gier___l_Hermitage
le Gier du côté de l'Hermitage à Saint-Chamond

 

 

le Gier, du Pilat au Rhône

 

Le Gier est une rivière de 44 km de long qui prend sa source dans le massif du Pilat, au lieu-dit la Jasserie à 1299 m d'altitude. Son confluent avec le Rhône est à Givors. La vallée du Gier comprend les villes de Saint-Chamond, de L'Horme, de Grand-Croix, de Lorette, de Rive-de-Gier et de Givors.

 

Embouchure_Gier
le point de confluence du Gier avec le Rhône (source)



_________________________________________________________

 

la source du Gier

- la Jasserie, dans le Pilat (1299 m alt.)




saut_du_Gier
le saut du Gier





_________________________________________________________

 

le barrage de Saint-Chamond

 

pont_du_barrage
le pont du barrage à Saint-Chamond

 

barrage_Saint_Cham_1914
le barrage, 1914

 

barrage_contenance
le barrage, contenance : 1 827 000 m3 (1927)

 

barrage__sans_date_
la retenue d'eau du barrage

 

barrage__vue_de_haut_
le barrage vu de la rive gauche

 

barrage_1910
la retenue d'eau du barrage et la rive gauche (1910)


Le barrage de la Rive, construit entre 1867 et 1871 intercepte les eaux du Ban, affluent du Gier.

 

_________________________________________________________

 

le Gier dans la ville de Saint-Chamond

 

maisons_au_bord_du_Gier
vieilles maisons au bord du Gier quand il était à découvert
(au fond, le clocher de l'église Saint-Pierre)


_________________________________________________________

 

liens (décembre 2007)

- Gier (Caroline Soares sur reseau-patrimoine.net)

- L'approvisionnement en eau des villes industrielles du Massif du Pilat depuis deux siècles (Luc Berger, lycée Lamartinière, Lyon)

- La source du Gier à la Jasserie (photo légendée)

- Le cours du Gier : travail réalisé par une classe de CM1-CM2, école de la Chabure)

- Le Gier : contrat de rivière (gest'eau.eaufrance.fr)

- La crue du Gier des 2 et 3 décembre 2003 (S. Batigne)

- Dommages causés à l'A47 par la crue du Gier des 2 et 3 décembre 2003

- Des travaux pour préserver le canal de Givors (Michel Javelle)

- Le canal de Rive-de-Gier à Givors - (suite)

 "Construit dans des conditions pour le moins surprenantes, exploité avec le souci permanent de dégager des bénéfices à peine croyables, le canal de Givors a coulé avec l'apparition du chemin de fer. Récit
S'il ne reste plus aujourd'hui que des vestiges du canal qui reliait Rive-de-Gier à Givors, durant près d'un siècle, l'ouvrage permit d'assurer le transport de la houille et autres marchandises. Lorsqu'en 1878 toute activité économique cesse sur le canal, les responsables de la municipalité de Rive-de-Gier lui donnent une fonction culturelle en organisant, dans un bassin situé en face de la mairie, des joutes. Un bassin maintenant bouché et transformé en square.
Afin que ce canal, un temps appelé "Canal des deux mers" parce qu'il devait relier le Rhône à la Loire, ne sombre pas complètement dans l'oubli, l'Association ripagérienne de recherches historiques s'est penchée, dans un petit ouvrage, sur ce passé glorieux. Passé où l'on a vu circuler, chaque année, jusqu'à 330 000 tonnes de marchandises et distribués, entre les différents actionnaires de la Compagnie du canal de Givors, plus de 11 millions de francs de dividendes. -
lire la suite

- un peu de géographie des pays du Gier

- petite histoire des pays du Gier

 

_________________________________________________________

 

 

haute_vall_e_du_Gier
la haute vallée du Gier, avec le village de
la Valla-en-Gier
(source en 2007)




- retour à l'accueil