

 

funérailles Joseph Neel
invitation du Maire à assister aux funérailles de Joseph Neel
le mercredi 5 février 1958 à 9 h 15 (arch. mun. de Saint-Chamond)

 

funérailles Neel église St-Pierre
le cercueil de Joseph Neel déposé à l'église Saint-Pierre (arch. mun.)

 

Neel camion mortuaire 3 fév 1958
à la demande de Michel Neel, son père (19, rue de la République),
le cercueil contenant la dépouille mortelle de Joseph est restitué à la commune
de Saint-Chamond (arch. mun.)

 

plaque cimetière Néel tué en Algérie
cimetière de Saint-Chamond, photo prise le 2 mars 2014

 

plaque cimetière Néel portrait
Joseph Néel, 1935-1957

 

__________________________

 

Noël Stephan Rozier

Né le 14 décembre 1943. Mort le 20 janvier 1964 (?).

 

________

Noël Stephan ROZIER était un appelé de la classe 63 1/C affecté au 152ème régiment d’Infanterie stationné à Zéralda.
À la mi-janvier 1964, il est parti avec sa compagnie assurer la relève du 4ème bataillon de Chasseurs à pied en un point jugé encore stratégique par le commandement.
Le hasard ou presque a fait que j’ai eu l’occasion de discuter un bon moment avec lui avant son départ.
Le 21 janvier nous apprenions que notre camarade avait été lâchement tué en montant la garde.
Ce n’était pas un accident.
Si Rozier est bien l’un des cinq Saint-Chamonais morts lors du conflit algérien, il est surtout l’un des cinq cent soldats français morts pour la France en Algérie après le 19 mars 1962.

Claude Jouve (Chassieu)

 

__________________________

 

François Furgerol

François Furgerol tué en Algérie en 1958 (2 mars 2014)
cimetière de Saint-Chamond, photo prise le 2 mars 2014


François Furgerol, né le 20 août 1935 à L'Horme.
Sergent parachutiste au 18e R.C.P. (25e D.P.), il est mort le 23 février 1958, à 25 km au sud de Batna dans le massif du Ras Guedelane ; tué avec 20 autres paras au cours de l'assaut mené contre une bande de rebelles commandée par l'adjudant Imerzoukene, déserteur de la Gendarmerie passé aux Chaouïas.
Inhumé au cimetière de Saint-Chamond (Loire). Médaille Militaire, Croix de la Valeur Militaire avec palme.

Furgerol portrait
François Furgerol, mort le 23 février 1958

 

Furgerol fiche de restitution
fiche de restitution

 

Furgerol restitution
la dépouille de François Furgerol avait été enterrée à Philipeville, en
Agérie, puis exhumée de ce cimetière le 18 mars 1958, transportée par bateau,
le 20 mars, au dépôt mortuaire du centre de dispersion de Marseille et,
enfin, convoyée jusqu'à Saint-Chamond le 14 avril 1958

 

Furgerol PV inhumation
procès-verbal d'inhumation : François Furgerol a été enterré à Saint-Chamond le 15 avril 1958,
après avoir été restitué à la commune de L'Horme le jour précédant

 

- source principale : archives municipales de Saint-Chamond, 8 Hsc 1.

Michel Renard
professeur d'histoire
au lycée de Saint-Chamond

- retour à l'accueil

Posté par michelrenard à 21:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]