Marius_Fara
Marius Fara (1881-1914), à l'âge de 20 ou 21 ans 

 

 

Mémorial des 405 soldats de Saint-Chamond

morts pour la France (lettres E à H)

 

 

 

E

 

ÉCHALIER Jean

 

ÉCHALIER Jean fiche MPLF

 

ÉCHALIER Jean, 238e d'Infanterie

Né le 20 novembre 1886 à Cunlhat (Puy-de-Dôme).

Mort le 24 septembre 1914 à Rambouillet (Yvelines ; ancienne Seine-et-Oise), hôpital mixte.

 

 

______________________________

 

ENTRESANGLE Jean Louis

 

Entresangle Jean fiche MPLF

 

ENTRESANGLE Jean Louis, caporal, 74e d'Infanterie

Né le 2 novembre 1873 à Saint-Appolinard (Loire).

Mort le 23 avril 1918 à Saint-Symphorien (Indre-et-Loire), hôpital auxiliaire n° 2 (et non à Tours comme mentionné par erreur sur la fiche ci-dessus et sur la carte postale ci-dessous).

 

Tours hôpital auxiliaire n° 2
l'hôpital auxiliaire n° 2 installé dans le château de la Petite Bretèche est situé sur le territoire
de la commune de Saint-Symphorien, à côté de Tours (rattachée à Tours en 1964)

 

En 1901, Jean Entresangle habitait au n° 18 de la rue Croix-Gauthier avec son épouse. L'état de recensement mentionne Jeanne Martin comme nom de cette dernière. Il s'agit d'une erreur (non rare dans les recensements) puisqu'il était marié à Suzanne Sabot en date du 20 janvier 1900 dans la commune des Haies (Rhône).

Jean Entresangle est indiqué comme exerçant la profession de valet de chambre (acte de mariage, 1900) puis de jardinier chez Vial à Saint-Chamond (recensement 1901).

 

Entresangle acte naissance 1873
acte de naissance de Jean Louis Entresangle, 2 novembre 1873 ; ses parents étaient cultivateurs

 

Entresangle acte mariage 1900
acte de mariage de Jean Entresangle et Suzanne Sabot, le 20 janvier 1900

 

Entresangle recensement 1901
recensement de Saint-Chamond, 1901 : erreur sur le nom de l'épouse de Jean Entresangle

 

tombe Entresangle
tombe de Jean Louis Entresangle, cimetière de Saint-Chamond (10 mars 2014)

 

tombe Julien Entresangle
tombe de Jean Louis Entresangle, cimetière de Saint-Chamond (18 avril 2018)

 

 

______________________________

 

ESPARCIEUX Pierre

 

ESPARCIEUX Pierre fiche MPLF

 

ESPARCIEUX Pierre ANtoine Marie, 5e Génie

Né le 22 janvier 1895 à Saint-Symphorien (Rhône).

Mort le 7 octobre 1918 à Saint-Rémy (Haute-Saône), ambulance 3/58.

Pierre Esparcieux était ajusteur. Il était marié à Marie Boyer (née le 20 décembre 1898) depuis le 23 janvier 1918, à Izieux. Sans enfant. Veuve, Marie Boyer s'est remariée le 8 novembre 1922 avec Benoît Sagnol, à Izieux.

 

Esparcieux fiche matricule
fiche matricule de Pierre Esparcieux (1895-1918)

 

tombe Pierre Espacieux
tombe familiale dans laquelle repose Pierre Esparcieux

 

inscription Pierre Espacieux
Pierre Esparcieux inscrit sur la tombe, sans la formule "mort pour la France"

 

 

______________________________

 

EXBRAYAT Claude

 

EXBRAYAT Claude fiche MPLF

 

EXBRAYAT Claude, 33e d'Artillerie

Né le 13 mars 1893 à Saint-Paul-en-Jarez (Loire).

Mort le 6 octobre 1918 à Vadelaincourt (Meuse), hôpital d'évacuation n° 6.

 

Vadelaincourt HOE n° 6
l'hôpital d'évacuation de Vadelaincourt (Meuse) où est mort Claude Exbrayat le 6 octobre 1918

 

Vadelaincourt HOE n° 6 groupe 1917
personnel de l'hôpital d'évacuation n° 6, année 1917


* H.O.E. : à l'origine, les initiales signifiaient "hôpital origine d’étapes", mais la formule n'était plus utilisée depuis longtemps ; on disait "hôpital d'évacuation". [sur ce vocabulaire, voir ici]

 

Exbrayat Claude fiche matricule (1)

Exbrayat Claude fiche matricule (2)
fiche matricule de Claude Exbrayat (1893-1918)

 

Claude Exbrayat, tombe
tombe de Claude Exbrayat dans le carré militaire du cimetière
de Saint-Chamond, autour du monument aux morts

 

 

______________________________

 

 

 

 

F

 

FAGNOT Marius

 

Fagnot Marius fiche MPLF

 

FAGNOT Marius, 161e d'Infanterie

Né le 23 août 1897 à Lorette (Loire).

Mort le 9 novembre 1916 à Sailly-Saillisel (Somme).

 

Fagnot Marius fiche matricule
fiche matricule de Marius Fagnot (1897-1916)

 

Sailly-Saillisel photo aérienne 22 sept 1916
photographie aérienne du secteur de Sailly-Saillisel (Somme), le 22 septembre 1916

 

Sailly-Saillisel ruines 1914-1917
Sailly-Saillisel (Somme) en 1917 : Marius Fagnot est mort lors des combats pour sa reconquête, le 9 novembre 1916

 

Fagnot Marius acte de naissance 1897 - 1
acte de naissance de Marius Fagnot, le 23 août 1897, à Lorette (Loire)

 

Au moment de son recensement, Marius Fagnot habitait au n° 7 de la rue Jules-Duclos ; mais il n'y était pas encore lors du recensement de 1911.

 

______________________________

 

FARAT Eugène

 

Farat Eugène fiche MPLF

 

FARAT Eugène, 70e Bataillon de Chasseurs

Né le 17 juillet 1895 à Saint-Chamond (Loire).

Mort le 13 août 1916 à Maurepas (Somme).

 

Farat Eugène acte de naissance 1895
acte de naissance d'Eugène Farat, le 17 juillet 1895 à Saint-Chamond

 

Farat Eugène fiche matricule
fiche matricule d'Eugène Farat (1895-1916)

 

Maurepas tranchées 3 sept 1916
les tranchées du secteur de Maurepas, le 3 septembre 1916 (source : Didier Bach)

 

Maurepas après combats août 1916
Maurepas (Somme) après les combats d'août 1916 dans lesquels Eugène Farat a trouvé la mort

 

Maurepas 1914-1917 cpa
ruines de Maurepas (Somme)

 

Maurepas fortin cpa
ruines de Maurepas (Somme)

 

 

______________________________

 

FARA Marius

 

Fara Marius fiche MPLF

FARA Marius, 238e d'Infanterie

Marius Joannès Fara est né le 23 juin 1881 à Saint-Julien-en-Jarez.

Mort le 25 septembre 1914 à Port Fontenoy (Aisne)

Son père se prénommait Antoine et sa mère avait pour nom Jenny Hélène Raymond. Il était marié (Anne) et avait deux enfants dont un fils né en 1897. Sa profession était employé de banque et il résidait au 10, rue de la Caure, puis au 2, rue Pasteur.

Dans le recensement de 1911, il est noté comme travaillant à la banque Raverol (44, rue de la République) et habitant au n° 6, chemin de Lavieux.

Marius_Fara
Marius Fara (1881-1914), à l'âge de 20 ou 21 ans

 

Marius_Fara_et_Jeanne_Abel_Mariage
le mariage de Marius Fara et de Anne-Marie Abel ("Jeanne"), le 13 juin 1906

 

mariage Marius Fara 13 juin 1906
l'acte de mariage de Marius Fara et de Anne-Marie Abel, 13 juin 1906 à Saint-Chamond

 

recensement et service militaire avant 1914

Lors de son recensement, on le décrivit avec des cheveux et sourcils châtains clairs, des yeux bleus, un front rond, un nez moyen, une bouche moyenne, un menton rond, un visale ovale. Il mesurait 1m70.
À cette date, 1901, il avait été dispensé au titre d'enfant unique d'une mère veuve.

Marius Joannès Fara a tout de même effectué son service militaire entre le 14 novembre 1902 et le 20 septembre 1903. À cette date, il fut envoyé en congé avec un "certificat de bonne conduite". Il a, plus tard, effectué deux périodes d'exercices dans le 38e régiment d'Infanterie : entre le 24 août et le 20 septembre 1908 ; et entre le 29 mai et le 14 juin 1911.

Marius Joannès Fara en 1914

Le registre matricule mentionne qu'il fut rappelé à l'activité par l'ordre de mobilisation du 1er août 1914 (publié au J.O. le 2 août), qu'il est arrivé dans son régiment, le 38e d'Infanterie, le 12 août comme soldat de 2e classe.
En fait, son unité n'était pas le 38e mais le 238e R.I. : ce dernier est issu du premier et constituait un régiment de réserve.

Marius Joannès Fara appartenait à la 25e Compagnie du 238e régiment d'Infanterie. Il est mort le 25 septembre 1914 à Port Fontenoy dans l'Aisne. Un autre ancien élève de l'École pratique d'industrie, Joannès Bador, est mort, lui aussi, au même endroit deux jours plus tôt, le 23 septembre.

Un site internet propose des photos de soldats du 238e Régiment, antérieures à septembre 1915 (date de la mort du sergent Célestin Giraud dont la famille a conservé les clichés). Peut-être Marius Joannès Fara et Joannès Bador y figurent-ils, même si leur décès est précoce ?

 

les lieux de sa mort

Port-Fontenoy Maison Hauvette
Port-Fontenoy, Maison Hauvette

 

Le Port-Fontenoy
Le Port-Fontenoy dans le département de l'Aisne

 

Aisne dévastée
Fontenoy, le port et la passerelle : l'Aisne dévastée
 

Fontenoy campagne 1914-1915
Fontenoy, le Port ; écrit et signé : "Campagne 1914-1915"

 

le témoignage de sa petite-fille :

Marius Fara avait épousé en 1906 Jeanne (Anne-Marie à l'état civil) Abel, fille de Jean Abel entrepreneur de charpenterie à Saint-Chamond. Il était employé à la Banque Raverot.

Son père Antoine était, en 1870, employé aux "forges-aciéries" puis s'était établi cafetier rue de la Caure. Marius a laissé dans la famille le souvenir d'un joyeux garçon qui aimait (trop, au gré de son épouse) passer la soirée au café avec des amis : c'était le lieu de la convivialité masculine de l'époque et il y avait passé sa jeunesse.
Sa mère Jenny Hélène Raymond était la fille d'un maître passementier qui avait abandonné ce métier pour devenir employé aux Forges d'Onzion. Antoine Fara était décédé en 1899 et Marius vivait avec sa mère (il était leur unique enfant) au 11 rue de la Corre où elle tenait seule le café depuis son veuvage. Jenny Hélène Raymond est morte en avril 1906, un mois avant le mariage de son fils.

 

St-Chamond Lavieu Fara
Saint-Chamond, coteau de Lavieu


Le jeune couple s'est installé Côte de Lavieu (Maison Fayard) où sont nés leurs deux enfants : Jean en septembre 1907 et Alice, ma mère, en novembre 1911.
Ma grand-mère m'a souvent raconté qu'en août 1914, sur le quai de la gare de Saint-Chamond, la petite Alice qui n'avait pas 3 ans s'accrochait à son père en disant "ne pars pas, mon Papa, ne pars pas". Elle ne l'a jamais revu.


Je peux expliquer pourquoi, quoique exempté, il a néanmoins accompli une année de service militaire. Le service militaire est alors régi par la loi Cissey (1872) complétée par la loi Freycinet (1889). La loi Cissey a supprimé la possibilité de remplacement tout en maintenant le tirage au sort. Les "bons numéros" devaient néanmoins accomplir une année de service. Cette loi prévoit aussi des cas de dispense, en particulier pour les soutiens de famille, et spécifiquement les fils uniques de veuves, ce qui était le cas de Marius Fara : ces "exemptés" devaient, comme les bons numéros, un an de service.


Nous n'avons jamais su où était enterré mon grand-père et son nom n'est pas dans le fichier des sépultures militaires, c'est un "soldat inconnu". La date même de son décès n'est pas certaine comme on le voit sur sa fiche matricule, elle a officiellement été fixée par le jugement intervenu seulement en 1917. Jusque là il était "disparu", pour la plus grande angoisse de sa famille.
Quand elle l'a appris, ma grand-mère a dit "s'il a perdu ses lorgnons, il sera allé n'importe où", s'accrochant à cet espoir car il était très myope.
Vous remarquez qu'il est mort au même endroit et à peu près en même temps que Joannès Bador. J'ajoute qu'ils étaient peut-être cousins. Je me souviens en effet que, lorsque j'allais à Saint-Chamond avec ma grand-mère nous rendions visite à une cousine de mon grand-père nommée Jeanne Bador.
Notre famille fut durement éprouvée puisque le 14 novembre 1914, le beau-frère de ma grand-mère, Henri Abélard, était à son tour tué en Belgique : les deux soeurs étaient veuves, elles avaient 33 et 30 ans et étaient mères de famille.


On vivait à l'aise dans ces familles de petite bourgeoisie et les femmes ne travaillaient pas. Mais le salaire du mari était la seule ressource. Ces jeunes femmes qui n'avaient appris qu'à tenir une maison, recevoir et broder (magnifiquement) la lingerie durent chercher un emploi.
Les Forges et Aciéries de la Marine embauchaient : il fallait fournir l'armée alors qu'une bonne partie de leur personnel était au front. Nombre de ces veuves de guerre se retrouvèrent dans les ateliers à graisser les machines.

 

Aciéries ouvrières Fara
ouvrières aux Aciéries de la Marine à Saint-Chamond

 

Ma grand-mère, elle, avait - jusqu'à son mariage à 25 ans - assuré l'administration de l'entreprise de son père. Elle savait rédiger une correspondance commerciale, établir des factures et avait des notions de comptabilité, grâce à quoi elle fut prise dans les bureaux. Quand elle en parlait, elle disait "J'ai eu de la chance". Mais il lui a fallu élever seule ses enfants, et ce fut difficile.
Les veuves étaient si nombreuses que la pension qui leur était servie ne pouvait être très élevée. À la fin de sa vie ma grand-mère n'avait que cette pension et, si elle n'avait pas vécu avec nous, sa vie aurait été bien misérable (elle avait économisé sou à sou toute sa vie, réalisé ce qui lui est venu par héritage et, pour assurer ses vieux jours, placé le tout chez ce bon Monsieur Stavisky... elle a tout perdu).

Éliane Carouge
janvier 2015

 

______________________________

 

FAURE François

 

Faure François fiche MPLF

 

FAURE François, 3e Zouaves

Né le 2 mars 1881 à Izieux (Loire)

Mort le 23 novembre 1914 à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), hôpital temporaire n° 20 à Bayonne.

François Faure était le fils aîné de huit enfants.

 

Faure François fiche matricule (1)

Faure François fiche matricule (2)
fiche matricule de François Faure (1881-1914)

 

Bayonne lycée Marracq hôp temp n° 20
le lycée Marracq, à Bayonne, servait d'hôpital temporaire (n° 20) de 1914 à décembre 1916

 

______________________________

 

FAURE Pierre

 

Faure Pierre fiche MPLF

 

FAURE Pierre, caporal 358e d'Infanterie

Né le 18 décembre 1889 à Saint-Étienne (Loire).

Mort le 17 octobre 1918 à la ferme d'Echaude lieu-dit Talma, dans la commune de Grandpré (Ardennes).

Pierre Faure est mort le même jour et au même lieu qu'Antoine Larderet un autre Saint-Chamonais appartenant au même régiment.

 

JMO 358e RI morts du 17 oct 1918
extrait du JMO du 358e RI, pertes d'octobre 1918

 

JMO 358e RI croquis combats oct 1918
extrait du JMO du 358e RI, croquis des combats d'octobre 1918 

 

 

______________________________

 

FAURIE Jules

 

FAURIE Jules Cyprien

 

FAURIE Jules Cyprien, 64e Bataillon de Chasseurs

Né le 11 décembre 1883 à Saint-Julien-Vocance (Ardèche).

Mort le 21 octobre 1918 à Chaumont-en-Vexin (Oise).

 

acte naissance Jules Faurie
acte de naissance de Jules Cyprien Faurie

 

L'acte de naissance de Jules Cyprien Faurie comporte une erreur : le nom mentionné sur la marge est celui de sa mère (Chenevier) ; ainsi, il n'apparaît pas sous le nom de Faurie dans le récapitulatif annuel des naissances de 1883 ni dans les tables décennales.

Autre anomalie : le nom n'apparaît pas non plus dans la liste des morts figurant dans l'Historique du régiment. On trouve un Faure Cyprien Jean... peut-être s'agit-il d'une erreur de transcription ?

 

Historique 64e BCA, pertes
extrait de l'Historique du 64e Bataillon de chasseurs alpins, pertes

 

 

______________________________

 

FAYE Édouard

 

FAYE Édouard

 

FAYE Édouard, caporal, 11e Bataillon alpin

Né le 16 août 1890 à Saint-Julien-le-Petit (Haute-Vienne).

Mort le 27 juillet 1916 à Amiens (Somme).

 

 

______________________________

 

FAYOLLE Claudius

 

FAYOLLE Claudius

 

FAYOLLE Claudius, 8e Zouaves

Né le 13 mars 1895 à Saint-Chamond.

Mort le 22 juin 1915 à Souchez (Pas-de-Calais).

 

entre Clarency et Souchez
entre Clarency et Souchez (Pas-de-Calais)

 

Clarency, route de Souchez
Clarency, route de Souchez (Pas-de-Calais)

 

à la mémoire de Claudius Fayolle
à la mémoire de Claudius Fayolle, cimetière de Saint-Chamond

 

 

______________________________

 

FAYOLLE François

 

FAYOLLE François Marie

 

FAYOLLE François, 54e Bataillon de Chasseurs

Né le 13 octobre 1895 à Saint-Julien-en-Jarez (Loire).

Mort le 23 octobre 1917 au Mesnil-les-Hurlus (Marne).

 

transcription acte décès François Marie Fayo
transcription de l'acte de décès de François Fayolle

 

François Fayolle, tombe
tombe de François Fayolle dans le carré militaire du cimetière
de Saint-Chamond, autour du monument aux morts

 

 

______________________________

 

FAYOLLE Joannès

 

FAYOLLE Joannès

 

FAYOLLE Joannès, 170e d'Infanterie

Né le 14 septembre 1892 à Valfleury (Loire).

Mort le 5 mai 1915 aux Éparges (Meuse). Porté disparu.

 

souvenir des Éparges 1er mai 1915, carte photo
carte photo, soldats ayant combattu aux Éparges en 1915

 

 

______________________________

 

FAYOLLE Pierre

 

FAYOLLE Pierre Marie

 

FAYOLLE Pierre, caporal, 98e d'Infanterie

Né le 20 mars 1890 à Valfleury (Loire).

Mort le 10 septembre 1914 à Haraucourt (Vosges).

 

 

 

______________________________

 

FAYON Benoît

 

FAYON Benoît

 

FAYON Benoît, 1er Bataillon de Chasseurs à pied

Né le 3 décembre 1893 à Saint-Chamond.

Mort le 16 juin 1915 à Angres (Pas-de-Calais). Disparu.

 

 

______________________________

 

FAYON Paul

 

FAYON Paul

 

 

FAYON Paul, 23e d'Infanterie

Né le 1er décembre 1891 à Saint-Chamond.

Mort le 17 février 1915 à l'hôpital militaire Saint-Charles - Saint-Dié (Vosges).

 

 

______________________________

 

FERRIER Louis

 

FERRIER Louis Antoine

 

FERRIER Louis, 415e d'Infanterie

Né le 6 décembre 1895 à Saint-Chamond.

Mort le 8 octobre 1915 à Perthes-les-Hurlus (Marne).

 

à la mémoire de Louis Ferrier (tombe)
Louis Ferrier sur la tombe familiale, cimetière de Saint-Chamond

 

à la mémoire de Louis Ferrier
à la mémoire de Louis Ferrier, cimetière de Saint-Chamond

 

tombe familiale Louis Ferrier (1)
tombe familiale de Louis Ferrier, cimetière de Saint-Chamond, 28 juillet 2018

 

tombe familiale Louis Ferrier (2)
tombe familiale de Louis Ferrier, cimetière de Saint-Chamond, 28 juillet 2018

 

tombe familiale Louis Ferrier (3)
à la mémoire de Louis Ferrier, cimetière de Saint-Chamond, 28 juillet 2018

 

 

 

______________________________

 

FEUILLATET Mathieu

 

FEUILLATET Mathieu

 

FEUILLATET Mathieu, 170e d'Infanterie

Né le 18 janvier 1892 à Saint-Chamond.

Mort le 1er mai 1916 au Bois de la Caillette, Verdun (Meuse).

 

 

______________________________

 

FILLON Pierre

 

FILLON Pierre

 

FILLON Pierre, 4e Génie

Né le 22 octobre 1878 à Izieux (Loire).

Mort le 17 février 1917 à l'hôpital temporaire n° 78 à Amiens (Somme).

 

Pierre Fillon, tombe
tombe de Pierre Fillondans le carré militaire du cimetière
de Saint-Chamond, autour du monument aux morts

 

______________________________

 

FINAZ Marc

 

FINAZ Marc Louis Pierre Marie

 

FINAZ Marc, lieutenant, 238e d'Infanterie

Né le 15 juin 1883 à Saint-Chamond

Mort le 12 novembre 1914 à Confrécourt (Aisne).

 

acte de naissance Marc Finaz
acte de naissance de Marc Finaz (15 juin 1883)

 

ruines ferme de Confrécourt (1)
ruines de la ferme de Confrécourt (Aisne)

 

ruines ferme de Confrécourt (2)
ruines de la ferme de Confrécourt (Aisne)

 

 

______________________________

 

FLACHÉ Pierre

 

FLACHÉ Pierre

 

FLACHÉ Pierre, 340e d'Infanterie

Né le 3 juin 1879 à Saint-Jean-Bonnefonds (Loire).

Mort le 21 avril 1917 à Vauquois (Meuse). Inhumé au cimetière d'Auzéville, auj. Clermont-en-Argonne (Meuse).

Il habitait rue du Pilat, maison Chabrier.

La blessure de Pierre Flaché est notée dans le Journal de marche et d'opérations (JMO) de son régiment. Il meurt peu après.

 

JMO 340e RI avril 1917
extrait du JMO du 340e Bataillon de chasseurs, avril 1917

 

JMO 340e RI avril 1917 carte du dispositif
extrait du JMO du 340e Bataillon de chasseurs, carte du dispositif en avril 1917

 

transcription acte de décès de Pierre Flaché
transcription de l'acte de décès de Pierre Flaché

 

forêt Vauquois, premières lignes
forêt de Vauquois, premières lignes françaises, avant 1917

 

Vauquois, une tranchée 1915
tranchée à Vauquois, 1915

 

Auzéville cimetière militaire
cimetière militaire d'Auzéville où Pierre Flaché a été inhumé

 

 

______________________________

 

FLACHER Marius

 

FLACHER Marius Sébastien

 

FLACHER Marius, 98e d'Infanterie

Né le 14 février 1893 à Saint-Martin-en-Coailleux (Loire).

Mort le 20 août 1914 à Sarrebourg (Mosselle, Lorraine).

 

 

______________________________

 

FLAVIN Charles

 

FLAVIN Charles

 

FLAVIN Charles, 3e Zouaves

Né le 5 avril 1897 à Lyon 2e (Rhône).

Mort le 17 avril 1917 à Cormicy, hameau de la Neuville.

Offensive Nivelle.

 

 

______________________________

 

FOESSER François

 

FOESSER François Philippe

 

FOESSER François, 149e d'Infanterie

Né le 16 mai 1894 à Saint-Chamond.

Mort le 2 avril 1916 à Vaux devant Damloup (Meuse).

 

 

______________________________

 

FONTANAY François

 

FONTANAY François

 

FONTANAY François, 75e d'Infanterie

Né le 15 mars 1880 à Saint-Juste-sur-Loire (Loire).

Mort le 16 juillet 1915 à l'hospice d'Harbonnières (Somme).

 

Harbonnières nov 1914
envoyée d'Harbonnières en novembre 1914 par un autre soldat

 

Harbonnières, hospice
hospice d'Harbonnières où est mort François Fontanay le 16 juillet 1915

 

Harbonnières, hôtel de ville transformé en hôpital 1916
au printemps 1916, la mairie d'Harbonnières fut transformée en hôpital

 

Harbonnières, route des tranchées
carte d'un soldat qui évoque le chemin passant par Harbonnières pour aller faire des tranchées la nuit

 

 

______________________________

 

FOREST Philippe

 

FOREST Philippe

 

FOREST Philippe, 415e d'Infanterie

Né le 20 février 1895 à Rive-de-Gier (Loire).

Mort le 8 octobre 1915 entre Souain et Tahure (Marne).

 

 

______________________________

 

de FRAIX de FIGON Pierre

 

De FRAIX de FIGON Pierre

 

de FRAIX de FIGON Pierre, sergent, 98e d'Infanterie

Né le 5 octobre 1884 à Saint-Chamond.

Mort le 10 novembre 1914 à l'hôpital principal de Brest (Finistère).

 

de FRAIX de FIGON Pierre naissance

 

 

 

______________________________

 

FRAPPAT Louis Eugène

 

FRAPPAT Pierre Eugène Daniel

 

FRAPPAT Louis Eugène, 32e Bataillon de Chasseurs

Né le 25 août 1893 à Annonay (Ardèche).

Mort le 20 octobre 1916 à l'ambulance 1/44 de Dugny (Meuse).

 

______________________________

 

FRÉCON Pierre

 

FRÉCON Pierre Annet

 

FRÉCON Pierre, 11e Bataillon de Chasseurs

Né le 28 juin 1890 à Saint-Chamond.

Mort le 27 août 1914 à Nompatelize (Vosges).

Pierre Frécon est mort au tout début de la guerre, dans les Vosges, sur le territoire de la commune de Nompatelize. Des clichés ont été pris rapidement, qui donnent à voir les premières tombes des victimes d'août 1914.

 

Pierre Frécon portrait
Pierre Frécon (1890-1914)

 

Nompatelize, août 1914 (1)

 

Nompatelize, août 1914 (2)

 

Nompatelize, août 1914 (3)
une légende a été écrite au crayon sur cette carte :
"Ces croix représentent l'endroit où l'on a enterré de nouveau les corps de ceux qui n'étaient guère recouverts de terre,
car beaucoup la pointe des souliers s'apercevait"

 

tombe de Pierre Frécon à Saint-Chamond
tombe de Pierre Frécon à Saint-Chamond en 2014 (aujourd'hui disparue)

 

* au sujet de la disparition de la tombe de Pierre Frécon : lettres échangées avec la Mairie de Saint-Chamond (avril 2018)

 

Pierre Frécon, image pieuse
image pieuse en souvenir de Pierre Frécon

 

 

______________________________

 

 

 

 

G

 

 

GACHON François

 

GACHON François

 

GACHON François, 4e Génie

Né le 6 août 1894 à Saint-Chamond.

Mort le 26 mars 1917 à Saint-Laurent-du-Pont (Isère).

 

GACHON François transcription acte de décès
transcription de l'acte de décès de François Gachon

 

Saint-Laurent-du-Pont, hôpital avant guerre
hôpital de Saint-Laurent-du-Pont (Isère) où est mort François Gachon

 

 

______________________________

 

GACHON Gabriel

 

GACHON Gabriel Eugène

 

GACHON Gabriel Eugène, sergent, 170e d'Infanterie, 6e compagnie

Né le 26 juin 1892 à Saint-Chamond.

Mort le 5 mai 1915 aux Éparges dans la "tranchée de Calonne" (Meuse).

Gabriel Gachon était célibataire, habitant au n° 27 de la rue de Plaisance et exerçant la profession de maçon.

 

Gachon Gabriel fiche matricule (1)

Gachon Gabriel fiche matricule (2)
fiche matricule de Gabriel Gachon

 

Éparges, un coin de la Calonne, le Bois-Haut
les Éparges (Meuse), au dud-est de Verdun, un coin de la tranchée Calonne

 

souvenir des Éparges, 1er mai 1915
peut-être Gabriel Gachon a-t-il croisé ces soldats ? les Éparges, 1er mai 195

 

JMO 170e RI pertes 5 mais 1915 (1)

JMO 170e RI pertes 5 mais 1915 (2)
JMO du 170e régiment d'Infanterie, état des pertes (extrait), 5 mai 1915

 

tombe famille Gachon
tombe famille Gachon, cimetière de Saint-Chamond

 

inscription Gabriel Gachon
incription Gabriel Eugène Gachon

 

 

______________________________

 

GACHON Jacques

 

GACHON Jacques Annet

 

GACHON Jacques, sergent, 38e d'Infanterie

Né le 19 juin 1881 à Saint-Chamond.

Mort le 18 octobre 1916 à l'hôpital 19 à Saint-Étienne.

 

 

______________________________

 

GACHON William

 

GACHON William

 

GACHON William, sergent, 86e d'Infanterie

Né le 21 avril 1892 à Saint-Chamond.

Mort le 25 août 1914 à Baccarat (Meurthe-et-Moselle).

 

Baccarat près bombardement du 25 août 1914 (1)
Baccarat, après le bombardement du 25 août 1914

 

Historique 86e RI (1)

 

 

______________________________

 

GAGNAIRE Louis

 

 

 

GAGNAIRE Louis, 170e d'Infanterie

Né le

Mort le

 

 

______________________________

 

GALLEY Jean

 

GALLEY Jean

 

GALLEY Jean, 6e Infanterie Coloniale

Né le 15 novembre 1892 à Saint-Chamond.

Mort le 28 août 1914 à l'hôpital temporaire de Bruyères (Vosges).

 

Bruyères (Vosges), poste de secours
Bruyères (Vosges), poste de secours aux blessés militaires

 

 

______________________________

 

GALLOT Pierre

 

GALLOT Pierre

 

GALLOT Pierre, 133e d'Infanterie

Né le 29 novembre 1891 à Saint-Étienne (Loire).

Mort le 19 juillet 1918 dans l'Aisne.

 

Pierre Gallot, tombe
tombe de Pierre Gallot dans le carré militaire du cimetière
de Saint-Chamond, autour du monument aux morts

 

 

______________________________

 

GAMET Eugène

 

GAMET Eugène

 

GAMET Eugène, quartier-maître à bord du Circé

Né le 26 août 1895 à Saint-Étienne (Loire).

Mort le 20 septembre 1918, à bord du Circé.

Le 20 septembre 1918 à 4 heures, le sous-marin Circé est torpillé en surface pendant la recharge de ses accumulateurs, à 7 milles du cap de Rondoni en mer Adriatique, par le sous-marin allemand U-47.

 

sous-marin Circé (1)
le sous-marin Circé

 

sous-marin Circé (3)
le sous-marin Circé

 

sous-marin Circé (2)
le sous-marin Circé

 

 

______________________________

 

GARNIER Antoine

 

GARNIER Antoine

 

GARNIER Antoine, 2e Zouaves

Né le 27 juin 1897 à Saint-Chamond.

Mort le 30 avril 1917 à l'hôpital temporaire n° 34, Épernay (Marne).

 

Épernay, hôpital temporaire Notre-Dame
Épernay (Marne), hôpital temporaire Notre-Dame (n° 34)

 

 

______________________________

 

GARNIER Édouard

 

GARNIER Édouard Auguste

 

GARNIER Édouard Auguste, caporal, 173e d'Infanterie

Né le 13 octobre 1893 à Auxerre (Yonne).

Mort le 15 octobre 1918 à Seboncourt (Aisne). Inhumé le 23 octobre au cimetière de Seboncourt, quartier d'Écaille.

Il habitait 10, rue Croix-Gauthier à Saint-Chamond.

 

acte de naissance d'Édouard Auguste Garnier
acte de naissance d'Édouard Auguste Garnier

 

Seboncourt, ruines, octobre 1918
Seboncourt, après les bombardements allemands, octobre 1918

 

 

______________________________

 

GARNIER Régis

 

GARNIER Régis

 

GARNIER Régis, 54e Bataillon de Chasseurs

Né le 6 juin 1879 à Saint-Étienne (Loire).

Mort le 15 décembre 1914 à l'hôpital d'Abbeville (Somme).

 

Abbeville, hospice communal
hôpital d'Abbeville, carte postée en 1916 (anonyme)

 

Abbeville, hôpital pendant la guerre (1)
hôpital d'Abbeville, carte photo, pendant la guerre

 

Abbeville, hôpital pendant la guerre (2)
hôpital d'Abbeville, carte photo, pendant la guerre

 

 

______________________________

 

GATINIER Jean

 

GATINIER Jean Paul

 

GATINIER Jean, 7e d'Infanterie

Né le 25 février 1882 à Bujaleuf (Haute-Vienne).

Mort le 12 juillet 1916 à Verdun (Meuse).

 

______________________________

 

GATTINO Jean

 

GATTINO Jean Martin

 

GATTINO Jean Martin, 3e Zouaves

Né le 6 avril 1897 à Orpierre (Hautes-Alpes).

Mort le 18 avril 1917 au hameau de la Neuville à Cormicy (Marne).

Jean Gattino est mort au cours de la terrible offensive Nivelle. Le hameau de la Neuville a été entièrement détruit. L'historique du régiment présente un résumé de cette attaque commencée le 16 avril.

 

Historique du 3e Zouaves (1)   Historique du 3e Zouaves (2)

 

Historique du 3e Zouaves (3)

Historique du 3e Zouaves (4)

Historique du 3e Zouaves (5)
Historique du 3e régiment de marche de Zouaves, 1921

 

Le nom de Jean Gattino figure dans la liste des disparus du régiment publiée dans l'Historique.

 

Historique du 3e Zouaves (6)
Historique du 3e régiment de marche de Zouaves, 1921

 

Cormicy, ruines
ruines du village de Cormicy (Marne), avant 1917

 

Cormicy, soldats 1915
soldats dans les ruines de Cormicy, 1915

 

Cormicy, défense d'une rue
Cormicy (Marne), défense d'une rue

 

 

______________________________

 

GEAY Louis Marius

 

GEAY Louis Marius

 

GEAY Louis Marius, 6e Colonial

Né le 19 septembre 1888 à Saint-Chamond.

Mort le 26 août 1914 à Saint-Benoît (auj. Saint-Benoît-la-Chipotte) dans les Vosges.

 

 

______________________________

 

GENEST Jean Joseph

 

GENEST Jean Joseph

 

GENEST Jean Joseph, 142e d'Infanterie

Né le 1er mars 1895 à Saint-Chamond

Mort le 26 novembre 1917 à Moronvilliers (Marne), sous secteur du Casque.

 

Moronvilliers (Marne), pentes sud du Casque
Moronvilliers (Marne), sous secteur du Casque

 

______________________________

 

GENTIAT Louis

 

GENTIAT Louis

 

GENTIAT Louis, 157e d'Infanterie

Né le 20 décembre 1889 à Bourg-Argental (loire).

Mort le 28 septembre 1914 dans la Meuse.

 



______________________________

 

GERENTES Auguste

 

GERENTES Auguste

 

GERENTES Auguste, 57e Bataillon de Chasseurs

Né le 10 juillet 1884 à Saint-Chamond.

Mort le 28 juin 1915 à Souchez dans le Pas-de-Calais.

 

Souchez, L'Illustration, 23 octobre 1915
Auguste Gerentes est mort dans les combats du cimetière de Souchez

 

Souchez, maisons démolies
Souchez (Pas-de-Calais), maisons démolies, 1914-1915

 

Souchez, ruines du village
Souchez (Pas-de-Calais), les ruines d'un grand village

 

Souchez, ruines de l'église jpg
Souchez (Pas-de-Calais), les ruines de l'église

 

 

______________________________

 

GERENTON Antoine

 

GERENTON Antoine Louis

 

GERENTON Antoine, 98e d'Infanterie

Né le 7 juillet 1893 à Pélussin (Loire).

Mort le 17 septembre 1914 à Ribécourt (Oise).

 

 

______________________________

 

GERY Alphonse

 

GERY Alphonse

 

GERY Alphonse, caporal, 170e d'Infanterie

Né le 26 mai 1892 à Saint-Chamond.

Mort le 13 mars 1915 à Mesnil-les-Hurlus (Marne).

 

 

______________________________

 

GERY Louis

 

GERY Louis

 

GERY Louis, 6e régiment d'Infanterie coloniale

Né le 31 mars 1890 à Grenoble (Isère).

Mort le 28 septembre 1914 à Loupmont (Meuse).

 

JMO 6e Rgt Inf coloniale sept 1914
J.M.O. du 6e régiment d'Infanterie coloniale

 

JMO 6e Rgt Inf coloniale 27, 28 et 29 sept 1914
J.M.O. du 6e régiment d'Infanterie coloniale : 27, 28 et 29 septembre 1914

 

Loupmont (Meuse)
Loupmont (Meuse) : Louis Géry est mort lors de l'attaque du village le 28 septembre 1914

 

 

______________________________

 

GINOT Pétrus

 

GINOT Petrus Louis

 

GINOT Pétrus, 401e d'Infanterie

Né le 29 juillet 1893 à Saint-Chamond.

Mort le 26 mars 1916 à Ammertzwiller (Haut-Rhin).

 

JMO 401e régt d'inf, 1915-196
JMO du 401 régiment d'infanterie,
avril 1915 - octobre 1916

 

JMO 401e régt d'inf, 26 mars 1916
JMO du 401e régiment d'infanterie, 26 mars 1916, jour de la mort de Petrus Ginot à l'ouvrage Vaffier (tunnel)

 

JMO 401e régt d'inf, 1916, croquis Ammertzwiller
croquis de situation figurant dans le JMO du 401e régiment d'infanterie

 

croquis alentours d'Ammertzwiller
croquis de situation des sites de mémoire autour d'Ammertzwiller, 2017 (source) 

 

Petrus Ginot, tombe
tombe de Petrus Ginot dans le carré militaire du cimetière
de Saint-Chamond, autour du monument aux morts

 

______________________________

 

GIRARD Édouard

 

 

GIRARD Édouard, 129e d'Infanterie

Né le

Mort le

 

______________________________

 

GIRAUDET Benoît

 

GIRAUDET Benoît

 

GIRAUDET Benoît, 113e d'Infanterie

Né le 13 juin 1897 à Saint-Joseph (Loire).

Mort le 2 mars 1917.

 

______________________________

 

GIRAUDET Étienne

 

GIRAUDET Etienne

 

GIRAUDET Étienne, 38e d'Infanterie

Né le 21 juillet 1881 à Saint-Étienn (Loire).

Mort le 4 août 1918 à Jaulgonne (Aisne).

 

Étienne Giraudet, tombe
tombe de Étienne Giraudet dans le carré militaire du cimetière
de Saint-Chamond, autour du monument aux morts

 

 

______________________________

 

GIRON Joannès

 

GIRON Joannes

 

GIRON Joannès, 11e d'Infanterie

Né le 28 septembre 1882 à Verrières-en-Forez.

Mort le 20 avril 1917 à Moronvilliers (Marne).

 

JMO 11e rgt inf, 1917
JMO du 11e régiment d'infanterie
auquel appartenait Joannès Giron

 

JMO 11e rgt inf, 20 avril 1917
journée du 20 avril 1917 au cours de laquelle Joannès Giron a trouvé la mort

 

Moronvilliers, sud, carte état-major, 1917
le terrain des combats au sud de Moronvilliers (Marne) : Joannès Giron est probablement mort
entre la tranchée de Gôttingen et le bois L. 61 ou dans un proche alentour

 

 

______________________________

 

GONIN Jean

 

Gonin Jean fiche MPLF

 

GONIN Jean, 16e d'Infanterie

Né le 9 mai 1889 à Cezay dans la Loire.

Mort le 16 septembre 1914 à Dreslincourt dans l'Oise.

 

 

______________________________

 

GOURGEON Baptiste

 

 

GOURGEON Baptiste

 

GOURGEON Baptiste, 358e d'Infanterie

Né le 2 novembre 1886 à Saint-Paul-de-Tartas (Haute-Loire).

Mort le 8 mars 1915 à la ferme du Chamois, à Pexonne (Meurthe-et-Moselle).

 

______________________________

 

GOUTTEBEL Gilbert

 

 

GOUTTEBEL Gilbert, caporal, 123e Bataillon de Tireurs sénégalais

Né le

Mort le

 

______________________________

 

GRANGIER André

 

Grangier André fiche MPLF

 

GRANGIER André, 341e d'Artillerie lourde

Né le 25 mai 1890 au Chambon-Feugerolles dans la Loire.

Mort le 5 septembre 1918 à l'hôpital temporaire n° 94 à Saint-Chamond (collège Sainte-Marie), des suites de maladie contractée aux armées (grippe broncho-pulmonaire).

 

Grangier André fiche recens (1)
André Grangier (1890-1918), fiche de recensement

 

Grangier André fiche recens (2)

Grangier André fiche recens (3)
André Grangier (1890-1918), fiche de recensement

 

______________________________

 

GRANGIER Antoine

 

GRANGIER Antoine

 

GRANGIER Antoine, 158e d'Infanterie

Né le 23 octobre 1897 à Saint-Julien-en-Jarez (Loire).

Mort le 12 février 1918 à Fraize (Vosges).

 

Antoine Grangier, tombe
tombe d'Antoine Grangier dans le carré militaire du cimetière
de Saint-Chamond, autour du monument aux morts

 

______________________________

 

GRANJON Georges

 

GRANJON Georges

 

GRANJON Georges, 216e d'Infanterie

Né le 30 mars 1884 à La Chapelle-en-Lafaye (Loire).

Mort le 12 septembre 1914 à Saint-Soupplets (Seine-et-Marne).

 

______________________________

 

GRANJON Marius

 

GRANJON Marius

 

GRANJON Marius, 348e d'Infanterie

Né le 4 septembre 1890 à Saint-Chamond.

Mort le 8 octobre 1918 en Champagne.

 

______________________________

 

GRAS Émile

 

 

GRAS Émile, 62e d'Infanterie

Né le

Mort le

 

______________________________

 

GRAVIER Joseph

 

 

GRAVIER Joseph, 99e d'Infanterie

Né le

Mort le

 

______________________________

 

GRENIER Jean-Baptiste

 

GRENIER Jean Baptiste fiche MPLF

 

GRENIER Jean-Baptiste, sous-lieutenant, 8e Zouaves

Né le 6 novembre 1895 à Izieux (Loire).

Mort le 30 mai 1918 à Courmelles (Aisne).

 

GRENIER Jean Baptiste état civil
acte de naissance de Grenier Jean Baptiste

 

En 1911, Jean Grenier habitait rue de Plaisance, à Saint-Chamond, avec son père (né le 17 juillet 1869 à Izieux), qui était comptable aux Aciéries, et sa mère (née le 3 février 1876 à Bourg-en-Bresse, Ain). Les deux parents s'étaient mariés le 19 décembre 1894 à Izieux.

 

Grenier Jean Baptiste recensement 1911
extrait du recensement de la population de Saint-Chamond, 1911 (erreur sur la date de naissance de Marie Grenier)

 

Le sous-lieutenant Grenier appartenait au 1er bataillon du 8e régiment de Zouaves engagé fin mai 1918 pour affronter la contre-offensive allemande entre Soissons et Reims.

Le J.M.O. (Journal de marches et d'opérations) de ce régiment contient un récit assez documenté de cette bataille, mais le nom de Grenier n'y apparaît pas directement. Il figure cependant dans la liste des pertes.

 

JMO 8e Zouaves couv
J.M.O. du 8e régiment de Zouaves

 

JMO 8e Zouaves croquis 30 mai 1918 13h
croquis de situation, 30 mai 1918 à 13 heures, 8e régiment de Zouaves à Courmelles

 

JMO 8e Zouaves pertes légendé
J.M.O. du 8e régiment de Zouaves, pertes officiers le 30 mai 1918

 

Grenier Jean 8e Zouaves tués
Jean Grenier, dans la liste des officiers du 8e Zouaves tués à la guerre

 

Grenier Jean Baptiste fiche matricule (1)
fiche matricule de Grenier Jean Baptiste (1895-1918) [cliquer sur l'image pour l'agrandir]

 

Le Journal Officiel de la République française, à la date du 10 septembre 1918 :

"GRENIER (Jean), sous-lieutenant, du 8e rég. de marche de zouaves : officier remarquablement courageux. (...) a résisté héroïquement avec sa section dans une ferme entourée par l'ennemi. A traversé à la baïonnette les lignes allemandes. Est tombé glorieusement."

 

Grenier Jean Baptiste fiche matricule (2)
fiche matricule de Grenier Jean Baptiste (1895-1918)

 

La blessure Jean Grenier, reçue le 2 août 1916, l'a été au bois Fumin (mal écrit sur la fiche matricule...), situé à 7 km au nord-est de Verdun. Ce secteur a fait l'objet d'une investigation impressionante disponible en ligne :
http://fumin16.canalblog.com/archives/2011/12/01/23020050.html

 

______________________________

 

GRILLET Félix

 

GRILLET Félix fiche MPLF

 

GRILLET Félix, 99e d'Infanterie

Né le 21 août 1892 à Saint-Étienne (Loire).

Mort le 19 août 1914 à Rothau (Alsace).

 

______________________________

 

GRIS Marius

 

GRIS Marius fiche MPLF

 

GRIS Marius, 98e d'Infanterie

Né le 9 décembre 1893 à Saint-Chamond (Loire).

Mort (disparu) le 20 août 1914 à Sarrebourg (Lorraine).

 

Gris Marius état civil
acte de naissance de Marius Gris, 9 décembre 1893 à Saint-Chamond

 

Gris Marius recensement 1911
recensement de 1911, Saint-Chamond

 

Marius Gris habitait au Parterre, en 1911. Le registre de recensement comporte une erreur sur sa date de naissance et ne fait aucune mention du père...

 

Gris Marius fiche matricule
fiche matricule de Marius Gris (1893-1914), du 98e régiment d'infanterie

 

Marius Gris était métallurgiste. Il a été incorporé le 26 novembre 1913 au 98e régiment d'infanterie. Il est mort le premier jour de l'engagement de son unité contre les troupes allemandes.

 

Gris Marius JMO (1)
J.M.O. du 98e régiment d'infanterie

 

Gris Marius JMO (2)

Gris Marius JMO (3)

Gris Marius JMO (4)
J.M.O. du 98e régiment d'infanterie
, 20 août 1914

 

______________________________

 

GUICHARD Victor

 

 

GUICHARD Victor, 3e Zouaves

Né le

Mort le

 

______________________________

 

GUILLAUD Jean (ou : Jen)

 

Guillaud Jean fiche MPLF

 

GUILLAUD Jean (ou : Jen), 413e d'Infanterie

Né le 2 septembre 1895 à Coutouvre (Loire).

Mort le 30 mai 1915 dans la Somme.

 

Guillaud Jean état civil
acte de naissance de Jean André Julien Guillaud, 2 septembre 1895

 

Guillaud Jean fiche matricule
fiche matricule de Jean Guillaud (1895-1915)

 

 

______________________________

 

GUILHON Pierre

 

 

GUILHON Pierre, 66e d'Infanterie

Né le

Mort le

 

 

______________________________

 

 

- retour à l'accueil