60

 

place Saint-Pierre :

ses différentes appellations dans l'histoire

 

La place Saint-Pierre s'appellait, anciennement, place du Marché. En 1609, avec l'édification de l'église, on lui affecta, assez logiquement, le nom de l'édifice religieux élevé à cet endroit même. Cela dura 280 ans environ.

1888 et 1889

Puis, avec les convictions républicaines des édiles de Saint-Chamond, plusieurs rues et places changèrent de nom. Cela commença fin 1888.

Lors du conseil municipal, en date du 20 novembre 1888 : "M. Rochefort émet le voeu qu'il soit donné le nom de rue Victor Hugo à celle dénommée actuellement rue de Lyon, et rue Gambetta à celle portant le nom de rue de Saint-Étienne. Plusieurs membres du conseil faisant observer que d'autres rues devraient également subir des modifications dans leur désignation, une commission est nommée pour l'examen de cette question ; elle se compose de M.M. Rochefort, Marcoux François, Vial et Marcoux Pierre."

 

DÉNOMINATION DE RUE EXTRAIT REGISTRE 1888
séance du conseil municipal, 20 novembre 1888

Le 22 février 1889, la commission pour la révision des noms de rue propose plusieurs nouvelles désignations :
- la rue Saint-Claude devient la rue Voltaire

- la rue de la fontaine (sans majuscule) devient la rue La Fontaine (le poète)

- la rue Notre-Dame devient la rue Germain-Morel

- la rue de Saint-Étienne devient la rue Gambetta

- la rue de Lyon devient la rue Victor-Hugo

- la rue Sainte-Catherine devient la rue de la Charité

- la nouvelle voie prolongeant la rue Sainte-Catherine devient la rue du Jarez

- la rue de l'Arzalier devient la rue Dugas-Montbel

- la rue du quartier Saint-Charles devient la rue du Pilat

- la rue des religieuses devient la rue Jeanne-d'Arc

- la rue du Chemin-Neuf devient la rue Barra

- la Grande Rue devient la rue de la République

- la place Notre-Dame devient la place de la Liberté

- la place Saint-Antoine devient la place Dorian

- la place Saint-Pierre devient la place Nationale

- la place de la Croix-de-Beaujeu devient la place de l'Égalité

"Le conseil, avant de faire connaître son avis sur les conclusions de ce rapport, décide que ce document sera laissé à la mairie à la disposition des membres dudit conseil, pour que chacun puisse l'examiner à loisir et faire ensuite connaître leur avis dans une prochaine séance."

Les décisions sont finalement prises lors du conseil municipal du 23 mars 1889. Le Préfet approuve ces désisions le 15 octobre 1889 (source : archives municipales, cote 1 Osc 18).

On note l'injection massive de références nationales (Jeanne d'Arc, place Nationale), révolutionnaires (Liberté, Égalité) et républicaines (Victor Hugo, République, Gambetta, Dorian) et la renonciation sans équivoque aux connotations religieuses.

1964

En 1964, quand fut constitué le grand Saint-Chamond, on attribua à nouveau le nom de place Saint-Pierre qui était donc restée 75 ans la place Nationale.

Michel Renard, professeur dhistoire
avec la collaboration de Samuel Bouteille, archiviste
recherches effectuées le 1er août 2011

 

place St-Pierre et église 1907
carte postale ancienne (avant 1914) qui appelle "place Saint-Pierre ce qui,
à l'époque se pronommait pourtant "place Nationale"

 

récapitulatif des articles

- place Nationale avant 1927

- place Saint-Pierre dans les années 1950-1960

- place Saint-Pierre (place de la Halle), 14 juillet 2010

 

 

- retour à l'accueil